Emma Panadería, revenir au vrai pain

emma panadería recoleta
Photo : Instagram de Emma Panadería

Se réveiller tôt pour pétrir le pain (et même commencer la veille) peut sembler une tradition vintage, mais chez Emma Panadería, c’est un acte de rébellion.

Emma a ouvert dans le quartier de Recoleta en 2018 et se pose aujourd’hui comme la seule boulangerie 100 % agro-écologique de la ville. Pía et Felipe, ses créateurs, considèrent qu’il s’agit un bistrot plutôt qu’une boulangerie. Leur idée n’est pas nouvelle : elle a même plusieurs années, depuis qu’ils se sont mis à cuisiner à partir d’ingrédients naturels à Churana (Uruguay).

- Anuncio -

Avant tout, parlons du pain. Celui qui cuit au four tous les jours chez Emma est fait à partir de levain, mais pour éviter les termes techniques ou « marketeux », ils préfèrent dire que sa fermentation est naturelle. En quelques mots : un pain qui n’a pas de levure ajoutée (seulement sa levure propre et naturelle) et qui demande un jour entier de préparation au lieu de deux heures.

Pourquoi choisir ce type de méthode ? Parce que c’est la seule manière de faire un produit sain, noble et authentique. Parce que les farines agro-écologiques garantissent un pain naturel dont le grain est vraiment facile à digérer pour l’être humain. Parce que ce pain à la croûte dure et à l’aspect marron peut surprendre au départ, avant de nous embarquer dans un voyage aux saveurs d’antan. Rien à voir avec le pain à base de farine blanche et industrielle.

Nous les Argentins, on aime le bon pain (les pâtisseries, les gâteaux, les empanadas et tout ce que la farine est capable de créer) mais aussi les endroits surprenants où les proprios assurent eux-mêmes le service.

C’est pourquoi, chez Emma Panadería, il n’y a pas que le pain. Tous les jours au menu on trouve quatre nouveaux plats préparés avec des ingrédients de saison comme les légumes de la Unión de Trabajadores de la Tierra et de la Huerta La Anunciación ou les viandes élevées en pâturages de Ummah Halal. Sans oublier les pizzas, focaccias, tartines et, bien sûr, de bonnes pâtisseries. De plus, il y a des bières artisanales et des vins naturels ou bio qui complètent une carte qui a sa propre personnalité.

Les samedis, ce petit local de Recoleta accueille de nombreux voisins séduits par le succulent brunch. Sous peu, l’endroit devrait ouvrir le soir certains jours de la semaine, mais en conservant son parti-pris à taille humaine : quand la production de la journée est terminée, Emma ferme ses portes.

Felipe et Pía croient qu’en cuisine il ne faut jamais aller « plus loin que ce que l’on peut contrôler ». Du fait de ce genre de décisions si personnelles et révolutionnaires, Emma Panadería n’a qu’une succursale. Pas question de s’agrandir tant qu’ils ne peuvent pas répliquer tous les gestes de façon artisanale. Pour eux, la priorité est de connaître les producteurs qui leur livrent les farines chaque jour, livrer leur pain à quelques restaurants soigneusement sélectionnés qui partagent leur état d’esprit et accueillir leurs clients de façon personnalisée.

Parmi la sélection d’endroits et de restaurants où l’on peut goûter un morceau d’Emma, on compte Las Divinas, Catalino, A Nos Amours et le Bio Market. Au fait, on a résolu l’énigme du nom de la boulangerie : c’est celui qu’ils voudraient donner à leur future fille. Un nom qui annonce le meilleur pain (et le plus noble) de la ville.

Emma Panadería
Av. Callao 2034 – Recoleta
Tel : 11 5174-2427
Du lundi au vendredi, de 8h à 19h ; samedi, de 11h à 18h
Prix : $ $

Comunicadora, especialista en redes sociales e inquieta seguidora de la cultura local a través de los platos, los tragos, los bares clásicos y los refugios secretos.