Le boom de la trap argentine

trap argentina
Concert Okan Calistan Pixabay

La trap s’est imposée depuis 2017 comme l’un de genres musicaux les plus populaires chez les jeunes porteños. Adepte ou débutant : plongez dans l’univers de la trap argentine.

La trap argentine: un genre à part

Apparue aux Etats-Unis dans les années 1990, la trap bouscule l’univers du hip-hop et du rap, en y ajoutant des touches de musique électronique et de charleston. Dans les années 2010, la trap argentine enrichit le genre avec des influences portoricaines et dominicaines, voire une touche de reaggeton. Depuis 2015, les traperes argentins explosent sur la scène latinoaméricaine et internationale.

- Anuncio -

Les premiers artistes de trap argentine apparaissent  à Buenos Aires dans les rencontres du Quinto Escalón au Parc Rivadavia à Caballito. Le lieu fait référence en matière de compétitions de freestyle depuis 2009. De très jeunes artistes y démarrent et se retrouvent rapidement propulsés au box office, comme le jeune trapero Ecko (Voir le clip du remix Mi cubana de Ecko, Khea, Cazzu et Eladio Carrion)

Les artistes de trap argentine incontournables

Il existe en 2019 des dizaines de traperes ayant rejoint le mouvement en Argentine, les noms ci-après sont parmi les plus connus.

  • Un des premiers hits de la trap argentine a révélé Khea, Cazzu et Duki en 2017 (Voir le clip de “Loca”). Depuis, les trois artistes explosent en carrière solo ou en groupe. Cazzu est née à Jujuy et a démarré dans la cumbia. Khea est devenu une star mondiale à l’âge de 17 ans. Duki s’est essayé au rock avant de remporter la compétition du Quinto Escalón en 2016.
  • En 2018, Duki rejoint le groupe ModoDiablo avec Ysy A et Neo Pistéa. Avec le tube Quavo ils proposent un style incisif de la trap argentine (Voir le clip)
  • Les femmes ne sont pas en reste. En plus de la très connue Cazzu, Dakillah, Nathy Peluso, Naomi Preizler et Femigangsta comptent parmi les noms de la trap à retenir. Dakillah a démarré sur les places de Villa Devoto (Voir le clip Oro negro de Dakillah.)
  • Paulo Londra est l’artiste de trap le plus écouté sur Spotify en 2018. Ce cordobais inspiré par le rap américain a précisé son style dans les battles de freestyle de Buenos Aires. Il a depuis collaboré avec des artistes internationaux comme Ed Sheeran (Voir le clip Relax de Paulo Londra)
  • Ca7riel et Paco Amoroso sont connus des rockers infiltrés sur la scène trap. Au hasard des rencontres, les deux vingtenaires s’essaient au rap puis à la trap. Le clip Jala Jala les fait connaître sur internet, c’est le début d’une carrière de traperos (Voir le clip)

Où écouter de la trap à Buenos Aires ?

Les traperes les plus connus s’illustrent dans les grands festivals de la capitale argentine.  En plus des connus Lollapaloza, et La Nueva generación, la trap a depuis 2018 son festival dedié. Le Buenos Aires Trap est organisé tous les ans au mois de novembre à l’Hippodrome de Palermo.

Pour écouter et danser sur de la trap à Buenos Aires, les bars et clubs hip hop passent souvent de la trap. Parmi les plus connus, le Palermo club, le Kika Club et le Club Araoz à Palermo, Asia de Cuba à Puerto Madero ou encore Bahrein dans le Microcentro.