Falena, refuge et paradis des livres

falena
Photo : Facebook de Falena (Schweinheim)

Un coin de rue secret de Chacarita abrite l’un des meilleurs endroits pour se procurer un livre. Plût au ciel que Falena continue de se tenir en marge de la foule. Il s’agit d’une librairie sans vitrine, un lieu intime et privé. Le refuge idéal pour les mordus de lecture, en somme.

C’est dans cette maison en brique de 1930, un ancien atelier d’artistes, que Marcela Giscafré a décidé d’ouvrir une librairie atypique qui porte le nom de Falena. Ce mot signifie : « papillon de nuit, de taille moyenne ou grande, dont les ailes sont larges et fragiles, et qui vole attiré par la lumière ». Falena, c’est aussi un nom élégant pour désigner les mites qui, même si elles n’en ont pas l’allure, sont des papillons de nuit. La librairie est fidèle à son nom : à l’extérieur une façade de briques délabrées, à l’intérieur l’élégance et le raffinement.

- Anuncio -

Falena est ouverte mais il faut sonner. On entre dans une sorte de salon, avec quelques fauteuils, un feu de bois, des lampes, des tableaux, un gigantesque livre sur un pupitre, et bien entendu une grande et merveilleuse étagère pleine de livres. Au centre, un patio lumineux avec des chaises et des tables en fer, ainsi que d’abondantes plantes grimpantes. Un escalier en béton guide nos pas jusqu’à la terrasse. De l’autre côté du patio se trouve un autre secteur avec une extraordinaire bibliothèque et, pour notre plus grand plaisir, encore davantage de livres. L’architecture du lieu est impressionnante. Tout particulièrement les deux grandes portes en verre et en fer qui se plient en V grâce à des contrepoids situés sur les côtés du patio. La conjonction de béton, de verre, de fer, de briques blanches et rustiques, et de plantes crée un microclimat particulièrement harmonieux.

Les stars restent les livres, amoureusement disposés sur des étagères et des tables partout dans la librairie. Le concept est unique : au lieu d’être organisés par genre ou par ordre alphabétique, ils sont rassemblés par pays. Chez Falena, on trouve une minutieuse sélection qui englobe les sujets les plus variés : grands classiques, art, poésie, théâtre et philosophie.

Si vous prenez l’escalier en béton près de l’entrée, vous trouverez une mezzanine avec vue sur la salle principale. Des deux côtés de l’escalier, il y a une bibliothèque. A droite : les volumes sur les traditions orientales, occidentales, symboles et mythes. A gauche : les journaux, correspondances et chroniques de voyage d’une grande variété d’artistes. Enfin, de nombreuses maisons d’édition argentines et étrangères figurent en bonne place dans le catalogue de Falena. On y trouve ainsi d’excellentes éditions indépendantes et artisanales comme celles d’Insula ou de Barba de Abejas.

Depuis que Falena a ouvert ses portes en août 2016, la librairie se met en quatre pour que le choix d’un livre devienne une véritable expérience. On peut s’asseoir pour feuilleter un bouquin dans les fauteuils ou sur les tables du patio et agrémenter cette lecture d’un thé, d’un café ou d’un verre de vin tout juste sorti de la cave de la maison. La terrasse est une paisible cachette, idéale pour nous plonger dans les aventures de Dom Quichotte ou de Lucrécia Neves, l’intrépide personnage de La ville assiégée de Lispector. Par ailleurs, la librairie est parfois momentanément réquisitionnée pour la présentation d’un livre, d’un prix ou d’un vin, voire pour une petite pièce de théâtre ou un cycle thématique.

Falena est un lieu de rencontre entre des univers divers et proches, qui se fondent et renaissent dans l’espace protégé d’une vieille baraque rénovée. Il s’agit, sans aucun doute, d’une des librairies les plus intéressantes de Buenos Aires, située dans un quartier qui regorge de choses à découvrir. Près de Falena, on trouve le Cimetière de Chacarita et, pas très loin, un café mythique de Chacarita : Charlone 101.

Falena
Charlone 201 – Chacarita
Tel : 4556 1640
Du lundi au samedi, de 13h à 20h (horaire d’été : de 14h à 21h)

Cela pourrait également vous intéresser :