Green Bamboo, temple de la cuisine vietnamienne

Green Bamboo buenos aires
Photo : Green Bamboo

En 1999, un restaurant vietnamien était une idée exotique voire périlleuse. Mais ça c’était au siècle dernier. Presque vingt ans plus tard, cette idée courageuse continue de porter ses fruits et Green Bamboo s’est imposé parmi les pionniers de la cuisine vietnamienne à Buenos Aires.

L’endroit compte plusieurs salles et ambiances qui vont des tables contre la fenêtre aux coussins sur le sol, avec aussi des canapés, divers comptoirs et des divans, le tout orné d’une subtile décoration aux motifs asiatiques. L’atmosphère est très tranquille, vraiment idéale pour un dîner intime et une conversation à bâtons rompus. Le service sympathique, les lumières tamisées et le volume de la musique (bas) dessinent un cadre parfait pour un rendez-vous romantique.

À déguster!

Dans le respect de la tradition vietnamienne, les plats combinent parfaitement cinq saveurs : sucré, amer, piquant, salé et acide. En général, il y a beaucoup de fruits, d’herbes aromatisées, tout est très frais et plaisant au palais (sauf l’éventuelle petite surprise piquante que j’adore).

Vous pouvez vous fier aux classiques : les nems et les raviolis en entrée. Un Pho, un curry ou un Bo Lu Lac en plat de résistance. Ce dernier (je l’ai ensuite vérifié en discutant avec les équipes d’un bon nombre de restaurants vietnamiens) est très populaire auprès du public argentin. Il s’agit d’un sauté de bœuf, pommes de terre, lemongrass et sésame. Mais si vous voulez sortir des sentiers battus, tentez plutôt le curry. Une spécialité chez Green Bamboo (on a goûté celui au poulet avec du lait de coco et des cacahuètes, et c’était délicieux, bien que le curry au poisson avec mangue et lait de coco soit riche en promesses).

Parmi les desserts, le flan coco-lait condensé sera apprécié des gourmands et des amateurs de choses sucrées. La présentation est très jolie. Cela dit, j’ai été surtout marquée par le Xoi Xi Ai : un riz au lait de coco avec de la mangue. Simple et sublime. Si vous n’avez toujours pas envie de rentrer chez vous, vous pouvez tuer le temps au bar, en sirotant l’un des nombreux cocktails tropicaux : ils aiment utiliser des fruits exotiques et diverses sortes de vermouth.

Son parcours

Pour que vous compreniez bien, Green Bamboo s’est monté au départ avec l’appui de l’Ambassade du Vietnam et est resté sous sa tutelle les premières années. Ils sont désormais en train de mettre en place de nouvelles idées, comme par exemple le « Brunch vietnamien » pour deux qui comprend un plat principal (on conseille le saumon ou le poulet dans son lait de coco) et cinq accompagnements : croquettes de manioc avec sauce aigre-douce, chips de manioc, crevettes au panko avec mayonnaise « secrète » (délicieuses et généreuses), soupe de riz au porc, biscuits de riz, omelette aux œufs et aux champignons (ça pique un peu) et une assiette de haricots verts avec boc choi dans une sauce aux huîtres. On a arrosé ça d’une très bonne limonade viet. Il paraît que ce brunch est en fait un échantillon grandeur nature de tout ce qu’avale une famille vietnamienne au déjeuner.

Depuis 2018, Green Bamboo compte aussi un local de cuisine vietnamienne express qui porte le nom de Kho et se trouve au Mercado de Belgrano. Là-bas, l’idée est de manger quelque chose sur le pouce ou de commander à emporter, mais le niveau de qualité « Green Bamboo » est bien là. En somme, ce sont deux excellents moyens de découvrir les bases de la cuisine vietnamienne. Si vous souhaitez approfondir cette exploration, vous pouvez trouver des plats vietnamiens chez Saigón, Opio et peut-être dans la carte saisonnière de Gran Dabbang.

Green Bamboo
Costa Rica 5802 –  Palermo Hollywood
Tel : 4775-7050
Tous les jours, de 12h à 0h15 (vendredi et samedi jusqu’à 1h) 
Prix : $ $ $

* Traduction Nicolas Zeisler