Le Marché de San Telmo, un pôle gastronomique qui dépasse les frontières

Restaurants du Mercado de San Telmo
Photo by Guido Alvarez Quintero (Buenos Aires Connect)

La visite du Marché de San Telmo est une étape obligatoire si vous vous trouvez dans ce quartier bohème. Ce marché, inauguré à la fin du XIXe siècle, conserve encore aujourd’hui sa structure originale et certains marchands de fruits et légumes ou boucheries sont restés fidèles à leur activité d’origine. Cela dit, le temps passe et tout se transforme. Aujourd’hui, ce vieux marché est connu pour abriter des petits antiquaires et des marchands de vieux livres. Il représente aussi un pôle gastronomique très important pour le quartier et pour la ville.

Le Marché de San Telmo est donc un reflet actuel de l’histoire de ce quartier d’immigrants : il accueille un écosystème harmonieux où de typiques restaurants argentins coexistent avec une grande variété d’établissements de différents pays. On vous invite donc à découvrir certains de ces lieux.

Échoppes traditionnelles de cuisine argentine

Si vous adorez tester la cuisine traditionnelle argentine, on vous conseille d’aller chez El Hornero, qui propose des empanadas aux goûts variés ainsi que divers plats régionaux (tamales, locro, humitas en chala, entre autres).

La Milanguería est un autre endroit très intéressant. Comme son nom l’indique, les milanesas sont la spécialité de la maison. Ce resto nous surprend avec une offre variée en milanesas : divers formats de sandwichs ou d’assiettes, et des goûts classiques comme la milanesa napolitana (mozzarella, sauce tomate et origan) mais aussi des options végétariennes, comme la milanesa aux aubergines.

L’emblématique choripán répond également présent. On vous conseille de vous rendre à La Choripanería pour explorer toutes les variétés de ce sandwich.

Si vous préférez le sucré, comme les alfajores ou les gâteaux, vous pouvez aller à Chantal. On vous conseille aussi de passer par La Casa del Dulce de Leche, où vous pourrez déguster gratuitement différents types de dulce de leche qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Exemples : dulce de leche avec du café, du chocolat, des noix, de l’orange ou même du rhum.

Différentes options pour déguster des plats internationaux

Les restaurants internationaux du Marché de San Telmo n’ont rien à envier à leurs homologues locaux et proposent une impressionnante variété d’options. On peut trouver de la cuisine vietnamienne au Saigón Noodle Bar, des spécialités latinoaméricaines à La Fábrica del Taco (cuisine mexicaine) et Perú Beat (cuisine péruvienne). Et, bien sûr, plein d’autres options que l’on verra plus tard !

Une dose d’amour à la française

La gastronomie française est également très présente. Chez Merci, on peut trouver de délicieux classiques dignes d’une boulangerie typique : croissants, pains au chocolat, cannelés, financiers, et plein d’autres choses encore. Ils proposent même des plats typiques du nord-est de la France comme la Quiche Lorraine et la Flàmmeküeche.

Si vous avez envie d’une bonne raclette, on vous recommande d’aller à Je Suis Raclette. En raison de ses influences suisses, ce restaurant ne prépare pas la raclette comme en France. On y a l’habitude de la déguster avec de la charcuterie, des pommes de terre à l’eau et parfois des cornichons, des oignons et des champignons. En Suisse, c’est différent. La raclette est seulement servie avec du pain et des pommes de terre. Et le fromage affiche aussi certaines particularités : en France, c’est du fromage au lait de vache, alors qu’en Suisse, dans certaines régions, on préfère le fromage de chèvre.

Changements liés à la pandémie

Le marché a dû s’adapter à la pandémie. On peut toujours manger un bout dans les échoppes à l’intérieur (en respectant la distance sociale, bien évidemment). Mais il y a désormais des tables situées à l’extérieur dans les rues adjacentes. La Ville a également mis en place des points où se désinfecter les mains.