CIRCUIT : Microcentro + Puerto Madero, du mouvement à la tranquillité

Nous proposons un itinéraire avec plusieurs arrêts entre le quartier de Microcentro et le quartier de Puerto Madero à Buenos Aires.


? Point de départ : Carrefour du Pasaje Tres Sargentos et de l’Avenue Leandro N. Alem 

? Point d’arrivée : Centre Culturel Kirchner, Av. Leandro N. Alem et Corrientes

? À quoi vous attendre : un trajet aux contrastes marqués : d’une part, nous avons le mouvement, la diversité et le chaos du Microcentro, avec ses rues étroites et ses grands immeubles, ses galeries historiques et ses rues piétonnes ; et d’autre part, le calme, l’élégance et la modernité de Puerto Madero, toujours sous le regard du fleuve..

Bon à savoir

  • Le Microcentro change beaucoup selon le moment de la semaine. Il est préférable de le parcourir les jours de semaine, lorsque les rues sont pleines de vie.
  • Comme il s’agit d’un parcours presque circulaire, vous pouvez le faire dans les deux sens et commencer là où vous le souhaitez.
  • N’oubliez pas que les visites guidées et les activités dans les musées et les centres culturels nécessitent souvent un rendez-vous ou une réservation. Nous vous recommandons de vérifier à l’avance si vous souhaitez faire l’un de ces arrêts.
  • Le circuit n’est pas conçu en termes de temps, vous pouvez le diviser en plusieurs promenades ou sauter certains arrêts, certains d’entre vous parviendront à le faire en une journée !
  • C’est un circuit assez long. Je vous recommande de commencer tôt et de mettre des chaussures confortables. Si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez prendre des bus pour vous rendre d’un point à un autre. L’appli ou le site web Cómo llego vous aidera à cet égard.

Métros du circuit : Ligne E 

Bus du circuit : 33, 93, 130, 143, 152

ITINÉRAIRE

Ici une carte du circuit  ➡    Carte interactive Microcentro-Puerto Madero

1- Pasaje 3 Sargentos. Nous commençons dans ce passage pittoresque de 2 pâtés de maisons pavés étroits, entourés de vieux bâtiments. À l’une des extrémités de l’avenue Alem se trouve le bâtiment qui abritait les écuries présidentielles, aujourd’hui rénové et transformé en Mercado de Carruajes. À l’autre extrémité se trouve le bâtiment du grand magasin (aujourd’hui fermé) Harrod’s, d’origine britannique, qui a connu le maximum de sa splendeur dans les années 1930.

2- Calle Florida. Nous empruntons la rue piétonne Florida, qui était un symbole de la croissance de la ville avec les boutiques, galeries, bâtiments et locaux commerciaux les plus importants. Aujourd’hui, on peut trouver des vestiges de cette époque camouflés parmi les boutiques à vocation touristique. Si vous n’avez pas encore pris votre petit-déjeuner, vous pouvez faire un arrêt technique au Florida Garden, un remarquable café des années 60 qui a su préserver son style original avec des airs kitsch. 

3- Galerías Pacífico. En continuant sur la rue Florida (à l’angle de l’avenue Córdoba), vous arriverez à l’un des plus beaux centres commerciaux de la capitale. Il convient de mentionner son dôme avec des peintures murales de grands artistes (Berni et Spilimbergo entre autres). Le bâtiment a été projeté en 1888 pour être la succursale argentine du célèbre magasin parisien Au Bon Marché, mais il n’a jamais été utilisé à cette fin. Il fut un temps où abritait le premier Musée des Beaux-Arts et des Bureaux de chemin de fer, jusqu’à ce qu’en 1992, il devienne la Galerie commerciale que nous connaissons aujourd’hui. Le centre culturel Borges y est également situé.

4- Monastère de Santa Catalina. En partant de Galerías Pacífico et en suivant la rue San Martín, vous tomberez sur ce très vieux bâtiment datant de 1745, le premier monastère pour femmes de la ville de Buenos Aires. Les Sœurs Catalines y ont vécu en total isolement jusqu’en 1974. Vous pouvez faire une visite guidée ou prendre un café dans son beau parc.

5- Couvent San Ramón Nonato. En continuant vers le sud, nous prenons la rue Lavalle pour continuer sur Reconquista. Ce couvent, construit en 1603, est un très bel endroit pour se reposer et prendre des photos. Il dispose d’un beau jardin (impensable dans ce quartier !) et vous pouvez prendre le petit-déjeuner et le déjeuner avec une vue sur le parc à un bon prix.

6- Galerie Güemes. À ne pas manquer ! Vous pouvez monter directement au 14e étage et profiter de l’un des meilleurs belvédère de Buenos Aires ou prendre un verre sur le toit du 6e étage (où Antoine de Saint Exupéry a vécu entre 1929 et 1930, alors qu’il écrivait « Vol de nuit »). Le passage de ce bâtiment, qui relie les rues San Martín et Florida, a inspiré Julio Cortázar dans sa nouvelle « El Otro Cielo ». Au sous-sol se trouve un beau théâtre dédié au tango où Astor Piazzola a fait ses débuts en tant que musicien.

