Art mexicain, révolution et avant-garde au MALBA

art mexicain malba
Photo : MALBA

Date d’ouverture : 3 novembre 2017
Date de clôture : 19 février 2018

Le MALBA risque bien de surprendre à nouveau le public porteño avec une exposition qui renouvelle son engagement en faveur de l’étude et de la diffusion de l’art de la région. México moderno. Vanguardia y revolución est une magnifique expo qui s’attaque à l’art mexicain de la première moitié du vingtième siècle de façon à exposer dans ses moindres détails un phénomène multiple, pluriel et complexe d’esthétiques, de créateurs, et de mouvements sociaux et culturels en pleine ébullition.

L’exposition est le fruit d’un effort international qui a vu le MALBA et le MUNAL (Museo Nacional de Arte de México) unir leurs forces. Victoria Giraudo (Malba), Sharon Jazzan et Ariadna Patiño Guadarrama (Munal) ont fait office de commissaires d’exposition et ont réuni 170 œuvres de plus de 60 artistes. Parmi eux, de grands noms comme Diego Rivera, Frida Kahlo et David Alfaro Siqueiros, mais aussi une myriade d’autres artistes de la même époque et de haute valeur artistique : le Dr. Atl, Miguel Covarrubias, Saturnino Herrán, María Izquierdo, Agustín Lazo, José Clemente Orozco, Antonio Ruiz “El Corcito”, Remedios Varo et Ángel Zárraga, entre autres. Cerise sur le gâteau : Fulang Chang y yo, une œuvre de Frida Kahlo qui appartient au MoMa et qui est exposée pour la première fois à Buenos Aires.

Il y a un peu plus d’un an, le Musée National des Beaux-Arts inaugurait l’exposition Orozco, Rivera, Siqueiros, la exposición pendiente y la conexión sur. Cette fois, les commissaires d’exposition du MALBA ont voulu prendre leurs distances avec le muralisme, certes un mouvement de référence de cette époque, mais qui ne doit pas occulter le reste du travail artistique de valeur de ces années-là. Voilà ce que nous confie Victoria Giraudo à ce sujet : « (…) nous voulions aussi étudier les nombreux mécanismes d’interaction et de synergie à l’œuvre dans les différentes manifestations culturelles de cette époque. C’est pourquoi nous exposons des œuvres qui relèvent de la littérature, de la musique, du cinéma et de la culture en général, qui sont vitales pour la compréhension des arts plastiques de la période dans un contexte plus large ».

L’exposition se divise en quatre noyaux thématiques : modernité cosmopolite, révolution sociale, culture populaire et expériences surréalistes. Ils couvrent les aspects les plus importants d’un phénomène hétérogène –la modernité- qui n’a pas seulement affecté les arts, mais a eu un impact dans tout le tissu social. Lors de la première moitié du vingtième siècle, le Mexique était un pays en pleine ébullition qui traversait de grands changements : en plus de la rénovation des académies qui impulsèrent de grandes nouveautés esthétiques, le changement s’est aussi fait sentir au niveau politique avec l’élection du Président Álvaro Obregón, à l’origine d’importantes réformes sociales. Deux tendances coexistent au Mexique : l’une qui tend vers le futur, vers la transformation et la modernisation ; l’autre qui regarde vers l’arrière, qui entend revenir à la période hispanique et préhispanique, qui se réclame de la riche et ancienne tradition des grandes civilisations. Pas étonnant qu’André Breton, auteur du manifeste surréaliste, ait déclaré en 1938 que le Mexique était le pays le plus surréaliste au monde.

L’exposition México moderno. Vanguardia y revolución est une extraordinaire opportunité de découvrir la richesse de l’art mexicain et la variété des esthétiques qui coexistaient au sein de ce pays au début du vingtième siècle. Par ailleurs, le MALBA ne s’est pas contenté d’inaugurer une exposition, il a également revu la disposition de ses locaux : l’accueil a changé de place, la librairie aussi (toute proche désormais de la rampe principale) et la cafeteria a été rénovée et placée entre les mains expertes de Ninina. Vous pouvez ensuite vous promener sur la rue Libertador pour admirer les jacarandás ou visiter le jardin japonais.

México moderno. Vanguardia y revolución au MALBA
Av. Figueroa Alcorta 3415 – Palermo
Tel : 4808-6500
Du jeudi au lundi et jours fériés, de 12h à 20h. Le mercredi, jusqu’à 21h.

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.