La Confitería, un phare unique qui éclaire les nuits agitées de Colegiales

la confiteria
Photo : Facebook de La Confitería (PH María Victoria Soria)

La Confitería est un espace électrique qui vous en fait voir de toutes les couleurs : musique, mode, photographie, fête, littérature… A l’abri des regards, au-dessus d’un supermarché chinois, l’endroit est parvenu à trouver son public, à gagner une vraie popularité et compte désormais sur le soutien d’importantes personnalités du monde du spectacle.

En arrivant, on monte un escalier de marbre pour rejoindre un petit hall d’entrée avec un banc et des coussins d’où l’on peut entrevoir une magnifique garde-robe. On traverse la porte latérale et ses colonnes de marbre décoratives et on entre dans une gigantesque salle. Au fond : une baie vitrée ouverte sur un balcon qui donne sur la rue Lacroze. La lumière est impressionnante. Derrière nous, un bar et, juste au-dessus, un balcon pour l’orchestre. Le sol en chêne de Slavonie donne à la pièce une finition impeccable, sans oublier les nombreux miroirs fichés aux murs. Sur la terrasse, on découvre un délicieux patio andalou.

- Anuncio -

L’histoire de cet endroit est très intéressante et contribue dans une large mesure à faire son charme. Il a été construit par Carlos María Agote García, un architecte argentin diplômé à Paris, auteur de beaucoup de bâtiments publics, comme par exemple le Palacio Paz, situé sur la Plaza San Martín. C’est une famille de boulangers qui lui a confié La Confitería, car ils voulaient disposer d’une boulangerie au rez-de-chaussée et d’une salle de réception au premier étage. C’est ainsi que l’endroit a fonctionné de 1942 à 1989, avant d’être laissé à l’abandon. Ce lieu, qui s’était transformé en un phare culturel de Colegiales, connu ses soirées de tango et ses fêtes, a été rénové en 2000 grâce à deux photographes qui en ont fait leur propre studio photo.

C’est seulement à la mi-2015 que La Confitería est devenu un centre culturel. Ses promoteurs ont voulu récupérer cette œuvre architecturale audacieuse pour la rendre aux habitants du quartier. Et dès le départ, il était entendu que les activités de La Confitería seraient placées sous le signe de la multidisciplinarité, de l’intégration sociale et, bien sûr, de la photographie, de la mode et de la musique. On y organise régulièrement des concerts de musique électronique, de rock et des performances diverses et variées. Les fanzines, la poésie et compagnie ont également leurs entrées. Des groupes ou compositeurs comme Él mató a un policía motorizado, Willy Crook, Banda de turistas et Louta y sont montés sur scène.

La Confitería est l’un des endroits les plus singuliers que l’on connaisse et on lui souhaite vraiment le meilleur pour la suite : le travail qui y est réalisé en faveur de la culture est épatant. Colegiales est un super quartier à découvrir. La preuve avec le bar à bières Strange Brewing ou les fêtes de Vorterix. Bizarrement, ces lieux se fondent harmonieusement dans le décor tranquille de ce quartier, ses amples trottoirs et ses petites maisons, que l’on vous invite à parcourir en long, en large et en travers.

La Confitería
Lacroze 2963 – Colegiales
info@la-confiteria.com
Du lundi au jeudi, de 10h à 18h ; le vendredi, de 15h à 6h ; le samedi et le dimanche, de 18h à 6h

* Traduction Nicolas Zeisler

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.