TOP : 5 pizzerias qui veulent sortir du moule

pizzas buenos aires
Photo : Facebook La Fina

Buenos Aires est une ville à pizzas, mais peut-être pas dans le sens auquel on pense. Jusqu’à il y a peu, on avait seulement accès à deux types de pizzas : l’archi porteña (bien représentée par des endroits emblématiques comme Güerrin et La Mezzetta) et l’italienne (bien représentée par Siamo Nel Forno et Cosi mi Piace, par exemple) avec une timide apparition de pizzas d’inspiration new-yorkaise (Hell’s, New York Style Pizza).

C’est pourquoi, il nous a semblé opportun d’évoquer la nouvelle génération de pizzerias qui, même si elles n’ont pas grand-chose de commun entre elles, se retrouvent sur quelques points : elles cherchent toutes à se différencier de ce qui se faisait jusqu’à maintenant, elles s’efforcent de proposer une saveur qui leur est propre, un produit plus fin, plus soigné, avec une touche unique.

- Anuncio -

🍕 Pony

La pizza de Pony n’est ni argentine, ni new-yorkaise, ni italienne ; et en même temps, elle est un peu des trois à la fois. De plus, Pony est aussi pionnière du mouvement des pizzerias qui font toujours plus attention à la pâte. Non, vous ne rêvez pas, la pâte peut-être la protagoniste d’une pizza. Et si vous ne me croyez pas, allez donc tester la « Roja » sans fromage, mais avec tout le bonheur d’une pâte au levain super légère à base de ferment naturel, et une sauce super fraîche et sans cuisson. Le tout à déguster sur le pouce sur l’une des quelques tables situées sur le trottoir.

* Echeverría 1677 Local 15 – Belgrano
* Du mercredi au dimanche, de 19h à 12h

🍕 Bandini

De la même « famille » que Pony, Bandini est un local modeste qui propose, probablement, l’une des meilleures pizzas d’Urquiza. Le lieu est tout petit, on commande à la part et on les avale sur le pouce sur l’une des rares banquettes. Même si la pizza est cuite dans un moule, la pâte n’a rien à voir avec la pâte traditionnelle porteña : elle a cette petite touche croquante typique du four à bois. De plus, on a adoré la personnalité de Bandini, qui est née il y a plusieurs années alors que toutes les pizzerias de Buenos Aires semblaient afficher la même façade et le même menu.

* Aizpurúa 2899 – Villa Urquiza
* Du mercredi au dimanche, de 20h à 11h30

🍕 La Fina

Un petit garage (littéralement) reconverti en pizzeria. De style napolitain avec pâte à la fermentation naturelle, les mots nous manquent pour décrire ce qui fait que la pizza de La Fina n’est semblable à aucune autre. Il vous faudra goûter celle à la mozzarella fumée et aux poivrons grillés pour comprendre à quel point cette pizza est une réussite. Cerise sur la pizza : ils se lancent parfois dans des versions osées qui sont autant d’éditions limitées qui apportent toujours une valeur ajoutée au menu habituel.

*José Hernández 1395 – Belgrano
*Du mardi au dimanche, de 19h30 à 00h

🍕 Francisca

Des pizzas vraiment délicieuses dans les Bosques de Palermo : pâte au levain cuite au four à bois et ingrédients de qualité à déguster via des portions individuelles. La « no me olvidé » avec trois fromages (mozzarella, parmesan et chèvre), oignons caramélisées et olives est sublime. La « desconocida Stracciatella » avec sauce tomate, basilic, stracciatella, noix de cajun et olives, et la « Tana picante » sont également très populaires * Lire notre article sur Francisca

🍕 Local

Ce qui a commencé comme un café/boutique/studio de tatouages s’est transformé en un établissement de nuit avec une programmation bien street où l’on peut découvrir chaque soir les illustrations d’un artiste local, la présentation du disque d’un célèbre artiste de trap ou squatter un trottoir plein à craquer jusque tard grâce aux bons offices d’un DJ. Et, comme si cela ne suffisait pas, Local a décidé d’axer son offre gastronomique sur les pizzas à la pâte au levain cuite au four à bois. Un vrai succès ! La star : la pizza quatre fromages qui, d’après nos sources, se déguste idéalement sur le trottoir avec du hip-hop en fond sonore. * Lire notre article sur Local

🍕 Autres pizzerias à découvrir :

Cela peut aussi vous intéresser :

* Traduction Nicolas Zeisler