Cultura Ambigú, territoire d’art et de résistance

Si vous lui demandez, Vanina, la patronne de l’Ambigú vous racontera avec plaisir l’histoire derrière ce lieu unique à Buenos Aires… une ancienne maison close rachetée en 2014 et retapée avec l’aide de son compagnon Esteban et de ses trois enfants. Un « territoire gagné » grâce à l’art mais qui garde apparentes les traces de son histoire sombre. Les peintures marquant la séparation des différentes chambres, la lampe rouge de l’entrée, ou encore les sonnettes derrière le bar pour prévenir que le « turno » est finit en sont autant de preuves.

Ici, on est ouvert de lundi à lundi, de midi jusqu’à tard dans la nuit. Quelque soit l’heure, soyez sûrs que vous serrez reçus par la buena onda chaleureuse des patrons du lieu. Ici, on expérimente, on partage, on travaille sur les frontières, la diversité, l’ouverture, la prise de conscience. Le lieu accueille souvent des associations qui travaillent avec des patients de l’hôpital Moyano et du Borda, par exemple. Au programme aussi : « variétés » théâtrales, ateliers de danse afro, percussions, performances, concerts, jams, projections de ciné, cours et pratique de tango…

- Anuncio -

L’Ambigú a également ses habitudes…  Parmi les shows récurrents, ne manquez pas celui de Desdibujadxs tous les mercredis avec le délicieux Rodrigo Peiretti (et ses invités surprises) qui vous parlera de diversité sexuelle avant de vous chanter des chansons à la demande en espagnol… et en français ! Le seul problème de l’Ambigú c’est que vous risquez fortement de tomber amoureux du lieu, et d’y revenir souvent !

Sur place vous pouvez vous régaler de délicieuses empanadas ou pizzas caseras ou des petits plats végan et végétariens. N’hésitez pas ensuite à faire un tour du côté de chez Mu, Punto de Encuentro, où l’on vous parlera aussi d’engagement et de diversité autour d’une bière !

Cultura Ambigú
Perón 1829 – Centro
Tous les jours, du midi jusqu’à la fermeture
Voir l’agenda sur leur Facebook
Precio : $