7- Plaza de Mayo. Nous entrons dans le centre historique avec une vue panoramique de la Plaza de Mayo. Impossible de bien connaître Buenos Aires sans passer par cette place, témoin vivant de l’histoire de la ville et des mouvements populaires. Vous pourrez y visiter la Casa Rosada, le musée du Bicentenaire, le musée du Cabildo, la Cathédrale métropolitaine, entre autres bâtiments de valeur historique

8- Galerie Roverano. Sur l’Avenida de Mayo se trouve ce passage de 1918 qui semble avoir été figé dans le temps, préservant ses bronzes, ses vitraux courbes, son marbre et son bois. Jusqu’en 2021, un salon de coiffure datant du milieu du XXe siècle a fonctionné dans son état d’origine. 

9- Manzana de las Luces. En sortant par le passage Roverano, nous marchons jusqu’à la rue Perú pour atteindre ce complexe qui est un emblème de l’histoire de Buenos Aires. L’espace propose de nombreuses activités que vous pouvez consulter ici. Et si vous voulez en savoir plus sur cette partie de l’histoire, marchez un pâté de maisons jusqu’à la rue Bolívar pour visiter les tunnels de l’église San Ignacio de Loyola et l’historique Colegio Nacional de Buenos Aires. De l’autre côté de la rue se trouve la Librería de Ávila, la plus ancienne librairie de Buenos Aires

10- Réserve écologique Costanera Sur. Pour aller Madero, on suit la rue Alsina et on traverse l’avenue Paseo Colon. On se promène le long des docks et des digues recyclés, qui sont entrecoupés de bâtiments modernes. Lorsque nous atteignons le pont Rosario Vera Peñalosa, nous le traversons pour accéder à la réserve écologique. Vous pourrez y observer des espèces indigènes de la flore et de la faune. L’histoire de la réserve est curieuse, car elle est née par accident dans ce qui était une tentative de remplissage de la rivière pour agrandir la ville. 

11- Un choripán au bord du fleuve. En quittant la réserve, on va se promener le long du fleuve, où vous trouverez les « chiringuitos » typiques où commander un choripán ou un sandwich à la bondiola avec une sauce criolla et du chimichurri : une expérience incontournable. Vous y trouverez également le Paseo de la Gloria avec des statues de différents sportifs argentins comme Manu Ginóbili ou Juan Manuel Fangio

12- Parc Mujeres Argentinas. Situé dans l’axe fondateur de Buenos Aires, ce parc a remporté un prix pour son architecture paysagère. Sa conception élevée comporte différents niveaux et secteurs avec différentes espèces de la flore argentine. Ça vaut la peine de le découvrir.

13- Collection Fortabat. Vous pouvez visiter ce centre d’art moderne qui partage avec le public une collection variée et étendue d’art national et international. Le bâtiment comporte quatre niveaux, un auditorium et une cafétéria

14- Puente de la Mujer. Sur le chemin du retour, nous avons traversé ce pont piétonnier tournant, qui est devenu une icône de Buenos Aires. Il a été conçu par l’architecte basque Santiago Calatrava et, depuis son inauguration en 2001, il a accueilli des centaines de touristes. Fun fact : l’image de ce pont représentait le premier logo de Buenos Aires Connect.

15- Centre Culturel Kirchner. Nous arrivons à la fin de la visite avec cet imposant espace pluridisciplinaire, où se trouvait autrefois le bâtiment de la Poste. Le CCK propose des concerts, des expositions d’arts visuels, des ateliers, des festivals, des projections et bien plus encore. Vous pouvez consulter leur agenda et réserver des billets gratuits pour l’un de leurs événements.

Bonus et curiosités

  • L’un des cappuccinos les plus uniques et les plus célèbres de la ville se trouve au Caravelle, un café historique datant de 1962.
  • La rue piétonne Lavalle était connue sous le nom de « Calle de los Cines« . C’était un reflet de l’âge d’or du cinéma : des foules de personnes tirées à quatre épingles se promenaient le long de ces quatre rues où s’accumulaient des centaines de cinémas. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un seul cinéma en activité.
  • En 1987, une équipe de tournage a découvert qu’au sous-sol du bâtiment qui abriterait plus tard les Galerías Pacífico, se trouvait un centre de détention clandestin pendant la dictature militaire.
  • À Puerto Madero, toutes les rues, les parcs et les ponts portent le nom de femmes de l’histoire de l’Argentine, comme Cecilia Grierson, Azucena Villaflor, Juana Manso, entre autres.
  • La fontaine des Néréides, une œuvre de l’artiste argentine Lola Mora, a été déplacée à Puerto Madero après que les nus des figures aient fait scandale en 1903.

Options pour le petit-déjeuner ou le goûter :
À Microcentro: Florida Garden, London City, Negro Cueva de Café
À Puerto Madero: OL’ Days, JISU

Options pour le déjeuner ou le dîner :
À Microcentro: El Convento, Café Paulin, La Posada de 1820, Bodegón La Pipeta 
À Puerto Madero: La Cabaña, MARE, Puerto Cristal

Options pour prendre un verre :
À Microcentro: Vuelta Abajo Social Club, Florida 165 Rooftop Bar,  SkyBar
À Puerto Madero: Faena Library Lounge, Crystal Bar


Ça peut aussi vous intéresser :

Florent Torchut
Florent Torchuthttps://florenttorchut.wordpress.com/
Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.
12,683FansLike
10,680FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !