Librairies alternatives, coins littéraires non traditionnels

librairies Buenos Aires
Photo : Facebook de Eterna Cadencia

Le livre est objet très important dans la culture argentine. Les gens lisent dans les bars, dans les transports, dans les salles d’attente ou dans le confortable fauteuil de leur maison. Il fût un temps où avoir une bibliothèque bien fournie était un signe de prestige. Celle-ci se trouvait d’ailleurs souvent dans le salon pour être admirée de tous, ou alors dans une pièce qui lui était spécialement réservée. Pas étonnant donc qu’autant de librairies –et de tous types- aient fait leur apparition à Buenos Aires pour étancher la soif de lecture et de diversité du public. Les porteños se demandent en effet constamment quoi lire : des best-sellers aux classiques, en passant par les dernières sorties éditoriales et les vieux livres dans leurs éditions vintage pleines de charme et presqu’oubliées voire parfois introuvables. Avec les cafés, autre temple de la lecture s’il en est, Buenos Aires est une ville de librairies où chacune d’entre elles constitue un monde à elle toute seule.

Alors… Où peut-on acheter des livres ? Un peu partout. Si les chaînes de grands magasins tentent de mettre la main sur le marché du livre, l’enthousiasme littéraire des porteños n’est pas près de se laisser dompter. Buenos Aires regorge de lieux magiques où se réfugier, pour un café, pour passer un moment avec un nouvel auteur ou demander conseil et se détendre en admirant les différents rayons. L’objectif de cet article ? Vous poussez à sortir acheter des livres, car la quête d’un bon bouquin peut être aussi passionnante que sa lecture.

Falena, lecture ultra-zen

Falena est une librairie vraiment étonnante. Elle se trouve dans une vieille maison en brique. Une oasis de confort et de bouquins où l’on se sent immédiatement chez soi. Avec ses livres et ses magnifiques petits coins où bouquiner, impossible que cet endroit et ses nombreuses terrasses, patios et plantes grimpantes ne vous déçoive. De plus, Falena organise des présentations de livres et dispose d’un petit bar avec thé, café, et verres de vin. (Chacarita)

Eterna Cadencia, librairie, café, maison d’édition et blog

Voilà une librairie à la fois chaleureuse et intime qui présente un certain nombre de curiosités. En plus de disposer d’un sacré choix de bouquins et d’un café où l’on peut lire pendant des heures sans être dérangé, Eterna Cadencia fait également office de maison d’édition, avec un impressionnant catalogue de romans, essais, chroniques et livres sur la musique. Cerise sur le gâteau, on y vend ces extraordinaires chaussettes ornées d’images et de citations littéraires. Par ailleurs, Eterna Cadencia tient un blog et publie constamment des articles, chroniques, essais et entretiens sur la littérature, l’art et la culture. Sa marque de fabrique ? Une interview de neuf questions posées à différents écrivains contemporains. (Palermo)

Céspedes, curation de livres et d’art

Bienvenue dans cette petite librairie à la déco boisée : une lumière au milieu d’une rue un peu sombre. C’est la propriétaire des lieux, la chaleureuse écrivaine Cecilia Fanti, qui vous accueille et éclaire votre lanterne. Elle a construit un catalogue très pointu de livres surprenants, avec beaucoup de littérature infantile. Sans oublier des carnets artisanaux, des fanzines et des œuvres d’art. Cette librairie semble avoir été ordonnée avec la même délicatesse qu’un jardin japonais. Par ailleurs, Fanti organise des inaugurations et des lectures d’écrivains. Céspedes est l’un de ces endroits sans prétention qui ne cherchent pas à attirer l’attention, mais y parviennent quand même. La faute à son honnêteté sans faille. (Colegiales)

Alamut, duo inséparable de livres et de vins

Alamut est une fantastique librairie où les libraires redoublent d’attention pour vous offrir leur aide. Daniela et Luciano sont formidables, car ils connaissent et aiment les livres qu’ils vendent. De plus, ils passent de la bonne musique, offrent parfois des cocktails à leurs clients, écrivent les meilleurs posts sur Facebook et organisent des ateliers littéraires, des discussions et des présentations. Cerise sur le gâteau, Alamut partage son local avec le marchand de vin Autre Monde. L’occasion de dénicher le vin parfait pour accompagner le livre que vous venez d’acheter. (Palermo)

Walrus Books, le paradis des livres d’occasion en anglais

Cette discrète librairie anglaise dispose d’un des catalogues les plus complets de livres en anglais. Ils possèdent de fantastiques vieilles éditions, en très bon état malgré tout, ainsi que des livres nouveaux. Entrer dans cet environnement chaleureux est une expérience très agréable et, autant vous prévenir tout de suite, vous en ressortirez avec un livre sous le bras. Last but not least, Walrus organise régulièrement des cours et ateliers de traduction, d’écriture créative et des débats littéraires en anglais, pour ceux qui veulent pratiquer la langue de Shakespeare. (San Telmo)

Librería del Fondo, l’œuvre posthume de Clorindo Testa

Cette librairie a été construite par Clorindo Testa lui-même. Avec ses formes en béton apparent et ses magnifiques baies vitrées, l’immeuble est une œuvre d’art en soi. La librairie est très bien fournie et compte sa propre cafeteria gérée par Lattente. Le samedi, on peut y trouver les bagels de Sheikob’s. De plus, l’endroit fait également office de centre culturel et accueille régulièrement des conférences, des cycles de ciné, des présentations, etc. (Palermo)

