TOP 5 : Les meilleurs restaurants mexicains de Buenos Aires

Resto Mex

Ils ne sont pas légions à Buenos Aires, mais il faut reconnaître qu’on les adore : petite sélection de nos restaurants mexicains préférés. ¡Ay Caramba!

Joyeux concentré de saveurs mexicaines, La Fabrica del Taco, à Palermo, est l’adresse plus populaire de notre sélection, avec sa devanture en tôle et ses néons rouges, ses tables sur le trottoir, son patio traditionnel aux couleurs vives et ses fameux tacos en pagaille ! Sans oublier la surprenante michelada : un breuvage à base de bière, de sel et de citron, agrémentée de sauce Worcestershire, de Tabasco et d’un filet de jus de tomate…

Parfait pour un dîner en amoureux ou avec sa bande de potes, Taco Box, au cœur de l’agitée Palermo Hollywood, a misé sur une déco très classe, tout en jeux de lumières. On y déguste de très bons plats mexicains, avec une mention spéciale pour la « botana », un assortiment de saveurs.

Petite chaîne de fast food au style californien, California Burrito Company dispose de deux enseignes dans le Centro et d’une à Palermo. Au menu : de consistants burritos : une grande galette de maïs à laquelle on ajoute soi-même les ingrédients (viande à choisir parmi poulet, bœuf et porc, haricots rouges ou noirs, riz, guacamole, poivrons, oignons, maïs, salade, tomates, sauce piquantes, crème sour, etc.).

Dans une ambiance très « folklo », avec une décoration, de la musique et de délicieuses odeurs qui vous transportent quelques heures durant au Mexique, Xalapa possède une carte très variée. Entre quesadillas, tacos, burritos et autres plats typiquement mexicains, il y en a pour tous les goûts dans ce restaurant de Palermo.

Enfin, DF (comprendre “Districto Federal”, nom complet de la capitale mexicaine), qui donne sur les canaux de Puerto Madero, sans aucun doute le plus cher de notre sélection, remporte la palme de l’originalité avec ses ceviches mexicains et ses tacos et autres plats garnis de crevettes. Et on ne vous parle pas des margaritas frozen…

Photo : Chloé Wallut

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.