Villa Pueyrredón, havre de paix à la frontière porteña

Villa Pueyrredón
Photo : Carla Agustina Manrique

Villa Pueyrredón est un quartier atypique de la ville de Buenos Aires. C’est l’un des seuls quartiers où l’on ne sent pas l’agitation de la mégalopole. Cela dit, la connexion avec le centre reste bonne car le quartier est traversé par le train Mitre qui rallie Retiro en 35 minutes.

Le rapport entre la facilité pour se déplacer et en même temps l’éloignement du reste de la ville en font un véritable oasis, idéal pour ceux qui apprécient de pouvoir écouter le chant des oiseaux sans renoncer à vivre dans une capitale.

- Anuncio -

La vie de village à une demi-heure de Microcentro

À l’exception de l’hypermarché où s’approvisionnent aussi les voisins qui vivent de l’autre côté de la General Paz, l’activité commerciale est concentrée sur une seule rue et autour du train :  Gral. Artigas, dont le nom rend hommage au grand homme rioplatense.

Dans cette rue, on entend le sifflet du vendeur de churros le dimanche ou on voit le cafetero avec son chariot qui offre le petit déjeuner à ceux qui se lèvent tôt pour aller travailler. On trouve aussi des épiceries, des cafés, des pharmacies, des boutiques de vêtements, des marchands de glace qui se mêlent aux résidences des voisins et cohabitent sur l’artère la plus centrale du quartier qui fait partie du programme « Centros Comerciales a Cielo Abierto » de la Ville.

Tranquillité n’est pas synonyme d’ennui

Dans les parages de l’intersection avec l’Av. Mosconi, une autre importante artère, a lieu en février le carnaval le plus grand de l’Ouest de la ville. Le « corso », comme on a l’habitude de l’appeler, attire les voisins des quartiers adjacents comme Villa Devoto ou Agronomía.

S’il ne s’agit pas d’un quartier qui se distingue par sa vie nocturne, il répond tout de même présent quand il s’agit de faire la fête avec l’un des endroits pour danser les plus connus de Buenos Aires : City Hall. Ce lieu iconique de la noche porteña, qui date des années 1980, se trouve au carrefour de Nazca et Mosconi. Chose curieuse, bien qu’il n’y ait pas de panneau ou d’affiche pour indiquer sa présence, la queue des jeunes qui font le pied de grue pour s’amuser le vendredi et le samedi fait le tour du pâté de maison.

Les espaces verts sont utilisés au quotidien par les voisins pour faire du sport, boire du maté ou promener le chien. On parle des places Alem et Martín Rodriguez, cette dernière disposant d’un espace réservé aux chiens et d’un terrain de basket pour les sportifs. À Villa Pueyrredón, on n’oublie personne.

Mention spéciale aux espaces situés dans les environs de la station de train, où se tient chaque lundi la Feria Itinerante de Abastecimiento Barrial, et où l’esprit village règle son compte à l’agitation citadine.

FICHE D’IDENTITÉ

Le quartier en 3 mots : atemporel, sûr, vert
Ses points forts : les platanes qui décorent les rues du quartier et les espaces verts dans les environs de la station de train.
Nos restaurants favoris : El Gallito de Pueyrredón, une parrilla de quartier au carrefour Nazca et Mosconi
Nos bars/cafés préférés : Bien de bien, sur l’avenue Salvador María del Carril. Petit déjeuner en milieu de matinée sur les petites tables dehors est un must. Goûtez le roll de cannelle.
Notre coup de cœur : la paix qui règne lors d’une promenade le long des voies du train, dans les rues Franco et Obispo San Alberto.

•  •  •  •

mapa interactivo barrios buenos aires connect
@buenosairesconnect

 

MAPA INTERACTIVO : explorá los barrios de Buenos Aires

Visitar Buenos Aires nunca ha sido tan fácil: hacé click en un barrio para descubrir lo que lo hace especial, así como sus principales lugares de interés.

+INFO

Porteña y guía de turismo. Travel Blogger . Ciudadana del mundo en proceso. Apasionada de la escritura y de comprar pasajes baratos. Situación actual: cuerpo en Buenos Aires, corazón en Francia.