Chacarita, en pleine renaissance

Situé en dehors des circuits habituels de la capitale, le quartier de Chacarita est organisé autour du plus grand cimetière de la ville, dans lequel repose le chanteur de tango Carlos Gardel.

Particulièrement vert et constitué de maisons basses, la lumière y est assez incroyable les jours de beau temps et les très nombreux fleuristes lui confèrent une touche champêtre qui donne l’impression de ne pas être en ville.

- Anuncio -

Les habitants du quartier sont très attentifs aux nouveaux venus. Tout le monde se connait et l’ambiance est chaleureuse et en pleine effervescence. Vous y trouverez très peu de commerces de proximités, le minimum vital, il n’y a pas vraiment de place pour le superflu. La nuit, les rues sont sombres et très calmes mais sans danger (soyez prudent néanmoins autour de l’avenida Warnes…). En face du cimetière se trouve la mythique pizzeria El Imperio, ouverte jusque tard dans la nuit.

On vous conseille d’aller faire un tour entre les étales de fruits et légumes du marché organique El Galpón, à l’Almacen de aceite (épicerie où vous pourrez acheter de l’huile), l’incontournable cimetière de Chacarita, où gît également la poétesse Alfonsina Storni (qui a inspiré la chanson « Alfonsina y el Mar » chantée par Mercedes Sosa), le marché aux puces ouvert le week-end au Parque los Andes (antiquités et feria americana), le Mercado (couvert) de ropas (vêtements).

Concernant les cafés et les restaurants, aussi sympas qu’inattendus, on vous conseille d’aller faire un tour à La Prometida, La Siesta, Charlone 101Masamadre et sa cuisine végétarienne ou encore à l’Almacén Secreto, qui sert des spécialités du Nord du pays.

Nostalgiques des boulangeries à la française et ses croissants, pains au chocolat, baguettes et autres pâtisseries, Le Blé est fait pour vous. Sachez par ailleurs, que deux restaurants péruviens se font face à l’esquina de Dorrego et Lemos.

Le quartier connait une nouvelle movida depuis quelques temps. Cette prolongation de Palermo, est désormais surnommée Palermo « Queens ». Vous y trouverez l’historique rendez-vous des rockeurs El bar de Rodney, le Centre Culturel Carlos Gardel, qui offre une programmation aussi riche que variée, mêlant musique, danse, théâtre, expositions, cinéma, cirque ou séminaires de toutes sortes, la salle de concert La Playita, sans oublier la coopérative artistique El Sexto Cultural (nombreuses activités culturelles et sportives et peña parfois) et Despierta Espacio, un espace culturel et spirituel.

La zone compte plusieurs bonnes parrillas. Les supporters d’Atlanta aiment à se retrouver à celle située à l’esquina de Dorrego y Muñecas après les matchs. On vous recommande El Encuentro, un resto péruvien qui propose des menus à quinze pesos le midi en semaine (avec soupe, plat principal et un verre de boisson un peu chimique). En face de Le Blé, La Pergola est un petit local qui vend des sandwichs bon marché très bons.

Et si vous voulez aller tâter le cuir avec des Argentins, sachez que plusieurs terrains de futbol 5 bordent la cancha d’Atlanta.

Enfin, le quartier abrite l’Academia Biosferica, une organisation originale qui met en avant les liens entre développement durable et arts plastiques.

FICHE D’IDENTITE

Le quartier en trois mots: cimetière, fleuristes, authentique  
Les points forts: le cimetière de Chacarita (bien entendu!) et le Centre Culturel Carlos Gardel
Nos restaurants favoris: deux grands berceaux de l’histoire: Chichilo (fréquenté par Maradona étant jeune) et l’Imperio de la Pizza (un classique des années 50 toujours debout)
Nos bars/cafés préférés: le Bar Palacio (pour son musée photographique intégré)
Notre coup de coeur: son architecture éclectique et ses marchands de fleurs

Si vous avez apprécié le quartier, poursuivez votre balade à Belgrano et/ou Colegiales en suivant notre guide.

Photo : www.turismo.buenosaires.gob.ar

•  •  •  •

mapa interactivo barrios buenos aires connect
@buenosairesconnect

 

CARTE INTERACTIVE : explore les quartiers de Buenos Aires

Toutes les choses à faire, voir et visiter à Buenos Aires se trouvent sur cette carte. Cliquez sur les quartiers pour faire apparaître leurs spécificités et leurs principaux lieux d’intérêt.

+INFO

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.