PVT : l’Argentine à portée de main

Photo : pvtistes.net

Vous rêvez de danser le tango dans les rues bohèmes de San Telmo, de siroter un mate au pied des Andes, de voir des condors voler au-dessus de la Terre de Feu, de vous balader au cœur des montagnes de Patagonie ou de boire un café avec Ricardo Darín, le plus connu des acteurs argentins ? Vous aimeriez enfin savoir ce que signifie alfajor, ¡che boludo! et parler espagnol avec ce délicieux accent porteño ?

Sachez que c’est possible… Sans vider son compte en banque ! Depuis 2011, vous pouvez faire un PVT (Programme Vacances-Travail) en Argentine. Ce visa vous donne le droit de voyager mais aussi de travailler, et ce pendant un an. Maravilloso, non ?

- Anuncio -

Ce programme, vous le connaissez peut-être pour sa popularité au Canada et en Australie. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe dans une multitude d’autres pays : en tant que français, vous pouvez en bénéficier en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Russie, en Corée du Sud… Et dans beaucoup de pays d’Amérique du Sud : en Argentine mais aussi au Chili, en Uruguay, en Colombie, au Mexique. Ouvert il y a six ans, le PVT Argentine connaît un certain succès : en 2016, les quotas ont été atteints, et en 2017, ils passent de 700 à 800 places !

Son obtention s’est considérablement assouplie ces dernières années : aujourd’hui, il n’est ni nécessaire de faire traduire ses documents, ni de se rendre à Paris. Un gain considérable de temps et d’argent ! La demande est entièrement gratuite, mais il vous faut compter le budget d’un billet d’avion aller-retour (autour de 1000€) et l’achat d’une assurance obligatoire (environ 400€ pour un an).

La seule chose nécessaire est de répondre aux critères… Et de constituer son dossier rigoureusement, en temps et en heure !

Les critères auxquels vous devez répondre :

. Être français et disposer d’un passeport valide sur toute la durée du visa demandé
. Avoir entre 18 et 35 ans révolus à la date du dépôt de la demande (c’est-à-dire que vous pouvez demander le visa jusqu’à la veille de vos 35 ans)
. Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT Argentine
. Disposer d’au moins 2500€
. Ne pas voyager avec une personne à charge
. Avoir un casier judiciaire vierge

Vous rentrez dans les critères ? Parfait ! La demande se fait auprès de l’Ambassade de France en Argentine, dont le site très complet vous indique la marche à suivre.

Les papiers à fournir seront les suivants :

. Une photocopie des pages d’identification de votre passeport
. Une photo d’identité
. Un bulletin de casier judiciaire
. Une déclaration sur l’honneur d’absence de casier judiciaire en tout autre pays
. Une attestation bancaire ou des relevés de banque prouvant que vous avez minimum 2500€
. Une lettre de motivation
. Un devis de contrat d’assurance maladie couvrant une année entière (certaines sont spécialisées dans les voyages avec un visa PVT)
. Un formulaire de demande du visa complété
. Un certificat médical attestant une bonne santé

Dans un premier temps, il vous sera demandé d’envoyer à l’ambassade les photocopies de ces papiers, ainsi qu’un devis de l’assurance. Assez rapidement, l’ambassade vous contactera pour un rendez-vous téléphonique. Si tout va bien, elle vous confirmera l’obtention du visa et vous n’aurez plus qu’à envoyer les originaux des papiers, votre passeport, un justificatif d’achat de votre billet d’avion et la facture de l’assurance. Vous recevrez votre passeport avec votre visa sous quelques jours !

Les délais :

La seule complexité de ce visa réside dans le fait de le demander au bon moment, car une fois le visa obtenu, vous avez seulement trois mois pour partir en Argentine. Sachez qu’il faut compter environ 45 jours entre le premier envoi de documents et l’obtention. Mais il est également utile de savoir que les quotas se remettent à zéro à chaque fin d’année civile ; en demandant votre visa en décembre, vous courrez donc le risque que les quotas aient déjà été atteints. Il vous faut donc calculer le meilleur moment pour déposer votre demande, en prenant tous ces éléments en compte !

Sur place : à la découverte de l’administration Argentine !

Quand il y en a plus, il y en a encore ! Une fois arrivés en Argentine, vous allez découvrir les joies de l’administration locale pour obtenir le CUIL, votre numéro de travailleur. Pas de panique : la démarche est très simple et l’ambassade vous l’explique très bien. La seule compétence requise est la patience… Et sachez qu’elle vous sera très utile pour votre voyage en Argentine !

L’ambassade vous donnera aussi quelques pistes pour profiter des avantages qui vous sont accordés en tant que bénéficiaires du visa PVT : ouvrir un compte en banque, avoir une ligne téléphonique

Une fois toutes ces démarches terminées, il ne vous reste plus qu’une mission : voyager, profiter, danser le tango à San Telmo, boire un maté au coeur des Andes, aller voir les condors en terre de Feu… Et emmener Ricardo Darín dans les meilleurs cafés de Buenos Aires !

Toutes les informations sont disponibles sur le site pvtistes.net
La section consulaire qui s’occupe des PVT est joignable par téléphone au +33(0)1 44 05 27 09, ou par mail à pvt.consuladoarg@gmail.com