Sept plats typiques de la gastronomie argentine

Tamales à Salta
Photo by Adrian. Aguirre from Flickr

Il y a plusieurs façons de découvrir un pays : à travers les photos, les films, les livres, les voyages ou même, pour les fins gourmets, la cuisine. La gastronomie argentine, comme c’est le cas de nombreux pays, a la particularité d’offrir une grande diversité de plats typiques, adaptés aux ingrédients locaux de chaque région. Voilà donc quelques-unes de ses spécialités.

Asado

L’asado occupe bien évidemment une place centrale dans la gastronomie argentine. Un asado, ce n’est pas seulement dévorer de la viande grillée, mais tout un rituel lié à la culture argentine : partager un bon moment entre amis ou en famille. De plus, l’asado argentin se distingue par ses abats, comme les mollejas (ris) et chinchulines (tripes), entre autres. Traditionnellement, on applaudit la personne qui a préparé l’asado avec la fameuse expression : « ¡Un aplauso para el asadoooor! »

Empanadas

Les empanadas sont un plat typique de la culture hispano-américaine. Il s’agit d’un chausson de pâte brisée (ou feuilletée) farcie d’une grande variété d’ingrédients, salés ou sucrés. Les plus répandues sont les empanadas fourrées à la viande, mais on en trouve aussi aux légumes, comme les empanadas au maïs (humita), ou bien au dulce de membrillo ou de batata.

Il existe une grande variété d’empanadas dans le pays, au point que chaque province ou région d’Argentine possède sa propre recette qu’elle promeut comme étant la meilleure. Par exemple, dans le nord, les empanadas salteñas comprennent généralement des pommes de terre, tandis que dans le sud patagonique on y trouve de l’agneau, et sur le littoral, du poisson.

Tamales et humitas dans des épis de maïs

Les tamales et humitas sont des plats très répandus en Amérique latine. En Argentine, ils sont surtout populaires dans le nord du pays, dans les provinces de Jujuy, Salta, Tucumán et Santiago del Estero.

Les tamales sont préparés avec une pâte de maïs farcie de viande et enroulée dans des feuilles d’épis de maïs. Quant aux humitas, elles sont farcies de maïs et de fromage, et également enveloppées en papillote dans ces mêmes feuilles.

Locro

Le locro est un plat traditionnel qui se déguste notamment lors de la fête nationale. Il s’agit d’un ragoût à base de maïs et de haricots, qui comprend aussi des pommes de terre, oignons, piments, mais aussi du chorizo, du bacon ou de la viande de bœuf. Il peut être légèrement relevé, selon la région.

Milanesas

Les milanesas ou la recette préférée des petits (et des grands !). Il s’agit d’un aliment de base que l’on consomme pané. Il y a la version traditionnelle, milanesas à la viande ou au poulet, et la version végétarienne, milanesas aux aubergines ou potirons.

Les milanesas sont parfois couronnées d’ingrédients supplémentaires, comme du jambon, du fromage fondu et de la sauce tomate (la célèbre milanesa napolitana), ou encore d’un œuf frit (milanesa a caballo), ce qui ouvre la porte à une diversité infinie de combinaisons.

Mate                                                                                             

Cette infusion à base de feuilles de yerba mate, passe de main en main dans n’importe quel lieu de sociabilité, qu’il s’agisse du travail, de la fac ou même d’une réunion entre amis. De fait, il n’est pas rare d’entendre « on se retrouve pour prendre un mate ? », ce qui est toujours une bonne excuse pour passer l’après-midi entre amis. Cette boisson chaude est également consommée en Uruguay, au Paraguay et dans certaines régions du Brésil.

Le mate a un goût amer très particulier, c’est pourquoi certains le préfèrent sucré, ou avec un supplément d’autres herbes. Sans oublier la version froide, qu’on appelle le tereré : idéal pour l’été.

Alfajores

Le péché mignon des argentins par excellence ! L’alfajor est un gâteau rond composé de deux biscuits entourant une bonne couche de dulce de leche au milieu et le plus souvent nappés de chocolat (blanc ou noir), ou de sucre glace. Il y a des tas de marques d’alfajores, et une grande variété de goûts : dulce de leche, saveurs fruitées, et même Fernet. On les trouve facilement dans n’importe quel kiosque ou supermarché.

***

Evidemment, nous n’allions pas vous mettre l’eau à la bouche sans vous recommander les endroits à Buenos Aires où vous pourrez goûter à ces spécialités :

La Escondida : Idéal pour l’asado et la parrilla.
Costa Rica 4464 – Palermo (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4833-9138
Arcos 3220 – Núñez (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4701-1648
Du lundi au dimanche, de 12h à 16h et de 20h à 01h 
Prix : $ $ $ 

1810 Cocina Regional : Pour déguster des plats régionaux.
Julián Alvarez 1998 – Palermo (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4865-0030
Mendoza 2320 – Belgrano (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4784-0085
Marcelo T. de Alvear 868 – Centro (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4893-2525
Du lundi au dimanche, de 11h à 16h et de 19h à 23h
Prix : $ $

La Choripanería : Spécialisés en choripanes.
Mercado de San Telmo, Bolívar 958 – San Telmo (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4244-9478 / Du mercredi au dimanche, de 11h à 18h
Armenia 1744 – Palermo (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 3954-9563 / Du mardi au jeudi, de 18h à 01h et du vendredi au dimanche, de 12h à 01h 
Prix : $ $

La Aguada : Cuisine régionale.
Billinghurst 1862 – Recoleta (ouvrir dans Google Maps)
Tel : 4827- 9477
Du lundi au dimanche, de 11h à 15h et de 19h à 23h
Prix : $ $

El Antojo : Détenteurs du titre de la « meilleure milanesa de la Ville ».
Tinogasta 3174 – Villa del Parque (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4503-1626 / Du lundi au vendredi, de 19h30 à 0h, samedi et dimanche, de 12h à 15h30 et de 20h à 0h

Av. Pedro Goyena 583 – Caballito (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 7520-9264 / Du lundi au dimanche, de 12h à 15h et de 19h30 à 23h30

Manuel Ugarte 1699 – Núñez (ouvrir dans Google Maps) / Tel : 4788-3328 / Du lundi au dimanche, de 11h30 à 15h et de 19h à 23h30
Prix : $ $