TOP 10 : Les Argentins les plus célèbres

argentinos destacados famosos

Perón est l’un des Argentins les plus célèbres, aussi bien par ses admirateurs que par ses détracteurs. Juan Domingo Perón (1895-1974) a fondé le Parti Justicialiste, le principal parti politique d’Argentine. De nos jours, le péronisme est le courant politique rassemblant le plus d’adeptes en Argentine, surtout dans la classe ouvrière. Particularité : Perón a été le seul à exercer le mandat présidentiel trois fois.

Sa deuxième épouse Evita (María Eva Duarte de Perón, 1919-1952) a joué un rôle important, forte de son influence sur le peuple argentin. Son visage apparaît sur la façade de l’immeuble de Obras Públicas que l’on observe depuis l’avenue 9 de julio. Sa vie et son style direct, un peu contestataire, ont inspiré beaucoup d’œuvres artistiques partout dans le monde et son tombeau est l’un des plus visités du Cimetière de la Recoleta. L’histoire de son cadavre est toujours une énigme, sujet d’étude de plusieurs livres.

- Anuncio -

Mais le personnage le plus connu à l’étranger est incontestablement le « Che Guevara «  (1928-1967), né à Rosario. On trouve son image sur des T-shirts, sur des fanions et drapeaux de mouvements politiques de gauche et sur des murs dans différentes villes du monde. Il est l’un des symboles les plus célèbres de l’anticapitalisme. Son carnet de voyage a inspiré le film du même nom qui retrace le voyage qu’il a effectué en Amérique Latine, avant de devenir un des guérilleros initiateur de la Révolution Cubaine.

Quant aux héros nationaux de l’histoire argentine, le plus vénéré est José de San Martín (1778-1850). En 1822, ce général traverse à cheval la Cordillère des Andes par le sentier le plus haut, à la tête de ses troupes pour une bataille décisive pour l’indépendance de l’Argentine, du Chili et du Pérou. Plus tard, il s’exile en France où il meurt. Son corps a été rapatrié en 1880 et ses cendres se trouvent actuellement à la Cathédrale Métropolitaine.

Manuel José Joaquín del Corazón de Jesús Belgrano (1770-1820) est l’autre personnage éminent qui complète le panthéon des héros argentins. Il a lutté pour l’Indépendance et est connu comme le créateur du pavillon national. Le Monument du Drapeau, à Rosario, est l’un des plus visités du pays. Belgrano est en outre le nom de l’un des quartiers le plus peuplé de la ville de Buenos Aires.

Un autre symbole typique de l’Argentine est le tango. Son origine reste toujours sujette à discussion, est-il d’Uruguay, de France ou d’Argentine ? L’un de ses représentants le plus connu à l’étranger est Carlos Gardel (circa 1890-1935), dont l’origine est également disputée entre ces trois pays. Quoi qu’il en soit, Buenos Aires est actuellement le  siège de nombreuses milongas, où l’on peut encore danser le tango de salon. Ástor Piazzola (1921-1992) est un autre personnage important associé au tango puisqu’il a été le précurseur d’un tango tout à fait novateur.

L’Argentine est également connue par sa littérature, dont Jorge Luis Borges (1899-1986) est l’auteur argentin le plus célèbre. Son œuvre est si abondante qu’elle fait actuellement l’objet d’analyses minutieuses et de nombreuses interprétations académiques. Il partage le podium avec Julio Cortázar (1914-1984), autre mythique écrivain argentin. Fils d’un diplomate argentin, il est cependant né en Belgique lors de la Première Guerre Mondiale, raison pour laquelle sa famille décide de rentrer en Argentine. Il a vécu à Buenos Aires jusqu’aux années 1950, s’exilant ensuite définitivement à Paris, où il est mort en 1984.

Diego Armando Maradona (1960-), connu également comme le « D10S » (Dieu/Dix) est la principale icône sportive argentine. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football, il provoque l’admiration de ses fans non seulement en Argentine mais aussi dans d’autres pays, notamment en Italie, pour ne citer que celui-là. Il a marqué le « But du siècle« , que l’on estime le plus beau but de l’histoire de toutes les Coupes du Monde de Football. De nos jours il partage son titre avec celui qui est désigné comme son successeur : Lionel Messi (1987-) réputé l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du sport préféré des argentins.

D’autres Argentins de renommée mondiale : François (1936), le premier pape non européen de l’histoire, Quino (1932-), créateur de Mafalda, adorable personnage de BD et Daniel Barenboim (1942), l’un des principaux maîtres d’orchestre du monde, argentin mais aussi naturalisé espagnol, israélien et palestinien.

Cela pourrait également vous intéresser: