La Cathédrale de Buenos Aires, dernière demeure de San Martin

Trônant fièrement sur la Plaza de Mayo, dans le Microcentro, l’imposante Cathédrale Métropolitaine de Buenos Aires, avec son allure de colossal temple grec, abrite en son sein la dépouille du grand Libérateur de l’Argentine et héros des indépendances sud-américaines, le Général José de San Martin.

Ne manquez pas le flamboyant mausolée dédié à San Martin (sur votre droite), édifié en 1880. Toutes les deux heures, les deux soldats de garde républicaine sont relevés, « façon Buckingham Palace ». Cet édifice de style néoclassique a été élaboré dans sa forme définitive en 1692, même si une partie de l’édifice s’effondra et dû être restaurée au XVIIIe siècle. Inspirée directement du Palais Bourbon de Paris (siège de l’Assemblée Nationale), auquel elle ressemble étonnamment comme deux gouttes d’eau, elle se visite tous les jours de la semaine à 11h.

Si vous êtes d’humeur à vous immerger un peu plus dans l’Histoire argentine, vous pouvez enchaîner par la visite du Cabildo et de la Casa Rosada, tous deux sur la Plaza de Mayo.

Cathédrale Métropolitaine de Buenos Aires
Av. Rivadavia et San Martin (Plaza de Mayo) – Centro
De lundi à vendredi de 7h30 à 18h30, samedi et dimanche de 9h à 18h45

Visites du temple, de la crypte et de la sacristie : de lundi à vendredi à 11h15

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.