Sifón, un bar de Chacarita où il n’y a pas d’eau dans le gaz

Sifon soda chacarita
Photo : Agustina Canaparo (Buenos Aires Connect)

Depuis 1880 il joue les premiers rôles sur la table des Argentins. Il se marie bien avec les apéritifs, le vin et, bien sûr, tout seul. Le soda en siphon est et restera le compagnon des soirées entre amis, des asados ou des pâtes du dimanche. Sans oublier les discussions interminables agrémentées de vermouth.

Tellement représentatif de la culture populaire argentine qu’il a même son propre temple dans le quartier de Chacarita : Sifón, un bar qui lui rend un hommage mérité avec des cocktails et une cuisine à la plancha. Si vous avez envie de tester cette boisson dans toutes ses variantes, c’est l’endroit parfait. Ceci dit, préparez votre appareil photo car vous allez avoir du mal à résister à la tentation de prendre des photos et de faire des vidéos du frigo plein de siphons bleus et rouges.

- Anuncio -

Le local est installé dans une vieille bâtisse dont il a conservé le sol et le mobilier d’une autre époque. Il a un style trash et vintage : hauteur de plafond, murs décapés et persiennes cassées (c’est fait exprès). Il y a des tables basses avec des chaises bleues et oranges (très confortables) et au centre un bar circulaire qui fait penser à une île. La cuisine est ouverte aux regards et, à côté, se trouve un frigo qui exhibe les stars de la maison : les siphons. Pour les chaudes soirées d’été, il y a un grand patio avec des plantes et des chaises longues qui vous donnera l’impression d’être comme chez vous. (Pour obtenir de la place dans ce secteur, on vous conseille d’arriver avant 19h).

C’est un lieu idéal pour l’after-work ou pour une sortie entre amis. Il y a plusieurs options de plats à la plancha, quelques classiques et d’autres plats avec un twist intéressant. Si vous y allez en groupe, on vous conseille de commander plusieurs plats à partager entre tous. Les empanadas à l’ossobuco (par deux) sont super savoureuses et généreuses. L’un de nos coups de cœur a été la provoleta avec tomate, basilic et un filet d’huile d’olive. Ne manquez pas non plus de goûter le matambre (très tendre et coupé en petits carrés) dès votre première visite. Il est servi avec une purée de pommes de terre et chou-fleur.

La philosophie de Sifón ? Il n’y a pas d’eau dans le gaz (« tomátelo con soda » en VO). Et pourtant, tous les cocktails sont finement gazéifiés. Des apéritifs classiques, comme le Cinzano ou l’Américano, aux spécialités de la maison, comme le « Miul » avec vodka, tonique de citron vert et gingembre et soda, ou encore le « Ginsódic », une réinterprétation du Gintonic classique avec Gin, tonique, teinture de lavande et soda. Le « Cibrís » est bien frais : Gin, grenadine, pamplemousse et soda. Vous pouvez aussi commander des pichets d’apéritifs ou encore des vins organiques. Il n’y a que deux options de desserts. On trouve ça dommage car un peu plus de variété permettrait de finir la soirée en beauté. On a beaucoup aimé la musique et l’ambiance qui déborde sur le trottoir.

Il ne manquait qu’un bar au soda et ce rêve est devenu réalité avec Sifón. Pour ceux qui veulent continuer à siroter de bons cocktails au whisky, SEDE (mêmes proprios) est à deux pas. Et, pour votre prochain passage dans le quartier, on vous recommande Donnet et ses différents petits plats aux champignons.

Sifón Sodería
Av. Jorge Newbery 3881- Chacarita
Du mardi au dimanche, de 18h à 01h
Prix : $ $ 

* Traduction Nicolas Zeisler

Periodista y productora de radio. Soy inquieta, curiosa y amante del buen comer. Estoy siempre en busca de historias para contar.