Clásica y Moderna, livres et musique

Cet endroit voue non seulement un culte à la bonne littérature, mais aussi à la musique et au café. Fondée en 1938 par Francisco Poblet, membre d’une famille de libraires espagnols, cette librairie est devenue, avec les années, l’un des salons littéraires les plus importants de la ville. En 1987, l’un des héritiers a décidé de voir les choses en grand, et aujourd’hui l’établissement fait corps avec, d’un côté, un café et un restaurant où se tiennent quotidiennement des spectacles de jazz, tango et autres genres musicaux, et de l’autre avec une librairie qui contient une impressionnante variété de titres et qui organise aussi des ateliers. Comme son nom l’indique, Clásica y Moderna est un paradoxe : à la fois l’un des Bars Notables de la ville et toujours dans le coup de la nouveauté. (Recoleta)

Libros del Pasaje, une nouvelle Alexandrie

Voilà une librairie qui en impose : rien qu’en entrant, on est impressionné par ses murs recouverts de livres jusqu’au plafond. Ces derniers sont exceptionnellement variés, des livres importés à ceux de petites maisons d’édition indépendantes argentines. Il y a un café à l’intérieur et une intéressante programmation culturelle. (Palermo)

Caligari, l’antre des livres d’occasion et des jam sessions

Cette librairie atypique du quartier résidentiel de Caballito se situe à un coin de rue, dans une vieille baraque. Tout l’endroit est tapissé de vieux livres et le chaos apparent dissimule en réalité des sections ultra détaillées. Lalo, le libraire, connaît sur le bout des doigts chacun de ses volumes et saura trouver ce que vous cherchez. Il est également prof de guitare à Caligari où se tiennent des sessions de jazz. L’un des secrets les mieux gardés du quartier. (Caballito) 

Librería de mujeres, au service de l’égalité des genres

Cette librairie a un vrai parti-pris : elle compile des textes écrits par des femmes, qui explorent la thématique du genre ou qui appartiennent au mouvement féministe. Fondée en 1995, elle s’engage fermement pour donner plus de visibilité aux femmes et à d’autres minorités, tout en menant une tâche de sensibilisation sur les problèmes de genre. Sans compter qu’elle est située dans une rue exceptionnelle, l’une des curiosités architecturales de Buenos Aires : le passage Rivarola. (Centro)

El Rufián Melancólico, maison occupée… par les livres

Voilà un endroit étonnant où les livres occupent tout l’espace. Des raretés insoupçonnées se cachent parmi les milliers de volumes de cette librairie. Il ne nous reste plus qu’à nous mettre en quête d’un de ses nombreux trésors. Un endroit où l’on ne cherche pas, mais où l’on trouve. D’autant que la librairie dispose d’un choix intéressant de livres français pas chers. La déco un peu bizarre avec des sculptures saugrenues, des affiches et autres articles vintage, ne manquera pas de vous surprendre. (San Telmo)

Librairies “a puertas cerradas”, les secrets les mieux gardés

Il n’y a pas que les restaurants qui peuvent se dissimuler derrière les « puertas cerradas » : il y a aussi les librairies. Ces endroits secrets dont on apprend l’existence par le bouche à oreille ou les réseaux sociaux, sont le point de départ de véritables aventures. Leurs libraires sont généralement des écrivains et/ou des amoureux des livres qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour bien vous conseiller et vous reçoivent bien souvent dans l’intimité de leur foyer. De plus, ils ont parfois des exemplaires quasiment introuvables, rapportés de leurs voyages dans des pays lointains ou fruits de commandes fantaisistes. Bref, des pépites que les amateurs de curiosités apprécieront à leur juste valeur. Mention spéciale à Mi Casa de Nurit, écrivaine et pionnière du mouvement. Vous pouvez aussi lire notre article dédié au sujet pour en savoir plus.

La noble rue Corrientes

La rue Corrientes incarne une très vieille tradition d’achat et de vente de livres. Neufs ou d’occasion, on y trouve de tout : des grandes chaînes aux librairies historiques, en passant par les cavernes pleines de piles de vieux livres, les librairies juridiques qui cachent des caves énormes et remplies de littérature argentine, ainsi que les hangars où pullulent les bonnes affaires. L’avenue Corrientes peut sembler intimidante, mais il suffit de s’armer de patience. Au-delà des librairies, elle cultive d’autres traditions : celle du café où il est particulièrement bon de feuilleter vos dernières trouvailles ou tout simplement pour vous reposer un moment en buvant quelque chose.

Bonus track : le charme des livres d’occasion

Vous l’aurez noté, beaucoup de librairies ne vendent pas seulement des livres neufs, mais aussi des livres d’occasion. C’est une pratique très ancrée à Buenos Aires, peut-être héritée des Français et des célèbres bouquinistes des quais de Seine. En plus de la rue Corrientes, et de la multitude de librairies spécialisées dans les livres d’occasion que l’on peut trouver partout dans Buenos Aires, comme El Banquete à Belgrano, il existe trois foires du livre où l’on peut se rendre tous les jours : la foire du Parque Rivadavia, celle de la Primera Junta et celle de la Plaza Italia. On y trouve des pépites insoupçonnées et à de très bons prix.

Nous espérons que le voyage vous a plu et que cela va vous motiver à parcourir Buenos Aires et ses librairies. Les livres cachés sont partout en ville, dans les endroits les plus insolites et charmants. Ne manquez pas de vivre cette aventure. Pour trouver des livres exclusivement en français, rendez-vous dans l’une des librairies conseillées dans ce papier ou lisez notre article sur le sujet. Bonne lecture !

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.