Testez votre culture lunfardesque !

lunfardo

Savez-vous ce qu’est un gorila ou un salame ? Si vous répondez un « gorille » et un « salami », jetez donc un œil à ce mini dictionnaire de lunfardo ! Voici un concentré des mots d’argot porteño les plus souvent employés dans les conversations courantes. Combien en connaissez-vous déjà ? Savez-vous la différence entre « estar en pedo » et « estar al pedo » ? Mettez-vous dès maintenant à lunfardear, vous aurez un succès fou auprès des Argentins !

Afanar (vi.): voler (synonymes : chorrear, garcar).

- Anuncio -

Atorrante (s.): paresseux, vagabond, peut s’employer comme insulte ou avec tendresse (synonyme : un vago). Le mot viendrait de l’entreprise « A. Torrans » qui fabriquait les tuyaux des égouts de la ville dans les années 1930, les indigents qui se servaient des tuyaux pour dormir furent surnommés « atorrantes ».

Bajon, m (s.): une mauvaise nouvelle, une mauvaise passe.

Bajonearse (vi.) : se déprimer.

Berreta (adj.) : de mauvaise qualité.

Birra, f (s.): une bière.

Boludo, m, boludaf (adj. et s.) : idiot, bête. S’emploie aussi pour interpeller familièrement, le fameux « che, boludo ».

Boludear (vi.) : glander.

Boludez, f (s.): une idiotie (synonyme : una pelotudez).

Bondi, m (s.): un bus (synonyme: un colectivo).

Bronca, f (s.): colère, rage. « Te tengo bronca » : je suis en colère contre toi.

Canchero (s. et adj.) ; Cancherear (vi.): qui se la pète ; se faire mousser. Vient de « cancha » de football, le terrain de foot.

Cagazo, m (s.): une grande peur. « Tengo un cagazo » : j’ai très peur, j’ai le trac.

Cagar (vi. et vt.) : littéralement « chier », mais s’emploie massivement comme augmentatif : « Cagarse de risa », « cagarse de hambre », de frio… On utiliserait « mourir de » : Mourir de rire, mourir de faim, de froid.

Cargar (vi.) : blaguer, se moquer, déconner. « Te estoy cargando » : je déconne, je me fiche de toi.

Colgado, m (s. et adj.), colgarse (vi.) : Perché. Quelqu’un qui oublie les rendez-vous, qui vit dans sa bulle. Le mot s’applique à l’origine au « tilt » du flipper, quand le flipper se bloque, ne réagit plus. « me colgué » : je n’ai pas vu le temps passer, j’étais dans les nuages.

Chabon, m (s.): un mec (synonymes: un tipo, un kia)

Chamuyo, m (s.), chamuyar (vi.) : le baratin, baratiner.

Chanta, m (s. et adj.): quelqu’un qui se fait passer pour ce qu’il n’est pas.

Chocho, m, chocha, f (adj.) : heureux, très content.

Chorro, m (s.): un voleur (synonymes à foison: ladron, gallos ciegos, garcas, biromistas, garfios, pungas, arrebatadores, mostaceros, lanzas, etc.).

Choto, m, chota, f (adj.): vieux, peu attrayant.

Chusmear (vi.): épier, observer. On parle souvent des « viejas chusmas » pour évoquer les concierges du quartier qui vivent à leur fenêtre.

Colifa, m (s.) : un fou. D’où le nom de la célèbre radio de l’Hôpital Borda « la Colifata ».

Escabio, m (s.), escabiar (vi.): Boire, se bourrer la gueule.

Falopa, f (s.): la cocaïne (synonymes très nombreux: la merca, la blanca, etc.).

Faso, m (s.) : un joint.

Fiaca, f (s.): la flemme.

Fiacudo (adj.): flemmard.

Forro, m, forra, f (s.) : un préservatif, ou un connard, selon le contexte (ne vous trompez pas !).

Fulero, a (adj.): laid, e.

Gil, m (s.): un idiot.

Gomas, f pluriel (s.): les seins.

Gorila, m (s.) : anti-péroniste en général, ou partisan de l’autoritarisme politique.

« Guarda! »: interjection, « Fais gaffe! ».

Hinchar (vi. et vt.): gonfler. « Para de hinchar ! » : «  arrête de faire chier ! ».

Hincha-pelota ou hincha-bola, m et f (s. et adj.): un emmerdeur/une emmerdeuse, ou chiant, e.

Joda, f (s.): la fête, « irse de joda »: « partir en soirée », « faire la fête ». « En joda » : pour rire.

Laburar (vi.): bosser.

Levantar (vi. et vt.): draguer, « levantar una mina » : draguer, ou chopper une nana.

Milico, m (s.): un militaire

Mina, f (s.): une nana.

Morfar (vi. et vt.): bouffer.

Paja, f (s.): la masturbation.

Pajero, m, pajera, f (s. et adj.): branleur, branleuse. Désigne quelqu’un de particulièrement paresseux.

Pedo, m (s.): un pet. S’emploie beaucoup dans les expressions « estoy al pedo »: je n’ai rien à faire, je m’ennuie, ou « de pedo »: tout juste, par exemple « agarré el bondi de pedo »: « j’ai eu le bus de justesse » et enfin « en pedo » : bourré.

Pelotudo, m, pelotuda, f (s. et adj.): Connard, connasse.

Pibe, m, piba, f (s.): un gamin, une gamine.

Piola (adj. invariable) : cool, intelligent.

Plata, f (s.): la tune (synonyme: la guita)

Pucho, m (s.) : une clope.

Quilombo, m (s.): le bazar. « Hacer quilombo » : foutre le bazar.

Resaca, f (s.): la gueule de bois.

Salame, m (s.) : un abruti.

Tachero, m (s.): conducteur de taxi.

Trucho (adj.): faux, de mauvaise qualité.

Zafar (vi. et vt.): se sauver d’une situation.