Que faire à Buenos Aires selon le jour de la semaine

Buenos Aires jour après jour
Photo : Facebook Club 69

Il y a tout le temps plein de choses à faire à Buenos Aires. Cela dit, certains jours sont meilleurs que d’autres pour certaines activités. Et certains plans ne sont disponibles qu’un jour de la semaine. Si vous cherchez une idée d’activité, jetez donc un œil sur ce guide et que jeunesse se passe :

Lundi foufou

Le grand classique du lundi (et l’activité INCONTOURNABLE de toute personne qui visite la ville) ? La Bomba del tiempo : un groupe de musiciens qui fait vibrer le Centre Culturel Konex avec des rythmes délirants et des lumières folles. Mais la fête de la musique à Almagro a de la concurrence : Afromood lance aussi la semaine avec son afrobeat et, en prime, entrée gratuite jusqu’à 23h.

Ne manquez pas non plus le Club Severino et sa « fête du lundi » : c’est le plan idéal où aller après avoir commencé la soirée dans l’un des endroits mentionnés dans le paragraphe précédent. LA boîte de nuit pour ceux qui ne se limitent pas au week-end.

Le cycle Folk You Mondays est un plan plus tranquille avec une scène qui accueille des groupes de musique peu connus qui vont du rap au blues.

ATTENTION : beaucoup d’endroits sont fermés le lundi à Buenos Aires. Mais vous pouvez vous rabattre sur le NOLA, un grand classique qui ne déçoit jamais, et ses locaux de Palermo Viejo et des Bosques de Palermo (dans ces derniers, vous pouvez tuer le temps en vous promenant au milieu des lacs et des arbres).

Lisez aussi notre article : Que faire le lundi soir à Buenos Aires

Mardi marathon

Impossible de s’ennuyer un mardi : le programme est bien trop chargé.

Pour les artistes : le Musée d’Art Moderne propose des entrées gratuites tous les mardis à San Telmo, alors que le Museo Fotográfico Simik abrite un « mardi jazz ». Si vous n’êtes pas résident argentin, vous pouvez entrer gratuitement au Musée des Beaux-Arts. Même tarif pour la Fondation PROA à condition d’être étudiant ou professeur.

Pour les danseurs : le mardi est le meilleur jour pour sortir danser (ou voir) du tango à La Catedral. Vous pouvez aussi danser le swing à La Confitería. Pour les expats : il y a un échange linguistique au Mate Club de Conversación et avec Mundo Lingo dans le Microcentro. Pour les hipsters : le cycle Open Folk propose une nuit de concerts gratuits. Et sinon, il y a une soirée spécial ping-pong au San Bernardo. Pour les millennials : il y a une projection amusante presque tous les mardis au Bar de Kowalski, des films japonais aux épisodes de Friends. Et pour tout le monde : une offre 2×1 au BrukBar, l’un des meilleurs bars de Palermo.

Mercredi d’attaque

Le redouté et fastidieux milieu de semaine. Que dites-vous de ce circuit ? D’abord profitez d’une entrée à moitié prix au Musée d’Art latinoaméricain et au Musée d’Art contemporain (les étudiants entrent gratuitement au Musée Xul Solar). Puis foncez à La Fábrica del Taco qui propose un 2×1 sur les tacos al pastor le mercredi. Ensuite, vous pouvez aller pratiquer votre langue préférée à Mundo Lingo, et vous rendre à El Universal pour profiter de la soirée « Open Blues ». Si vous êtes d’humeur aventureuse, osez une soirée théâtre originale au Microteatro BA ou au Teatro Ciego.

Jeudi, je me bouge

Le « jeudredi » à Buenos Aires déborde de plans sympas. Tous les bars sont pleins à l’heure du happy-hour. On se croirait en plein week-end. Info importante : Post Street Bar propose de la pizza à volonté le jeudi. Un plan parfait pour préparer son estomac et vous frotter ensuite au meilleur plan pré-vendredi, également un classique LGTB : ¡Club 69! Vous trouverez également un DJ de trap chez SEDE, le temple du whisky à Chacarita.

Et puisqu’on y est, l’un des évènements du jeudi est évidemment la Newsletter de Buenos Aires Connect : reçois-la chaque semaine dans ta boîte de réception avec les meilleurs plans du week-end !

Vendredi, à fond les ballons

Vendredi I’m in love, Thanks God is Vendredi – le vendredi donne envie de pousser la chansonnette, pas vrai ? Vous pouvez décoller en douceur en bavardant au Mate Club ou à Mundo Lingo,  ou bien directement dans l’un de ces bars pas chers. Si vous êtes en mode chill, vous avez les « Acoustic Fridays » de El Galpón de Niceto, et si vous êtes en mode sauvage, ne manquez pas la Fiesta Plop au Vorterix.

Samedi, ça me dit

Pour combattre la gueule de bois, n’hésitez pas à vous offrir un cours de yoga gratuit aux Bosques de Palermo. De plus, vous pouvez assister à une visite guidée gratuite de l’imposante Casa Rosada et du Musée du Cabildo. Si vous avez l’âme d’un aventurier, vous aurez l’embarras du choix : sauter en parachute, passer une journée en mode gaucho à Areco ou faire une visite guidée de la seule ville médiévale d’Amérique latine.

Le samedi est aussi le jour parfait pour vous rendre à Flores : vous pouvez profiter des prix imbattables de l’Av. Avellaneda où l’on ne vend au détail que ce jour-là, et faire le tour gratuit pour tout savoir de la vie du Pape François, disponible seulement le samedi.

Le soir venu, jetez un œil sur notre guide de la nuit porteña, et profitez-en pour vous rendre dans quelques-unes des boîtes de nuit de la ville. Deux spécialités du samedi : « Superacción » au Feliza et la fête PM Open Air Music (deux samedis par mois).

Dimanche, pas question de fermer l’œil

On n’est pas fatigués ! N’oubliez pas que les dimanches et jours fériés, vous pouvez prendre le métro en compagnie de votre animal domestique : profitez-en pour faire toutes ces amusantes activités avec lui ou pour l’emmener dans ces endroits pet-friendly. Le brunch du dimanche est évidemment s-a-c-r-é : jetez donc un coup d’œil sur les plans préférés d’Inés ou sur les conseils exotiques d’Eva.

Deux plans spécial dimanche : la Feria de San Telmo (artisanat local) et la Feria de Mataderos (une foire argentine plus authentique tu meurs !). Un peu plus tard, vous pouvez assister à l’une des plus belles milongas de Buenos Aires à la Glorieta de Belgrano ou terminer la semaine sur les chapeaux de roues à Makena : le meilleur plan de soirée du dimanche d’après la rédaction.

ATTENTION : un ou deux dimanches par mois il y a une représentation gratuite au magnifique Teatro Colón. Surveillez le calendrier car les billets partent comme des petits pains !

Lisez également : Que faire le dimanche à Buenos Aires

* Traduction Nicolas Zeisler