Enfundá la Mandolina, un bistrot haut en couleurs et en souvenirs

Enfundá la Mandolina se trouve à Palermo viejo, là où la culture de quartier résiste encore. Ouvert depuis 2005, ce restaurant attire l’attention avec une déco très particulière, un excellent service et, surtout, une cuisine locale, simple et incroyable.

Enfundá la Mandolina est un projet commun à trois amis qui ont remodelé une vieille maison chorizo (ces typiques maisons porteñas en forme de long rez-de-chaussée avec un patio latéral) pour en faire un restaurant. Le nom est issu du tango éponyme de Julio Sosa. Voilà comment est né ce bistrot à l’imposante façade jaune, turquoise et bordeaux.

En entrant, la surprise est totale. Enfundá la Mandolina est un véritable voyage au pays de la nostalgie. La déco compte plein de vieux objets : photos, posters d’époque, flacons, lunettes, klaxons et même une énorme caisse enregistreuse de l’époque de Mathusalem. Dans l’une des salles, de vieux ustensiles de cuisine pendent aux murs jaunes. Il faut bien avouer que l’inspection de cette vaste collection fut très amusante tout comme imaginer la vie des modèles anonymes qui posaient et découvrir des appareils dont nous ignorions l’usage. Cette accumulation vertigineuse donne à l’endroit un air fascinant. On se demande d’où sortent tant d’objets. On nous a dit que la plupart appartiennent aux proprios, que certains ont été achetés aux puces alors que d’autres ont été apportés par les clients eux-mêmes.

Enfundá la Mandolina se propose de recréer les petits plats que les propriétaires et beaucoup d’Argentins ont savouré lors de leur enfance. L’idée, pour faire simple, c’est de manger comme à la maison. Avec des recettes typiques qui donnent en général le meilleur d’elles-mêmes en hiver : par exemple le ragoût de lentilles ou l’ossobuco. Rappelez-vous quand, enfants, nous attendions impatiemment l’ossobuco et l’occasion d’extraire la moelle de l’os pour l’étaler sur du pain ! Il faut également saluer les plats de pâtes comme les gnocchis ou les sorrentinos aux potirons accompagnés d’une sauce aux tomate cherry.

Enfin, mention spéciale à la qualité du service. L’amabilité du serveur qui s’est occupé de nous, le petit trompe la faim de lentilles et le vin doux maison qu’on nous a fait goûter, autant de détails qui ont fait de notre déjeuner un moment extrêmement agréable. L’endroit est très accueillant et parfait pour ces dîners délicieux et décontractés où les discussions n’en finissent plus.

Nous avons quitté Enfundá la Mandolina parfaitement satisfaits. Les proprios sont pleinement impliqués et cela se voit dans tout un tas de petits détails et, surtout, dans la qualité de la cuisine qui recrée à la perfection les saveurs du foyer. Et après ? Direction le trottoir de Nola ou le patio de Benaim, pour prolonger la discussion avec une pinte bien fraîche ou votre cocktail préféré.

Enfundá la Mandolina
Jerónimo Salguero 1440 – Palermo
Tel : 4822-4479
Du lundi au samedi, de 20h à 00h
Prix : $$$

Photo : Facebook de Enfundá la Mandolina

Santiago Hamelau
Santiago Hamelau
Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.
12,685FansLike
10,670FollowersFollow
1,458FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !