TOP : Les sandwichs qu’il faut absolument goûter à Buenos Aires

Photo: FB La Crespo

Ces derniers temps, on dirait que tout ce qui implique deux tranches de pain avec de bonnes choses au milieu est promis à prendre la forme d’un hamburger. Que les choses soient claires, nous n’avons rien contre les hamburgers – la preuve ici. En revanche, on est enthousiastes à l’idée de sortir un peu des sentiers battus pour parler d’un autre personnage de la gastronomie porteña.

Pain + bonnes choses + sauces… Voilà la formule magique du sandwich. Une formule bête comme chou mais qui se joue au niveau des détails. Pêle-mêle : la texture du pain, la fraîcheur des ingrédients, le mariage harmonieux entre les différentes saveurs, l’originalité des assaisonnements… On s’est régalés en vous concoctant ce top et on espère que vous allez bien en profiter (et le savourer).

- Anuncio -

Les institutions

Ce serait commettre un impair que de ne pas lancer ce top avec le classique Café Paulin et ses sandwichs vite faits bien, très bien faits, dans le centre. Son comptoir vintage est toujours plein de monde et le boulot abattu par les serveurs mériterait d’être reconnu comme faisant partie du patrimoine de la ville. Il y a une grande variété de sandwichs et tous sont bons. Chaque client a son préféré. Certains sont au menu depuis trente-deux ans comme l’ »Americano », qui répond présent depuis 1988 : jambon fumé, fromage, œufs et tomate dans un pain arabe ; ou le « Napolitano », en place depuis 1991 : jambon, fromage, tomate et basilic.

Même esprit chez El Buen Libro, également dans le centre, où l’on peut choisir le contenu de son sandwich. Généreux en taille et en ingrédients. Vous pouvez lancer les hostilités avec un sandwich de milanesa (on aime bien lui ajouter un œuf frit). Le lieu étant plein à craquer, on vous conseille de vous organiser et de commander à emporter : le jeu en vaut la chandelle !

Choripán, le sandwich argentin par excellence

Le choripán et le sandwich à la bondiola sont les sandwichs porteños par excellence. Ceux qui sont vendus sur La Costanera, dans les petits food-truck, sont sans doute les plus authentiques et les plus populaires, mais on peut aussi tester un choripán plus gourmet chez Chori, qui compte plusieurs locaux en ville. Ils sont délicieux et puis ce sont les premiers qui se sont aventurés à réinventer ce classique.

Lomito et Cuadril, tes nouveaux amis

Les Argentins aiment la viande. Rien de surprenant donc à ce qu’ils veulent la mettre entre deux tranches de pain à la moindre occasion. Le sandwich de lomito (filet de boeuf en VF) de La Rambla est un classique : un morceaux de lomito bien épais et de grande qualité que vous pouvez commander en plusieurs versions. Sinon, le sandwich de cuadril (rumsteak) de Los Platitos a aussi sa propre communauté de fans. De plus, il vous attend à la Costanera Norte, près du fleuve.

Sandwichs au pain de mie

Le classique des boulangeries : des mini sandwichs de pain de mie blanc et sans croute qui peuvent être farcis au jambon et aux œufs, ou aux œufs et à la tomate. Vous pouvez les tester dans n’importe quelle boulangerie mais ceux de la Confitería La Piedad (dans le centre) et de la Confitería Vicente López (zona norte) sont d’excellentes options.

Héritage yankee

Buenos Aires est un excellent hub pour goûter aux cuisines du monde entier. Vous pouvez, par exemple, jeter un œil sur notre top de shawarmas et notre top de burgers (qui, en principe, font partie de la famille des sandwichs). C’est peu dire que la culture nord-américaine du sandwich s’est parfaitement intégrée sous ces latitudes. On vous conseille d’aller tester toutes les variétés de sandwichs au poulet frit de chez NOLA, un pub qui sert de la cuisine du Sud des États-Unis, ou encore le Hot Pastrami de La Crespo : 200 grammes de pastrami, des concombres aigre-doux et de la moutarde, comme de juste. Un sandwich très familial, du genre recette de grand-mère, qui incarne à merveille la cuisine juive.

Il nous faut aussi mentionner les délicieux wraps de La Cresta à Almagro. On en a goûté plein et ceux au poulet sont une valeur sûre, qu’il s’agisse de poulet au guacamole, au pesto ou au curry… Et les bagels ? Les meilleurs, qui sont également les plus fidèles à la recette originale, se trouvent évidemment chez Sheikob’s Bagels.

Deux cerises sur le sandwich

Le Banco Rojo n’est pas célèbre par hasard. Les raisons de son succès sont longues comme un jour sans pain et figurent toutes dans son menu. Notre talon d’Achille ? Le kofta d’agneau même s’il nous arrive de le délaisser pour ceux aux crevettes ou au poulet. Le « Roger » du Loreto Garden Bar est également incroyable : pain focaccia, poulet grillé, guacamole, tomates sèches, brie, roquette et parmesan.

Photo : Facebook de Chori