Post Street Bar, temple du graff à Palermo

Post Street Bar
Foto: Facebook Post Street Bar

Bar recouvert de pochoirs – on en a recensé 1836 au total – le Post séduit par son côté arty et décalé.

Tous les jeudis soirs c’est pizza à volonté, vous ne payerez que votre consommation. Warsteiner et Isenbeck comme bières au choix. Certes, les pizzas sont gratuites, mais sachez qu’elles ne sont pas toujours très cuites, et à 23h c’est fini.

- Anuncio -

Les fans de fléchettes pourront s’en donner à cœur joie avec une cible électronique.

Le personnel est amical et patient, donc pas de soucis si vous ne maîtrisez pas l’espagnol. En été, une terrasse sur le toit permet d’échapper a la chaleur ambiante.

Au premier étage, la galerie Hollywood in Cambodia, la première à Buenos Aires exclusivement dédiée à l’art de rue, expose tout au long de l’année. Juste au dessus, vous pouvez profiter de la grande terrasse, musée du graffiti à ciel ouvert, qui constitue le point final des circuits de visites organisées par Graffitimundo.

Post Street Bar
Thames 1885 – Palermo
Tous les jours, de 17h jusqu’à la fermeture

Prix : $ $

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.