SE LOGER À BUENOS AIRES

À la recherche d’une colocation ou d’un appartement à Buenos Aires ? Notre équipe vous aide à trouver rapidement un lieu qui correspond à vos critères (style, quartier, budget, …)

Où sortir manger des tapas à Buenos Aires

Les tapas et les pintxos arrosés d’un demi (une caña en VO) ou d’un verre de vin font partie de l’ADN de la gastronomie espagnole. Peu l’importe l’heure et le lieu, aucun Espagnol ne résiste à cette tentation à la fois simple et terriblement délicieuse. De fait, les tapas sont si populaires que l’on célèbre tous les 21 juin la Journée Mondiale de la Tapa.

La tradition du « tapeo » a colonisé le monde entier. Et Buenos Aires n’est pas en reste : il y a chaque jour plus de restaurants et de bars qui font honneur à cette tradition. Depuis la classique tortilla au chorizo jusqu’à plus de trente variétés de pintxos chauds et froids : ici, il y en a pour tous les goûts.

Qui peut se vanter de résister au plaisir de s’offrir quelques tapas ? Quoi qu’il en soit, voilà une sélection d’endroits qui vous permettront de savourer vos tapas comme si vous étiez en Espagne.

El Burladero

Un classique d’entre les classiques. À El Burladero, tout évoque l’Espagne, et c’est peu dire que ses tapas ne font pas exception. Pour vivre l’expérience à fond, on vous conseille de prendre place au comptoir. La fête des saveurs commence dès que vous vous asseyez. Pour vous souhaiter la bienvenue : un cidre ou une bière pression et un gazpacho maison. L’option idéale est de commander la dégustation de tapas (il y en a six) qui vont en se renouvelant jour après jour entre tapa de tortilla et piments, saumon rosé, anchois et sauce criolla ou jambon serrano, roquette et parmesan. Mon coup de cœur ? Les gambas à la plancha avec escabèche de champignons et mayonnaise parfumée à la ciboulette. Le clou du spectacle : la tortilla de pommes de terre à l’espagnole bien baveuse (à partager). À arroser de bière pression ou de vin au verre.

El Casal

Le coin des Catalans à Buenos Aires. Il s’agit de rien de moins que du « Casal de Catalunya », le casal catalan le plus vieux du monde hors Catalogne. Après avoir assisté à une pièce au théâtre Margarita Xirgu, qui est dans le même bâtiment, le moment est venu de déguster quelques tapas. Dans ce resto, tout est généreux et à partager. La tortilla de pommes de terre, oignons et chorizo est un classique. Et pour accompagner votre demi bien frais, vous avez des calamars à la romaine ou des gambas à l’ail. Laissez tout de même un peu de place pour le cochon de lait, le plat signature de la maison.

Tancat

Tous les jeudis, le restaurant espagnol Tancat fait honneur à l’heure de l’after office avec les « tapas au comptoir » (« tapeo de barra » en VO) arrosées de cidre et de bière pression. Des pintxos et bocadillos divers et variés vous attendent au comptoir. Le pintxo de tortilla au jambon serrano est délicieux et les croquettes au saumon ne sont pas en reste. Il y a aussi de la salade de gambas et, cerise sur le gâteau, l’indispensable tortilla espagnole.

Sagardi

À San Telmo, vous pouvez vous plonger dans l’authentique culture culinaire basque en poussant les portes de Sagardi. Le comptoir et ses plus de soixante pintxos chauds et froids mérite la dévotion des adeptes des tapas. Chacun se sert comme bon lui semble. Explications : on se rend au comptoir, on attrape notre pintxo préféré, on conserve précautionneusement le petit bout de bois, avant que le serveur nous fasse passer une addition qui correspond au nombre de pintxos consommés. Il y a beaucoup de choix mais il ne faut absolument pas manquer la tapa de brie, champignons sautés, chorizo et piment vert frit, ainsi que la tapa au jambon avec tomate râpée et huile d’olive. Sans oublier le saumon fumé avec sa vinaigrette aux oignons et à l’aneth. Au rayon boissons, il y a du vin, de la bière pression et l’incontournable cidre.

De Lucía

En se promenant dans le Marché de San Telmo, on peut aussi se sentir transporté au Marché de San Miguel à Madrid grâce à « De Lucía »- Tapas. Tout est fait maison et préparé sur le moment sous les yeux du client. La tortilla est une valeur sûre et les papas bravas sont très réussies. Vous pouvez aussi oser le sandwich aux calamars, mieux connu en Espagne sous le nom de bocadillo de calamares.

Ajo Negro

Dans le quartier de Colegiales, vous pouvez aussi trouver des tapas, mais avec une touche super originale et savoureuse. À Ajo Negro, l’idéal est de s’asseoir au bar sur l’une des confortables banquettes hautes et d’assister au spectacle des chefs en train de préparer les tapas sous vos yeux. Nos deux chouchous : la « Chanchita de mar », préparée avec de la charcut’ de porc maison et des rillons de petits poissons maison, et les beignets de pomme de terre (papas rosti en VO) avec chipirons piquants et bacon croquant.


Lire aussi:

Agustina Canaparo
Periodista y productora de radio. Soy inquieta, curiosa y amante del buen comer. Estoy siempre en busca de historias para contar.

Articles recommandés

12,737AbonnésJ'aime
11,704SuiveursSuivre
1,506SuiveursSuivre

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !