Dernier tramway à Caballito

Chaque weekend depuis 1980, le tramway de Buenos Aires renaît de ses cendres. Le dernier wagon réinvesti les rues de Caballito, le temps d’une brève balade hors du temps.

Le départ se fait toutes les 20 minutes à l’unique arrêt, à l’angle des rues Emilio Mitre et Calasanz. Le contrôleur vous tend un ticket pour la forme, le trajet est gratuit. Une fois que le tram s’ébranle, on comprend pourquoi ce moyen de transports a disparu. Les bus frôlent le wagon à toute vitesse, il faut s’arrêter avant d’amorcer un virage pour déloger les voiture garées sur les voies. Dans un bruit d’enfer, le wagon tangue sur ses rails et l’on s’attend à qu’il déraille à tout moment. Rassurez-vous cependant : le rythme est tranquille, la vitesse ne dépasse pas les 20km/h. Ce qui permet également d’admirer les pittoresques maisons avec jardinets du quartier.

On doit la résurrection du tram à un groupe de passionnés, regroupés au début des années 80 au sein de la Asociación Amigos del Tranvía. Leur mission : faire revivre la mémoire de ce moyen de transport emblématique du Buenos Aires du XXe siècle, qui valu à la ville son surnom de “Cité des tramways”.

Ce qui n’est plus aujourd’hui qu’une attraction touristique fut en son temps un mode de transport révolutionnaire : dès 1863, date de la mise en service de la première ligne, le tramway accompagne l’essor de la ville. Au point de devenir le moyen de transport collectif par excellence pendant un demi-siècle. L’arrivée du métro du début du XXe siècle, puis l’essor du bus et des voitures individuelles marquent la fin de l’âge d’or. Le déclin est dès lors irrémédiable. Les derniers wagons quittent leurs stations en 1963, un siècle après la première mise en service.

Pour ceux qui souhaitent poursuivre la découverte du quartier à la sortie, sachez que le Parc Chacabuco est à deux pas. Sinon aller prendre un café rétro à La Época (qui fait aussi office de salon de coiffure), à une cuadra de la station de métro Primera Junta, ligne A.

Tramway de Buenos Aires

Emilio Mitre 500 (esq José Bonifacio) – Caballito

Tel : 4431-1073

Décembre à février :

Samedi et jours fériés, de 17h à 20h30

Dimanche, de 10h à 13h et de 17h à 20h30

Mars à novembre :

Samedi et jours fériés, de 16h à 19h30

Gratuit