Maricafé, l’engagement LGBT c’est (parfois) du gâteau

maricafé
Facebook de Maricafé

La raison principale, sans doute la plus importante, pour vous rendre à Maricafé, c’est qu’il s’agit d’un lieu unique : aucun autre établissement – diurne comme nocturne – ne peut se vanter d’avoir un engagement LGBT aussi fort, à l’exception peut-être du Pride café à San Telmo. Un ami du proprio, Pablo Terrera, lui a même dit un jour que son bar était hétéro-friendly. Son rêve ultime ? Développer son business à Salta, une province qui a de sérieux problèmes quant à l’inclusion et le respect de la communauté LGBT. Pour le moment, il a accompli celui d’installer son local sur un magnifique coin de rue qu’il a rempli de bancs roses et de joyeux fanions.

Situé à Palermo « queer », dixit son site internet, Maricafé est plus qu’un café. C’est un restaurant, un bar – car le vendredi et le samedi, il ferme plus tard – une librairie spécialisée dans les thématiques de genre et un centre de résistance culturelle, rien que ça ! Le nom vient d’un jeu de mots entre les termes « marica », qui renvoie à un homme efféminé ou aux tendances homosexuelles, et « café » notre boisson préférée. Maricafé propose des lectures, des présentations de drags, des fêtes et même des lectures de tarot. La programmation vous attend sur nos amis les réseaux sociaux.

- Anuncio -

La cuisine de l’établissement est frugale, pas prétentieuse et bien pensée. On a goûté le plat du jour, une très bonne tarte aux brocolis, et la salade de quinoa. Une remarque sur cette dernière : elle déborde de coriandre. Si ce n’est pas votre tasse de thé, comme votre serviteur, demandez sans coriandre ou commandez une autre des tentantes options offertes par le menu, comme la bondiola (collet de porc) braisée.

S’il y a une star chez Maricafé, c’est certainement le « Rainbow cake » ou le gâteau arcoíris (arc-en-ciel), une pépite hautement instagrammable qui est devenue le symbole de l’endroit. Cet hommage au drapeau LGBT est un régal pour les yeux et pour les papilles. Une part de Rainbow cake, un café, un livre et la tranquillité des trottoirs de la rue Honduras à la verdure luxuriante… Que demander de plus pour une après-midi réussie ?

Mon conseil n’est rien d’autre que ce cri du cœur : foncez chez Maricafé ! Profitez du calme ambiant pendant la journée ou de l’agitation de ses soirées à évènement. Puis, vous pouvez découvrir Nola, un gastropub cajun mémorable ou marcher quelques rues jusqu’à Scalibrini Ortiz pour vous laisser surprendre par les saveurs d’Asie au Gran Dabbang.

Maricafé
Honduras 4096– Palermo
Lundi de 16h à 21h, du mardi au jeudi de 10h à 21h
Vendredi et samedi de 10h à 3h et dimanche de 10h à 21h
Tel : 011 3982-5878
Prix : $ $

* Traduction Nicolas Zeisler

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.