Le quartier anglais de Caballito, une promenade à l’accent british

Si Buenos Aires est connue comme le “Paris de l’Amérique du Sud“, en se promenant tout au long de la Avenida de Mayo on se demande toutefois si on ne se trouve pas à Madrid… Architecturalement, la ville a connu de nombreuses influences européennes, comme le rappelle également le quartier anglais de Caballito. À l’abri du brouhaha de la zone commerciale, ce petit havre de paix mérite une visite, appareil photo en main.

La zone est comprise entre les rues Pedro Goyena, Valle, Emilio Mitre et Del Barco Centenera et comprend environ six pâtés de maisons. Marcher entre ces rues pavées donne l’impression de voyager dans le temps et de parcourir un musée de l’architecture de style anglo-saxon et Tudor. Certaines maisons datent du début du XXème siècle. On a du mal à croire que nous sommes à deux pas du centre commercial de Caballito.

- Anuncio -

Pour compléter le tour pendant le week-end, n’hésitez pas à prendre le tramway sur Emilio Mitre, dernier exemplaire qui circule encore de nos jours. Sur Pedro Goyena, on peut trouver de nombreux bars sur les trottoirs ombragés qui offrent un peu de répit aux promeneurs.

Ce secteur de la ville a été classé sous la protection du Gouvernement de la Ville de Buenos Aires afin de préserver le patrimoine historique et éviter l’avancée des gratte-ciels qui envahissent peu à peu la ville, détruisant de nombreuses bâtisses anciennes au nom du progrès et la modernité.

À Belgrano R on retrouve aussi un quartier anglais, destiné à accueillir les familles des travailleurs des chemins de fer. Celui de Caballito doit sa naissance à la Banque El Hogar Argentino qui accorda de nombreux crédits immobiliers à un secteur de la classe moyenne porteña de l’époque.

Puisque vous êtes dans le quartier, continuez à visiter les zones les plus traditionnelles de Caballito, passez par le Mercado El Progreso ou profitez pour allez boire un verre à The Oldest ou La Época.