TOP 10 : Les desserts préférés des argentins et où les manger

Êtes-vous prêts à découvrir le côté sucré de la cuisine argentine ? Vous avez déjà goûté certaines des spécialités autochtones et salées comme les pizzas, la viande, le vin et les empanadas…? Il est temps de passer au dessert. Voici la liste que nous vous avons concocté avec les dix desserts qu’il faut goûter au moins une fois dans votre vie.

La palme d’or du meilleur dessert est attribuée à la chocotorta, un gâteau made in Argentine dont la recette est issue d’un spot publicitaire et que tout le monde aime. Facile à préparer, c’est le gâteau préféré des enfants : plusieurs couches de biscuits au chocolat (chocolinas) et plusieurs couches d’un mélange de fromage blanc et de dulce de leche. Mangez-le bien froid et vous deviendrez fan aussitôt après. La version traditionnelle est chez Oui Oui, une autre version au Nutella, nommée chocorosa chez Panera Rosa, et Pani vous régalera avec une version aux gâteaux Oreo.

- Anuncio -

Nous n’avons pas encore fini avec les gâteaux, puisque notre cœur gourmand en raffole ! Ne ratez pas l’occasion de manger un bon morceau de pastafrola, accompagné d’un café au lait (base de pâte sucrée couverte d’une couche de confiture de patate douce ou de coing). La pastafrola de Fortín est très appréciée. Un autre dessert porteño est le dulce y queso surnommé vigilante, composé d’un morceau de fromage frais et un autre morceau de pâte de patate douce ou de coing. « La beauté de la simplicité », rien à ajouter. Vous pourrez commander les vigilantes dans les bistrots de quartier, comme le Mamma Rosa ou le Club Eros à Palermo.

Un autre dessert local est le balcarce, originaire de la ville homonyme datant des années 1950. Cette combinaison de gâteau, meringue, dulce de leche, noix de coco râpé, noix et sucre en poudre se trouve dans les pâtisseries traditionnelles comme Quebec, à Belgrano, ou Le Mignon à Palermo. Un autre délice autochtone est le gâteau rogel : de fines couches de pâte feuilletée et autant de couches de dulce de leche, le tout recouvert de meringue italienne. Le meilleur est servi à Croque Madame, et celui de la boulangerie Asturias est aussi délicieux.

Vous avez noté l’élément qui se répète ? Exact ! Le précieux dulce de leche. Et nous pouvons continuer avec l’alfajor de Le Pain Quotidien (à la noix de coco et dulce de leche) ou de Las Violetas (en pâte de maïzena). Les Argentins aiment ajouter des cuillerées de dulce de leche aux desserts traditionnels, comme c’est le flan de Proper, simplement le meilleur de la ville. Sans oublier le panqueque de dulce de leche (crêpe un peu plus épaisse) de Lezama, bistrot que l’écrivain Ernesto Sábato fréquentait autrefois.

La liste prend fin avec les deux indéniables : les cubanitos (des gâteaux croustillants en rouleaux fourrés au dulce de leche) du café Las Delicias de Caballito ; et la fameuse glace au dulce de leche que l’on trouve facilement dans tous les restos et commerces. Nous vous conseillons d’ailleurs de jeter un coup d’œil à notre petite sélection, le top 10 des meilleurs glaciers.

Photo : Evaly Contreras (Chocotorta de chez Panera Rosa)