La Cabrera, LA parrilla de Buenos Aires

Institution de Buenos Aires, c’est l’un des restaurants les plus courus de la ville et pour être honnête, c’est plus que justifié ! Soyons clair, ce n’est pas là que vous rencontrerez des Argentins, car l’immense majorité des clients vient de loin.

Dans un cadre très gaucho, une batterie de serveurs, tous des hommes, s’activent pour vous amener tous les plats de la parrilla. La qualité est au rendez-vous et l’origine contrôlée. Vous pourrez y goûter d’ailleurs le fameux bœuf de Kobe si votre porte-monnaie le permet.

Chaque viande est servie avec une multitude de petits accompagnements : purée de pomme de terre, de courge, oignons confits, ail mariné, endives en sauce, champignons, légumes, mousses… Ne prenez pas de garniture, c’est plus que suffisant. En attendant votre bife de chorizo, goûtez une morcilla au cumin (boudin noir) en entrée, c’est tout simplement délicieux !

Finissez par le chocolat gourmand, à partager s’il le faut. À l’heure de l’addition, l’arbre à sucettes vient couronner une expérience culinaire unique. Les clients sympathiques auront même droit à une coupe de champagne…

Un même restaurant pour deux adresses, à seulement quelques mètres l’un de l’autre : le succès est tel que le dédoublement suffit à peine. La Cabrera affichant salle comble tous les soirs pour le service de 20h30, il est préférable de réserver avant de s’y rendre, sans quoi l’attente risque d’être longue (une à deux heures les soirs d’affluence, l’occasion de faire des rencontres remarquez !). Sinon le plus simple est d’aller y déjeuner.

Les fins gourmets pourront aussi dîner à Osaka, pour connaître l’orgasme culinaire…

La Cabrera
Cabrera 5099 et 5127 – Palermo Soho
Tél : 4831-7002/4832-5754
Tous les jours de 12h30 à 16h30 et de 20h30 à environ 1h30
Prix : $ $ $

Heureuse résidente permanente en Argentine, j’apprécie un bon maté dès le matin. La Guiá T est ma meilleure amie, j’en ai une dans chaque sac. Amatrice d’apéros et de bonnes bouffes, je dis rarement non à une invitation !