Salvaje Bakery, le pain comme vous ne l’avez jamais goûté

Oubliez tout ce que vous savez à propos du pain. Ce que vous allez goûter chez Salvaje va remettre en cause toute une vie de saveurs industrielles et de textures impersonnelles. L’équipe emmenée par le maître boulanger Germán Torres est en train de se forger une sacrée réputation. Celle de proposer le meilleur pain de Buenos Aires !

Mais pourquoi est-il si bon ? Sans doute parce que chez Salvaje, la pâte et les pains fermentent longtemps dans un environnement fait « d’humilité, patience et bonne énergie », dixit Germán. Pas de doute, ici le pain est pétri avec une attention toute particulière. Pour notre plus grand plaisir, cela se sent dès la première bouchée !

- Anuncio -

Certes, cela ne doit pas être évident de faire campagne pour le bon pain alors que la farine est dans le creux de la vague. Mais, il faut dire que le pain « sauvage » n’a rien à voir avec le pain du commun des mortels. Léger, il vous remonte le moral plutôt que de vous faire gonfler la panse. « Le pain c’est la vie, je crois. C’est la meilleure thérapie. L’odeur du pain est supérieure à celle de n’importe quel parfum. Elle génère de l’harmonie », nous confie Germán, dont le parcours a commencé dans la cuisine de sa grand-mère, à s’amuser à pétrir la pâte qu’elle lui donnait.

Salvaje prépare du pain pour NOLAFifi AlmacénLos Divinos, et Bar Presidente. Ils ont plusieurs variétés : pain au sarrasin, pain ciabatta, pain brioché à la farine de caroube, focaccia, pain de seigle et pain intégral avec lin. Quoi d’autre au menu ? Un extraordinaire alfajor de seigle avec dulce de leche et beurre de cacahuètes. Ou encore le rouleau au chocolat accompagné d’un bon café. L’endroit est petit et décoré à la mode new-yorkaise avec des phrases de Kurt Cobain et des références filmographiques.

Parfait pour le goûter après avoir visité le Marché aux Puces !

Salvaje Bakery
Av. Dorrego 1829 – Colegiales
De martes a domingo, de 10h a 21h
Tel : 2086-6943
Prix : $ $