Bosques de Palermo, le parc qui a tout pour lui

Central Park est à New York ce que le Parc Tres de Febrero ou Bosques de Palermo est à Buenos Aires. Situé entre les avenues Libertador et Casares, ce magnifique espace vert a été pensé par le paysagiste français Charles Thays. Il a été inauguré le 11 novembre 1875, mais sa création remonte vingt ans en arrière.

Ce parc de vingt-cinq hectares comporte trois lacs artificiels (sur lesquels on peut faire du pédalo), des arbres, des palmiers, etc. Balades en calèche, location de vélos, rollers, yoga, cirque, les activités de fin de semaine ne manquent pas ! Le parc héberge également un planétarium et de nombreux concerts et événements sont régulièrement organisés à l’air libre dans les espaces qu’offrent cet immense jardin.

Mais l’un des bijoux de cet endroit, c’est la roseraie, appelée Rosedal. Ce recoin est un royaume floral et une invitation à la découverte des roses de toutes les couleurs, rouges, jaunes, oranges… L’air transporte un parfum léger et frais de fleurs. Allez vous assoir sur l’un des bancs ou encore traversez le petit pont blanc en vous attardant sous la pergola pour regarder passer les cygnes, c’est tellement romantique !

Le Parc Tres de Febrero est l’endroit incontournable pour se dépayser en plein Buenos Aires. Idéal pour pique-niquer, se promener, faire du sport, en famille, entre amis ou avec votre compagnon à quatre pattes. Dans le même esprit et juste à côté, se situe le Jardin Japonais. Pour une visite plus culturelle, dirigez-vous vers le Malba.

Bosques de Palermo
Croisement des avenues Sarmiento y Figueroa Alcorta – Palermo

Foto: Pablo Maresca