Microteatro, 15 minutes, 15 personnes, 15 mètres carrés

microteatro
Foto: Santiago Hamelau (Buenos Aires Connect)

Microteatro est enfin arrivé à Buenos Aires, et promet de révolutionner la ville avec une proposition novatrice et risquée : des œuvres qui durent quinze minutes, pour un public de quinze personnes, et qui se produisent dans seulement quinze mètres carrés. Incroyable mais vrai ! Que les sceptiques nous croient sur parole, ce format fonctionne à merveille.

Microteatro se trouve rue Serrano, juste avant de croiser Córdoba, dans le quartier de Villa Crespo. On y entre par un long couloir, avec des arcs de jasmin qui nous conduisent jusqu’au guichet ainsi qu’à un énorme bar composé de deux secteurs. On peut acheter son billet sur place ou sur internet en se connectant au portail Alternativa teatral. Il y a deux sessions de six œuvres chacune. La session principale commence à 20h et la session golfa à 23h. Les œuvres se déploient les unes après les autres, dans leurs salles respectives, et se produisent au total cinq fois par soirée. Attention, tout commence en temps et en heure pour ne pas prendre de retard. C’est pourquoi vous devez vous tenir derrière un rideau clairement signalisé où l’on vérifie votre billet avant de vous inviter à monter les escaliers pour atteindre l’étage supérieur. Là, une autre personne vous reçoit et vous conduit à travers un petit labyrinthe de salles et de rideaux verts en velours anglais jusqu’à la bonne porte.

- Anuncio -

L’espace réduit réservé à ces œuvres au format bref change complétement notre manière de consommer une pièce de théâtre. Les acteurs se produisent à quelques centimètres de nous, et peuvent même nous demander l’autorisation de passer ou nous attraper un pied ou une main. L’immersion est presque totale, en particulier avec un quatrième mur explosé en plein de fragments individuels. C’est peu dire que les minutes n’ont jamais eu autant de valeur : on entre à peine qu’il faut déjà s’en aller. Du fait de leur courte durée, les œuvres doivent générer un conflit et sa résolution en moins de quinze minutes. Les metteurs en scène et acteurs sont donc invités à condenser tout leur talent en une pièce de théâtre à même d’intéresser les spectateurs, de les embarquer et les toucher en un temps record.

L’idée a vu le jour en 2009 quand cinquante artistes, parmi lesquels des metteurs en scène, acteurs et auteurs, ont présenté un projet théâtral intitulé « Pour l’argent » dans un lupanar de Madrid. Treize chambres du bordel avaient été attribuées à treize compagnies théâtrales avec la consigne de créer des pièces de moins de quinze minutes. Et les œuvres étaient représentées autant de fois que nécessaire, suivant le public présent. Certaines l’ont été jusqu’à plus de vingt fois par jour. Aujourd’hui, Microteatro est un phénomène mondial installé dans beaucoup de villes américaines et espagnoles, comme Puebla, Lima, Miami, Madrid et Barcelone.

Pour finir, soulignons que cette idée s’accompagne d’une proposition gastronomique : le Bar 15 du rez-de-chaussée, conçu par Federico Fialayre de Tomo 1. L’endroit est décoré en mode néo industriel et compte aussi des palmiers et ficus. Au menu, de la fast food de qualité et bon marché. Sans oublier une bonne sélection de bière artisanale et de vin au verre. On peut emporter son verre au spectacle, mais pas les plats. Info importante : il y a un excellent happy hour.

Le lieu est déjà relativement populaire. Darín, Mercedes Morán, Peter Lanzani, Julieta Novarro, Juan Monaco, Pampita, entre autres, étaient présents lors de l’inauguration. Nous vous conseillons d’arriver tôt pour acheter vos billets, car ceux-ci sont vite épuisés. Si vous souhaitez prolonger la nuit, après avoir commenté les pièces de théâtre au Bar 15, rendez-vous chez les voisins du Parque Bar Botánico. Et pour danser, direction le Club 69, la meilleure option le jeudi.

Microteatro
Serrano 1139 – Villa Crespo
Tel : 4774-9081
Mercredi et jeudi, de 19h a 2h ; vendredi et samedi, de 19h à 3h ; dimanche, de 19h à 0h

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.