Florería Atlántico, superbe bouquet garni

Pénétrez chez ce fleuriste tout ce qu’il y a de plus classique. Un jeu de regard s’installe alors entre vous et la vendeuse. Êtes-vous là pour acheter un bouquet à votre promise ou pour découvrir un bar hors du commun dont on vous a vanté les mérites ?

Après avoir salué et précisé que vous veniez pour la seconde option, ouvrez la grande porte en fer qui donne accès à l’objet de votre venue : un bar planqué en souterrain qui rappelle les grandes heures de la prohibition.

Descendez donc les marches qui mènent, paradoxalement, à un étonnant paradis du cocktail. Avec son allure de bar de matelots, accentué par le long comptoir qui se prolonge jusqu’au bout de la salle, les représentations de monstres marins dessinés sur les murs au fusain, et ses tables hautes où l’on se retrouve après le travail ou un dîner, Florería Atlántico réussi un joli pari : proposer un bar à la fois stylé et convivial, avec de la bonne musique et une carte de cocktails aussi bons qu’originaux, que l’on peut accompagner de tapas.

Si vous arrivez à ne pas craquer pour les coûteux magret de canard ou hamburger de Kobe, vous aurez le choix entre des boquerones (anchois au vinaigre), de petits morceaux de poulpe à l’olive et au citron, des langoustines grillées à la plancha ou une terrine de canard.

Côté cocktails, que vous soyez plutôt vin, Gin, Campari ou Cynar, Cognac ou Calvados, sangria ou clérico, on vous propose un tour du monde, de la France à l’Italie, en passant par l’Angleterre ou encore la Pologne.

Et tant qu’à faire, si vous vous rendez dans le quartier, profitez-en pour découvrir le captivant Musée Hispanoaméricain et son fabuleux jardin.

Florería Atlántico
Arroyo 872 – Retiro
Tel : 4313-6093
De lundi à samedi, de 10h à 3h.

Prix : $ $ $ $

Photo : Floreria Atlantico

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.