Villa Devoto, une vie de village dans l’ouest de la capitale

Les adulateurs des paisibles quartiers du nord de la ville tels que Núñez trouveront forcément leur bonheur à Villa Devoto. De superbes demeures basses (ici les immeubles se comptent sur les doigts d’une main), de nombreuses curiosités, des voisins qui se connaissent et se saluent sans exception en plus d’un choix gastronomique varié et original… bienvenue à Villa Devoto ! Composé d’innombrables rues ombragées dûes aux nombreux arbres formant des tunnels naturels, de trottoirs placides et d’un trafic automobile restreint, cela lui vaut le surnom de « Jardin de Buenos Aires ». Rien que ça. Collé à la célèbre autoroute General Paz, Villa Devoto est délimité par Villa Pueyrredon au nord, Agronomia et Villa del Parque à l’est et Monte Castro et Villa Real au sud.

Fondé en 1887 lorsque le Général San Martin fut obligé de céder les terres qu’il possédait au nord à la Capital Federal (Loi nationale 2089), le nom de ce quartier est un hommage à l’italien Don Antonio Devoto, l’une des plus grandes fortunes du pays voir du continent à l’époque, qui était propriétaire de la banque immobilière rachetant les terres composant Villa Devoto le 13 avril 1889 après l’approbation du projet par le pouvoir législatif de Buenos Aires.

- Anuncio -

La Plaza Arenales, cœur de Villa Devoto

La Plaza Arenales est incontestablement le pouls du quartier. Le seul endroit toujours en éveil, où les enfants jouent au football entre deux tours sur le manège tenu par le célèbre « Tito » et où de nombreux artistes se succèdent au milieu des habitants venus boire le maté dans ce cadre idyllique. Pour y arriver, il faut soit emprunter les diagonales Lincoln et Fernandez de Encisco ou sinon les avenues Chivilcoy et Salvador Maria del Carril. Pour la petite anecdote, c’est la zone la plus ancienne de Villa Devoto, inaugurée en 1938.

Autour de cette place où trône la statue de Don Antonio Devoto, l’offre gastronomique est très appréciable. Le Café de la Plaza est réputé pour ses succulents macarons (essayez celui au maracuya, une tuerie!) même si les plus âgés vous conseillerons de déjeuner à Pablo’s. Si vous optez pour un déjeuner sur le pouce, suivez la file d’attente formée par les plus jeunes sur le trottoir pour déguster un superpancho chez Peter’s. Une véritable institution dans le quartier que les habitants appellent plus communément Devoto.

En guise de balade digestive, les alentours de la Plaza Arenales sont idéaux. Vous pourrez croiser la bibliothèque du quartier, qui ne pouvait s’appeler autrement que la Biblioteca Antonio Devoto ou encore cette curieuse maison ibérique abandonnée sur l’avenue Salvador Maria del Carril à l’angle de la rue Bahia Blanca. Un symbole de l’époque coloniale espagnole.

Un quartier aux allures de petit village

Mais attention, Villa Devoto ne se limite pas seulement à la Plaza Arenales. Le très moderne hôpital Zubizarreta fait la fierté de ses habitants ainsi que le Palacio de Aguas Argentinas, à l’angle de l’avenue Beiro et de la rue Mercedes, encore plus impressionnant que son homologue avenue Cordoba, avec une hauteur de 38 mètres faisant de ce dernier l’édifice le plus haut de la capitale argentine. Autre curiosité, moins touristique celle-ci, Villa Devoto abrite aussi la seule prison de la ville de Buenos Aires inaugurée en 1927.

Une promenade dans les rues de Devoto permet de bien saisir son aspect de verdeur si souvent vanté mais aussi son aspect résidentiel qui font qu’il est l’un des quartiers les plus agréables à vivre de Buenos Aires. La famille d’un certain Diego Armando Maradona ne vous dira pas le contraire… Laissez-vous guider par votre instinct et vous croiserez peut-être la Casa de la Villa et sa superbe architecture sur la rue Pareja, l’Église San Antonio de Padua avenue Lincoln vaut elle aussi le détour tout comme cette étonnante maison japonaise basée au 3843 de l’avenue Salvador Maria del Carril.

Après avoir arpenté ce quartier pittoresque, vous avez bien mérité une glace artisanale à Monte Olivia. L’un des meilleurs glaciers de la ville selon les habitants du quartier. Il vous reste encore un peu de force ? L’avenue Fernandez de Encisco qui vous ramène à la station de train Devoto est composée de nombreux bars mais aussi du shopping Gran Galeria Devoto. Et si vous comptez passer la soirée sur Villa Devoto en attendant le dernier train direction Retiro, vous pouvez patienter dans un autre wagon, le bien nommé Vagon Devoto, un restaurant très populaire élaboré dans un vieux wagon de train en bois où les sièges et les tables sont restées authentique. Une belle expérience loin, très loin de la frénésie du centre de Buenos Aires.

FICHE D’IDENTITÉ

Le quartier en trois mots : original, convivial, verdoyant
Les points forts : la Plaza Arenales et ses alentours
Nos restaurants préférés : le Vagon Devoto pour son originalité, Peter’s pour ses superpanchos, et Danton, un restaurant à portes fermées gardé secret par les habitants du quartier
Nos bars/cafés préférés : le Café de la Plaza pour ses macarons et Monte Olivia pour ses glaces artisanales
Notre coup de cœur : la tranquillité qui règne dans tout le quartier

Photo : Bastien Poupat

•  •  •  •

mapa interactivo barrios buenos aires connect
@buenosairesconnect

 

CARTE INTERACTIVE : explore les quartiers de Buenos Aires

Toutes les choses à faire, voir et visiter à Buenos Aires se trouvent sur cette carte. Cliquez sur les quartiers pour faire apparaître leurs spécificités et leurs principaux lieux d’intérêt.

+INFO

Journaliste freelance. Après avoir quitté la France pour partir en Argentine vivre ma passion, le football, j'ai décidé de me diversifier, outre que le sport, en intégrant l'équipe de Buenos Aires Connect.