Cimetière de Chacarita, dédale du passé

cimetière de chacarita

Créé en 1871 pour « accueillir » les victimes de l’épidémie de fièvre jaune qui frappe alors la population porteña, le cimetière de Chacarita -avec ses 95 hectares- est de loin le plus grand de Buenos Aires, et sans aucun doute celui qui se prête le mieux à la flânerie du dimanche, entre ses innombrables artères et ses mystérieuses ruelles.

N’hésitez pas à frapper à la porte du péristyle, sur la gauche de l’entrée principale, où on vous accueillera de façon très aimable et répondra avec plaisir à vos questions. Vous pourrez également solliciter une carte du cimetière, avec une légende sur laquelle figure les personnages emblématiques qui sont venus le peupler au fil des ans.

Avec ses tombes monumentales, ses mausolées consacrés à divers corps (police, gendarmerie, armée, classe ouvrière…) et communautés (italienne, uruguayenne, française, espagnole ou encore yougoslave, avec un cimetière annexe réservé aux Britanniques et aux Allemands), ses interminables alignements de niches funéraires en sous-sol et son enceinte de personnalités -dans laquelle on retrouve pêle-mêle le peintre Benito Quinquela Martin, le tanguero Anibal Troilo ou encore le footballeur Adolfo Pedernera, ancienne gloire de River Plate-, le Cimetière de Chacarita est un incroyable pan d’histoire et de culture à ciel ouvert.

Comme autrefois le général Juan Domingo Peron, transféré en 2006 dans sa résidence de San Vicente (dont la tombe subsiste néanmoins, sur la droite de l’entrée principale), y repose encore aujourd’hui le célèbre tanguero Carlos Gardel. Des admirateurs du monde entier lui rendent hommage en permanence, en déposant une rose ou un message sur sa tombe.

Après une bonne heure de marche, on apprécie une pause bien méritée au Bar de Rodney ou au Bar El Palacio, tout près de l’entrée principale, à l’instar du bien nommé restaurant La Siesta. Et si vous avez encore de l’énergie à revendre, mercredi et samedi, sachez que vous aurez le loisir de découvrir le marché organique El Galpon, à deux pas de là, toujours dans le quartier de Chacarita. 

Cimetière de Chacarita
Av. Guzmán 680 – Chacarita
Tel : 0800-444-2363
Tous les jours de l’année, de 7h à 17h
Visite guidée gratuite les 2e et 4e samedis du mois à 11h : se présenter au péristyle (annulée en cas de pluie)

 

 

 

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.