[PASSÉ] Claridad, l’art argentin sous une lumière nouvelle

EXPOSITION TERMINÉE

Une exposition du Musée National des Beaux-Arts vient jeter un éclairage nouveau sur l’art argentin des années 20 et 30, à travers une revue emblématique. La bien-nommée Claridad, « clarté » en français, éclaire les préoccupations du monde artistique de l’époque, tant sur les plans formels, politiques que sociaux.

Organisée en quatre parties thématiques, l’exposition fait fi de la chronologie pour mieux explorer ces différentes dimensions. Des œuvres contemporaines et antérieures à la publication de la revue sont ainsi convoquées. La visée est double : présenter Claridad et les artistes qui l’ont font fait vivre pendant plus de 20 ans, tout en valorisant les pièces du Musée des Beaux Arts à la lumière de l’histoire de cette publication. Sin pan y sin trabajo (Sans pain et sans travail) de Ernesto de Carcova, peinture qui inaugure le parcours, date ainsi de 1894, soit plus de 30 ans avant le premier numéro.

Ce faisant, l’expo embrasse et dépasse l’histoire de la revue, en l’inscrivant dans une question plus large, celle du rapport de l’art à la société. L’artiste descend alors dans la rue pour saisir un monde en pleine formation, celui du Buenos Aires de la première moitié du XXe siècle. Industrialisation croissante, afflux d’immigrants d’Europe et urbanisation galopante sont ainsi présents dans les écrits et illustrations de la revue.

Les marges explorées sont géographiques – le Riachuelo et ses zones industrielles, sublimés sous le pinceau de Pio Collivadino en 1916 – et sociales. Ouvriers, tangueros et prostituées sont autant le sujet que la visée de la revue. La Historia de Arrabal (Histoire des faubourgs), série de 70 gravures de Adolfo Bellocq sur la vie des bas-fonds, en témoigne.

La publication se caractérise enfin par une ouverture aux techniques nouvelles. Le cinéma, perçu comme moyen d’atteindre les masses, y tient une place de choix. Faisant écho à cela, les projections de fragments de films soviétiques et hollywoodiens jalonnent l’expo.

Claridad, la vanguardia en lucha au Musée National des Beaux-Arts

Av. del Libertador 1473 – Recoleta

De mardi à vendredi, de 12h30 à 20h30

Samedi et dimanche, de 9h30 à 20h30

Entrée gratuite

Jusqu’au 31 mai 2012

 

 

12,683FansLike
10,677FollowersFollow
1,476FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !