Palermo Hollywood, l’avant-garde chic

En franchissant la voie de chemin de fer qui longe l’avenue Juan B. Justo, vous pénétrez alors dans la partie de Palermo communément appelée aujourd’hui Hollywood, en référence au célèbre quartier « bling bling » de Los Angeles. Le quartier accueille en effet une pléiade de studios de télévisions, de radios et autres boîtes de prod’… En s’y baladant, on croise de luxueux lofts ultra-modernes appartenant à la faune locale, qui se mêlent sans jurer avec d’anciennes maisons recouvertes pour la plupart de graffitis colorés.

Jeunes familles, artistes, brocanteurs, camions de chaînes de télé, équipes de tournage, et acteurs s’y croisent dans un tourbillon mondain. La vie est un peu plus chère que dans le reste de la ville, car beaucoup sentent le vent tourner de ce côté… mais elle y est très agréable, avec un trafic réduit au minimum et des arbres qui habillent ses trottoirs.

- Anuncio -

On y trouve de petits cafés bohèmes (Magendie, Mercado Amenabar) et une infinité de bars, où l’on peut grignoter des mets indiens dans une ambiance de pub (Bangalore), se poser dans une ambiance vintage (Perón Perón) ou terminer sa nuit (SonomanUnicorn ou encore le Makena). Nos favoris se nomment Festival, Güll et On Tap, trois endroits branchés parfaits pour déguster une bonne pinte de bière ou un cocktail entre amis. Si vous souhaitez vous relaxer en lisant un bon bouquin, Eterna Cadencia est fait pour vous. Les couches tard privilégieront le Niceto Club et ses concerts de haut rang.

Côté restaurants, l’offre est également très variée, entre parrillas (Las Cabras), plats bios (Meraviglia) et cuisines du monde. Cela va de l’Italien (Il Ballo del Mattone) au Mexicain (Taco Box) en passant par le Japonais à la sauce péruvienne (Osaka) française () ou encore le Brésilien (Boteco Do Brasil) ou le Colombien (La Arepería de BA). On apprécie aussi le mystérieux Tegui, une puerta cerrada cachée derrière un mur de graffiti. Si vous travaillez dans le coin et que vous cherchez un endroit sympa pour déjeuner, n’hésitez pas à consulter notre « Top 10 : où déjeuner dans le quartier ?« . Le soir, faites un vous un petit plaisir à la puerta cerrada romantique d’Ocho Once ou au restaurant chic Per Se.

Les meilleurs brunchs de la ville sont à déguster chez Oui Oui. Si vous préférez vous préparer vous-même de bons petits plats naturels, rien de tel qu’un détour vers le Marché Bonpland. Enfin, pour les amoureux de vieilleries, le Marché aux Puces (à la frontière avec le quartier de Colegiales) est un vrai paradis.

FICHE D’IDENTITÉ

Le quartier en trois mots : animé, noctambule, terrasses
Les points forts: les chaînes de télévision, les boîtes de production… et les boîtes de nuit !
Nos restaurants favoris : Las Cabras (pour sa carte hyper variée aux prix défiant toute concurrence) et Fukuro  (un noodle bar unique et irrésistible)
Nos trois bars/cafés préférés : Güll (pour ses bières artisanales et sa terrasse), Festival (pour son patio stylé et ses cocktails rafraîchissants) et On Tap (pour son happy hour et ses délicieux burgers)
Nos coups de coeur : les tables en terrasse et l’air chic de ses rues bordées d’arbres

Photo : Palermo Art Hostel

•  •  •  •

mapa interactivo barrios buenos aires connect
@buenosairesconnect

 

CARTE INTERACTIVE : explore les quartiers de Buenos Aires

Toutes les choses à faire, voir et visiter à Buenos Aires se trouvent sur cette carte. Cliquez sur les quartiers pour faire apparaître leurs spécificités et leurs principaux lieux d’intérêt.

+INFO

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.