San Isidro, destination immanquable de Zona Norte

Quand on parle de San Isidro, on peut à la fois se référer à une partie de la province de Buenos Aires ou à la capitale éponyme de la partie en question. Reste que coincé entre Vicente López et Tigre, San Isidro est une étape indispensable de l’exploration de la zona norte.

Le coin a en effet beaucoup de choses à offrir, depuis ses vastes espaces verts à sa culture religieuse. Nous sommes à vingt kilomètres de Buenos Aires et le voyage peut commencer, localité par localité !

- Anuncio -

San Isidro (ville)

Une ville qui n’a rien à envier à Buenos Aires mais sur laquelle flotte un esprit villageois qui la rend accueillante et pittoresque. Quelques sites à visiter dans le centre historique dont la cathédrale de San Isidro au style néo-gothique, la Quinta Los Ombúes, l’énorme hippodrome de San Isidro qui reçoit parfois de grands concerts et évènements comme le Lollapalooza.

Tous les week-ends, la charmante Feria de San Isidro se déroule sur la place Mitre. Vous pouvez également vous promener dans les nombreux jardins publics de la ville.

Trait caractéristique de San Isidro, l’inclination de son relief. La zone basse de la ville est ainsi connue sous le nom de El Bajo de San Isidro. On y trouve tout un tas de restaurants et une large offre culturelle. Nous avons pu goûter le menu saisonnier de chez ALO’s et vous pouvez y aller les yeux fermés !

Acassuso

Notre chouchou à San Isidro. Un coin qui a beaucoup à offrir. Avec notamment le parc naturel Ribera Norte, la plus grande réserve naturelle de la zona norte de Buenos Aires, au bord du Río de la Plata. D’autant qu’à deux cent mètres de là, vous trouverez Perú Beach, un vaste complexe sportif qui va du foot jusqu’au windsurf, en passant par un mur d’escalade.

La ville se caractérise par ses toits rouges et ses rues pavées. On raconte qu’en 1816 l‘indépendance de l’Argentine a été planifiée par le Général San Martín et Pueyrredón à l’ombre de l’arbre « Ombú de la Esperanza ». De quoi vous motiver à rendre visite au Musée Pueyrredón avant de faire ripaille à la parrilla El Ñandú.

Martínez

Martínez ou le cœur gastronomique de San Isidro ! On y trouve certains de nos spots préférés comme Ike Milano et P.F. Chang’s et La Ventola (dans notre top des restaurants avec vue sur le fleuve). Mais Martínez a plus d’un tour dans son sac et notamment de délicieuses promenades au bord du fleuve et une verte tranquillité.

Beccar

Voilà une vraie ville d’eau avec son célèbre Club Nautique de San Isidro qu’il est de bon ton de visiter si vous vous promenez dans le coin. Citons également la fameuse Villa Ocampo ou la maison de la poétesse Victoria Ocampo qui a reçu de prestigieux invités comme Graham Greene, Albert Camus, Pablo Neruda, Maurice Ravel et, bien évidemment, Jorge Luis Borges.

Boulogne Sur Mer

Une petite bourgade où l’on aime jouer au golf et au rugby. L’église Santa Rita, centre spirituel du village, est jolie à admirer à l’heure du coucher du soleil.

Villa Adelina

Toute petite et toute verte, Villa Adelina est marquée par l’immigration. La majorité de ses habitants descend des Espagnols, Italiens, Ukrainiens et Allemands. Pas de trace de construction haute dans ce village résidentiel, familial et tranquille.

Comment aller à San Isidro ?

Le plus simple : le train des lignes Belgrano Norte ou Mitre. Le plus cool : le train de la Costa qui, de plus, vous dépose plus près des parcs et du fleuve. Si vous préférez le bus, comptez sur le 60 et le 168. Et n’oubliez pas votre SUBE !

Bonus : bonnes adresses pour manger

ALO’s
Blanco Encalada 2120 – San Isidro
Gourmet / de saison

El Ñandú
Sebastián Elcano 648 – Acassuso
Parrilla

Ike Milano
Dardo Rocha 2602 – Martínez
Italien

PF Chang’s
Av. del Libertador 13701 – Martínez
Asiatique

La Ventola
Sebastián Elcano 1700 – Martínez
Fruits de mer et poisson

Photo : josefinabrad