Visiter Buenos Aires : une promenade parisienne à Retiro et Recoleta

retiro recoleta buenos aires
Ph: Caro Janeiro

📍 Point de départ : Gare de Retiro, en traversant la Plaza San Martín et en empruntant les rues Arenales, Esmeralda, Arroyo et Alvear.

📍Point d’arrivée : la Plaza Intendente Alvear à Recoleta, plus connue sous le nom de Plaza Francia. Si vous voulez aller un peu plus loin : la Bibliothèque nationale, passage à la Faculté de droit de l’Université de Buenos Aires, et enfin la Floralis Genérica.

📸 Ce à quoi vous pouvez vous attendre : ce quartier de Buenos Aires est surnommé le « Paris porteño ». Ses petites rues éclairées par d’imposants lampadaires, ses beaux parcs et ses élégants bâtiments semblables à des palais sont le reflet de la Ville lumière. La visite comprend un peu de tout : des centres culturels, des foires artisanales, des musées et même des cimetières. Si vous aimez prendre des photos, vous ne serez pas déçu.

💡 À garder à l’esprit

  • Nous vous recommandons de commencer tôt (dès 11h du matin) pour profiter au maximum des activités de la journée.
  • Le circuit n’est pas chronologique, vous pouvez le diviser en plusieurs balades ou sauter les arrêts qui ne vous intéressent pas. Certains parviendront aussi à tout faire en une journée !
  • Si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez prendre des bus pour vous rendre d’un point à un autre. L’application ou le site web Cómo llego vous aidera à cet égard.

Lignes de métro sur le trajet : Lignes C et E

Bus sur le trajet : 130, 93, 92, 62, 101, 67, 108

ITINÉRAIRE

Voici une carte du circuit Carte interactive du circuit Retiro-Recoleta

  1.  Visite de la Tour Monumentale : si vous êtes déjà passé par la zone de la gare de Retiro, vous avez dû apercevoir cette belle tour couronnée d’une horloge, également connue sous le nom de « Torre de los Ingleses ». Pour un prix abordable, il est possible de monter en ascenseur et d’avoir une belle vue panoramique de la ville. Vérifiez les prix et les heures d’ouverture à l’avance sur le site web officiel.
  2. Bâtiment Kavanagh : ce magnifique gratte-ciel de 1934 a été pendant un temps l’immeuble le plus haut d’Amérique latine, et cela pour atteindre un objectif bien précis : celui de la vengeance. On raconte que la famille Anchorena (propriétaires terriens très connus de Buenos Aires) s’est opposée à la relation amoureuse entre leur fils Aaron et la riche Corina Kavanagh, qui, par dépit, a ordonné la construction d’un bâtiment qui bloquerait la vue de la demeure familiale sur la basilique Santísimo Sacramento. Bien qu’il n’y ait pas de visites guidées du bâtiment aujourd’hui, vous pouvez en prendre de belles photos depuis le passage Corina Kavanagh.
  3. Place San Martin : Déclarée site historique national en 1942, cette belle place a été conçue par Carlos Thays. Vous y trouverez des variétés botaniques d’espèces nationales et de belles statues. Outre sa beauté caractéristique, elle est entourée des bâtiments les plus élégants de la zone (vous pouvez également consulter : Les plus belles places de Buenos Aires).
  4. Palacio Paz : En face de la Plaza San Martín, sur l’avenue Santa Fe, vous trouverez cet imposant bâtiment qui était autrefois l’une des résidences les plus luxueuses de la ville. À l’intérieur de ses installations, vous pourrez prendre un café chez Croque Madame, et en profiter pour visiter le palais.
  5. Rue Arroyo : L’une des rues les plus belles et les plus parisiennes de la ville. Vous y trouverez le bar primé Florería Atlántico (un fleuriste qui cache un bar à cocktails dans son sous-sol) et l’élégant café The Shelter Coffee.
  6. Musée Fernández Blanco : Également connu sous le nom de Palacio Noel, ce bâtiment de style néo-colonial propose des expositions permanentes d’art des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Il possède également une cour andalouse récemment restaurée qui mérite qu’on s’y arrête.
  7. Ambassade de France : En reprenant la rue Arroyo, dès que vous aurez traversé la 9 de Julio, vous verrez ce bâtiment majestueux qui, en 1925, était la résidence de visite du Prince de Galles. Il peut être visité et parcouru une fois par an. En outre, les grilles du bâtiment sont transformées en galerie d’art en plein air tout au long de l’année.
  8. Cimetière de Recoleta + Centre culturel : Sur la Plaza Presidente Alvear, plus connue sous le nom de Plaza Francia, vous trouverez plusieurs options intéressantes telles que le célèbre Cimetière de la Recoleta (nous vous conseillons d’en faire une visite guidée), le Centre culturel Recoleta avec un programme divertissant et s’adressant aux jeunes (foires, expositions, concerts) et, le weekend, la Foire artisanale sur la place. Ne manquez pas l’occasion de partager quelques matés et d’assister à un spectacle de rue.
  9. Bibliothèque nationale : Un bâtiment impressionnant d’architecture brutaliste conçu par l’Italien Clorindo Testa. C’est la bibliothèque la plus importante du pays. Vous pouvez également vous promener dans « La Isla » de Recoleta, l’élégant micro-quartier qui entoure la bibliothèque.
  10. Musée national des Beaux-Arts : Bien sûr, impossible de ne pas visiter l’un des musées d’art les plus importants du pays (si ce n’est LE plus important). Il dispose de 30 salles d’exposition avec une importante collection permanente et des expositions temporaires.
  11. Faculté de droit de la UBA : Autre importante curiosité architecturale du circuit au style néoclassique qui imite un peu le Parthénon, avec des escaliers imposants et des colonnes doriques. Pour accéder à ce bâtiment, vous traverserez le pont piétonnier emblématique, qui offre une excellente vue panoramique sur Recoleta.
  12. Floralis Genérica : Cette sculpture emblématique de 20 mètres de haut située sur la Plaza Naciones Unidas est dotée d’un système qui la maintient en mouvement continu afin de s’ouvrir et de se fermer selon l’heure de la journée.

Extras et curiosités

  • Tout près de la Plaza San Martín, dans le Pasaje Sargento Cabral, se trouve le bâtiment où René Goscinny, auteur d’Astérix le Gaulois et de Lucky Luke, entre autres, a vécu entre 1928 et 1945.
  • Dans la rue Arroyo se trouve la Plaza Embajada de Israel, le site historique où se trouvait l’ambassade jusqu’à ce qu’elle subisse une attaque terroriste il y a 30 ans.
  • La Plaza Francia doit son nom à l’énorme statue offerte par les Français à l’occasion du centenaire de la Révolution de mai. Cette place, tout comme la place Presidente Alvear ont été conçues par Carlos Thays.
  • Au 1650 de la rue Vicente López, vous trouverez le Pasaje Suizo (ou « pasaje del correo »), une petite rue pittoresque et chaleureuse qui abrite plusieurs établissements gastronomiques.

Options pour le petit déjeuner ou le goûter : The Shelter Coffee, Dos Escudos, Negro

Options pour le déjeuner ou le dîner : El Sanjuanino, La Rambla, Nuestro Secreto, Farinelli Arroyo

Options pour prendre un verre : Florería Atlántico, Pony Line, Camping, Alvear Roof, Invernadero


Ça peut aussi vous intéresser :

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.