San Bernardo del Tuyú, plage et plaisir

Playa San Bernardo
Photo by Lucía Faraone

À 361 kilomètres de Buenos Aires, une commune de bord de mer vous accueille pour que vous puissiez respirer la fraîcheur de la nature. San Bernardo del Tuyú est un classique de la côte Atlantique qui permet de se reposer et de profiter des brises marines et de l’arôme des pins qui peuplent ses rues d’asphalte et de terre. Un village qui nourrit le corps et l’âme dès la première bouffée d’air frais. 

Si vous voulez passer un bon moment, n’hésitez pas. Vous n’avez qu’à vous approcher du pâté de maison vert « San Juan Bosco », qui combine harmonieusement calme, loisirs et nature. En fond sonore : le bruit magistral des oiseaux qui peuplent la cime des arbres. Un effet presque magique, comme si vous vous trouviez dans une bulle hors du temps. De plus, c’est un excellent spot pour méditer le matin et courir l’après-midi.

Ici, se détendre et se retrouver est presque la norme.

Même chose à Plaza de la Familia, le principal poumon vert de la ville. C’est aussi le lieu où se tient chaque été la Foire aux Artisans et toutes les joyeuses activités en plein air comme le cirque et les clowns à la casquette. Par ailleurs, si vous adorez faire des pirouettes à vélo, vous êtes au bon endroit : la place et ses petites collines d’asphalte est la scène idéale pour réaliser des acrobaties sur roues. Bien que San Bernardo del Tuyú prétende être une cité balnéaire « tranquille », il reste néanmoins un peu de place pour l’adrénaline. La preuve avec les écoles de surf qui vous attendent sur la plage pour vous apprendre à affronter les vagues !

Les excuses pour vous bouger ne manquent pas dans cette cité balnéaire. Il y a par exemple la balade à vélo ou à pied sur l’avenue Costanera. C’est un axe qui vous permet d’arriver directement à Mar de Ajó, la ville voisine située à moins de 4 kilomètres. Sur le chemin, arrêtez-vous pour prendre une photo sur le Muelle de Mar de Ajó, l’un des plus longs quais d’Argentine d’environ 270 mètres. En descendant sur la plage, vous obtiendrez la parfaite carte postale marine prise sous la longue passerelle des pêcheurs !

Autre activité indispensable : la plage. Contrairement à la plage de Villa Gesell, les distances pour arriver à la mer sont beaucoup plus courtes. Même si cela facilite l’accès à la plage, boire son maté en vérifiant que l’eau n’emporte pas vos tongs peut générer une certaine inquiétude. Bonne nouvelle : les postes proposant de super tentes pour les jours venteux abondent à San Bernardo.

Vous pouvez aussi faire du shopping sur la rue principale, Chiozza, pour vous occuper. Pendant les soirées d’été, les piétons s’approprient cette artère dont le coeur s’étend de De La Reducción à Hernandarias. Dans ces rues, vous ne manquerez sûrement pas les librairies remplies de livres neufs et usés, les boulangeries et les marchands de glaces artisanales. Ces derniers abondent particulièrement sur l’avenue San Bernardo, l’artère principale qui connecte la mer à la Route 11.

Découvrez !

Même s’il n’y a pas autant de choses à voir qu’à Mar del Plata ou de bâtiments culturels à connaître, on y mange vraiment bien ! Il y en a pour tous les goûts et à toute heure. Si vous avez envie d’un bon asado, rendez-vous à El Gran Choripán. Cette parrilla familiale a grandi au même rythme que la ville et constitue la référence locale pour les viandards.

Les amateurs de pizzas apprécient tout particulièrement Don Corleone, qui compte aussi la fainá farcie et l’empanada frite de lomo coupé au couteau parmi ses spécialités. Pour le dessert, passez donc à Trevia pour déguster une bonne glace artisanale et ne repartez pas sans les « Bocaditos » régionaux de Esturión à partager en famille dès votre retour. Et la liste pourrait s’allonger à l’infini…

San Bernardo est un endroit où l’on se détend pour de bon. Les seuls horaires qui comptent sont ceux du levé et du couché du soleil. Pour assister à un impressionnant spectacle, n’hésitez pas à vous rendre sur la plage pour le lever du jour. Se lever tôt sur la côte Atlantique vaut bien une belle récompense ! Une brise marine et une image qui à San Bernardo del Tuyú se transforment en une caresse pour l’âme.

Comment s’y rendre

En voiture : depuis le centre de Buenos Aires, prendre l’autoroute en direction de ciudad de La Plata puis prendre la Ruta 2 après le péage de Hudson. Continuer sur cette route jusqu’au croisement de Ruta 63 à Dolores et prendre la Ruta 11 jusqu’à destination. Durée du voyage : 4h.

En bus : à la gare de Retiro ou de Dellepiane (en temps de COVID-19), des bus partent tous les jours et à toute heure. Ils respectent les mesures de sécurité en temps de pandémie. Durée du voyage : 5h.

Una astronauta que explora incansablemente el universo que la rodea. Tengo un máster en observación e imaginación. Una eterna estudiante y aprendiz de la vida. (En dos palabras, "soy comunicadora").