TOP : où manger à Tigre ?

tigre
Photo : Facebook de Un Lugar en el Arroyo

La localité de Tigre vous attend à seulement quarante minutes de Capital Federal. Il y a deux zones : la première est insulaire (le Delta) et la seconde continentale. Visiter cette localité de Zona Norte est une bonne option pour profiter d’un week-end au milieu des arbres, des fleuves, des barques et s’en mettre plein la panse. On y trouve des lieux traditionnels et élégants, et d’autres plus économiques. Pour résumer, il y en a pour tous les goûts et les budgets.

Kurt y Horacio

La bouffe est hallucinante ! Dans ce sympathique chalet, on mange comme à la maison et c’est vraiment bon. On se croirait presque dans une cabane d’un quelconque village allemand. Parmi les spécialités, citons la choucroute, la saucisse Weiswurt, le filet (lomo) kassler, le jambonon de porc fumé et le goulasch avec des spaetzle. On est accueilli avec une douce liqueur et un café, sans oublier les quelques oranges confites et les petits fours offerts. Guter Gewinn !

- Anuncio -

Il Novo María del Luján

Une étape indispensable si vous êtes à Tigre. Ce sont des spécialistes en saveurs méditerranéennes. La carte est très variée et les plats sont généreux (à prendre en compte lorsque vous passez commande). Mention spéciale aux pâtes : bien installés au bord du fleuve, vous pouvez goûter les panzotti de zuca (farcis aux potirons, amaretti et fromage mascarpone) ou les gros raviolis au crabe avec encre de calamar et crème de crevette.

La Cocina de Daksha  

Le nom « la cocina de… » est à prendre au sens propre, car en entrant, on a l’impression d’être au milieu de la cuisine où Daksha et son équipe sont à pied d’œuvre. Il n’y a pas de menu fixe, mais des plats à partager qui apparaissent sur votre table sans que vous ayez eu à les commander : des samossas (empanadas indiennes) et autres plats végétariens comme des petits beignets, le tout accompagné de sauces maison à la courge ou à la betterave, par exemple. Tout est délicieux. L’endroit accueille aussi des cours de cuisine, offre des services de traiteur et la possibilité de commander à emporter. Et le samedi se tiennent parfois des spectacles de musique.

Gato Blanco

Situé au milieu du fleuve Capitán (on y accède grâce à un système de barques et de catamarans), cet endroit dispose d’une vue privilégiée. Il est connu pour sa cuisine classique et internationale, ainsi que pour ses grillades. On peut se restaurer à l’air libre ou à l’ombre, dans la salle principale ou dans le jardin d’hiver. La carte est vaste avec également du poisson, des fruits de mer, des pâtes et de la viande comme le bife de lomo avec sa sauce criolla et ses pommes de terre. Sans oublier des spécialités gourmet à base de produits du coin comme la sole avec sa sauce citron.

Un Lugar en el Arroyo

Un endroit parfait pour profiter du meilleur de la cuisine maison en admirant le fleuve dans une ambiance naturelle. Idéal pour déguster tous types de plats tout droit sortis de la parrilla, du four à argile et à disque avec des ingrédients typiques de la zone. Les proprios font eux-mêmes le service et le lieu se trouve à seulement trente minutes de barque dans une bâtisse typique du Delta.

Cachavacha

Une option pour déjeuner en vitesse tout en profitant du Port de Frutos de Tigre. Même si le nom ne semble pas prometteur, l’endroit fait le boulot avec ses pizzas, empanadas et autres snacks. Bon marché, ouvert à tous, avec une ambiance familiale et rustique, on retiendra tout particulièrement la taille des portions : généreuses et savoureuses. Sans prétention ni présentations extravagantes, les plats ont une petite touche maison (cela dit, le service laisse parfois beaucoup à désirer).

Bodegón de los Inmigrantes

Il y a des saveurs et des lieux qui nous renvoient en enfance, et c’est le cas de ce bistrot où l’on peut déguster des plats typiques des foyers argentins ainsi que les recettes préférées des immigrants qui ont débarqué sur les côtes du fleuve Luján. Le nom est un hommage aux Basques, Galiciens, Français et Italiens qui sont arrivés jusqu’au Delta. La déco est sobre et chaleureuse, avec une petite touche de nostalgie. On y savoure des petits plats préparés « comme à la maison » par les mains expertes des cuisiniers. L’endroit est simple et familial, et vous pouvez partager les plats qui sont généreusement servis. Mention spéciale au revuelto gramajo (un plat typique à base de frites, œufs et jambon cru).

Barberia Beer

Toutes les excuses sont bonnes pour s’offrir une bonne bière au bord du fleuve. Dans le centre de Tigre, on trouve ce barbier-bar qui dispose de nombreuses bières artisanales à la pression. Parmi les mousses, il y a pas mal de producteurs de Buenos Aires, comme Bruta, Slovenka et Storf. Info pour les garçons : chaque jeudi, un barbier coupe les cheveux et rase la barbe des clients qui le souhaitent (il se rémunère en passant la casquette). Vous avez aussi un baby-foot, des jeux d’arcade et un patio à bière. La musique est très variée, des classiques du rock aux tubes actuels.

Waffles del Mundo

Vous avez une irrépressible envie de quelque chose de sucré ? Waffles del Mundo est l’endroit indiqué. Spécialistes du sujet, les « maîtres de la gaufre » préparent sur le moment les délicieuses, caloriques et super méga tentations sucrées. On trouve toutes les formes (rondes, carrées et en mode « petit bâton »), textures et saveurs, sucrées et salées. Bien chaudes, elles vous sont servies rapidement et vous pouvez ajouter divers toppings : chocolat fondu, fruits, dulce de leche, crèmes et même Kit Kat. Les gourmands apprécient tout particulièrement le « Tower Waffle » (trois couches de gaufre avec des fraises, de la crème, de la banane, du dulce de leche et de la glace recouverte de chocolat chaud). Mais il n’y a pas que les sucreries dans la vie : ceux qui sont plutôt salé se rabattent sur des options originales comme l’espagnol de bacon et fromage avec honey moustard. Avec plus de cinquante saveurs au menu, le bonheur est à portée de main toute la journée.

* Traduction Nicolas Zeisler

Cela pourrait également vous intéresser:

Comunicadora de profesión y cocinera de corazón. Con lápiz y papel siempre a mano para que nada se escape. Inquieta; hoy soy runner, mañana no sé.