Jujuy, la province aux mille et une couleurs

A un peu plus de 1.600 kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires se trouve la province de Jujuy. Aux confins de la frontières boliviennes elle est, à l’instar de sa voisine Salta, la porte d’entrée des Andes argentines. Elle abrite elle aussi de nombreux phénomènes géologiques et des chaînes de hautes montagnes multicolores dont la sublime Quebrada de Humahuaca classée au Patrimoine mondial de l’Unesco…

Histoire et culture

Le nord-ouest argentin, dont fait partie la province de Jujuy, reste le dernier bastion amérindien en Argentine. Tout comme à Salta, dans les petits villages où vivent les descendants des civilisations andines précolombiennes, on parle le Quechua et on implore la Pachamama (Terre mère).

Rebelle, Jujuy a d’abord lutté contre l’empire Inca avant de résister aux espagnols dès la fin du XVIème siècle. Son nom vient de Xuxuyoc, nom du gouverneur inca de l’époque dans la région.

La Capitale de la province, San Salvador de Jujuy, est située à 1260 mètres d’altitude et a été fondée en 1593 par les espagnols. Toutefois, elle n’a pas conservée son passé colonial comme d’autres villes d’Argentine.

Options et conseils BAC

Si vous arrivez directement depuis la Capitale argentine, nous vous conseillons de poser vos valises à San Salvador de Jujuy. Ville d’un peu plus de 200.000 habitants, la cité n’est pas un incontournable mais possède tout de même quelques points d’intérêts.

Au niveau de la boucle à effectuer dans la région, elle est ce que l’on appel plus communément la boucle au Nord (au contraire de celle de Salta qui se nomme la boucle sud). Elle propose énormément de visites dont la Laguna de Yala, Purmamarca, Tilcara, Humahuaca, Abra Pampa, Salinas Grandes mais aussi un site frontalier au sein de la province de Salta : Iruya. Il faut donc compter un temps assez conséquent (4 jours minimum).

Il faut savoir que les excursions s’organisent assez facilement depuis San Salvador de Jujuy, voir depuis Salta, mais nous recommandons, comme souvent, de louer une voiture sur place pour profiter à votre rythme des extraordinaires paysages qui vous attendent…

Cependant, pour tous les déplacements dans la région, quelques éléments sont à prendre en compte : Les conditions météo (beaucoup de chemins de ripios ou encore de terres où l’on croise chevaux, vigognes, lamas, guanacos etc.) et l’altitude souvent provocatrice de ce que l’on appel en Argentine le soroche (mal aiguë des montagnes). Soyez donc prudent et préparez votre voyage en amont.

San Salvador de Jujuy

Votre porte d’entrée dans la province. Si vous avez l’occasion d’y passer une journée, voici les points d’intérêts qu’elle propose pour justifier une halte. Sinon, fin septembre l’élection de Miss Primavera (la reine des étudiants) transforme la cité dans une euphorie incroyable avec chars, fête foraine et des soirées que vous n’oublierez pas de sitôt arrosée de ulpada, pata de cabra, de chicha et autres boissons andines alcoolisées ou non…

  • La Plaza Belgrano : La place centrale de San Salvador de Jujuy avec la statue du Général Belgrano au centre. Autour, on y trouve la Catedral et le Cabildo. Autre centre d’intérêt, la Casa del Gobierno de style baroque français où est exposé le premier drapeau argentin créé et offert par le General Belgrano en signe de reconnaissance pour l’aide de la province dans la victoire de la bataille de Salta en 1812. C’est la fierté de San Salvador de Jujuy.
  • Museo arqueologico provincial : Un musée retraçant l’histoire du monde inca via ses découvertes archéologiques effectuées dans la région.
  • Teatro Mitre : La réplique miniature du Teatro Colon de Buenos Aires. Il vaut le détour !

La gastronomia jujeña 

A l’instar de Tucuman et Salta, elle intègre aussi les grands classiques du Nord de l’Argentine comme les empanadas mais aussi ses fameuses tortillas rellenas de jamon y queso ou encore de bondiola y queso cuites à la parilla (une tuerie!). On retrouve aussi les spécialités andines typiques du nord comme les tamales et les humitas (papillotes amérindiennes préparées avec de la farine de maïs qui possèdent une garniture différente l’une de l’autre), mais aussi le locro (que l’on appel guaschalocro et qui est ragoût à base courge, de maïs et de haricots auquel l’on ajoute de la viande). Autre particularité, le bife de llama (steak de lama) que l’on peut déguster assez facilement tout comme le charqui, autre plat à base de viande séchée au sel. Du côté du sucré, sont au rendez-vous les classiques dulce de cayote (confiture de courge de siam) et miel de cana (sirop de canne) que l’on inclut dans le fameux dessert anchi.

La boucle San Salvador de Jujuy – Yala – Purmamarca – Tilcara – Humahuaca – Iruya – Abra Pampa – Salinas Grandes

 

*San Salvador de JujuyPurmamarca 65 km / 1h15 de route.
*Conseil BAC : Prévoir une journée et une nuit à Purmamarca.
*Lieux d’intérêts : Lagunas de Yala, Purmamarca, Paseo de los Colorados et Cerro el Morado

Allez, on laisse la ville derrière nous via la sublime Ruta 9 qui abrite plus au nord la Quebrada de Humahuaca. Les lacets de la route commence a se former et l’on se dirige vers le dernière espace de verdure avant de rencontrer les terres arides et les formations géologiques : Lagunas de Yala. Un petit lac planté au milieu de nul part qui vaut le détour.

Direction ensuite le petit village de Purmamarca. Petit à petit, l’on monte dans une Argentine qui semble a des années lumières de celle que l’on connaît, elle est intrigante et figée dans le temps et l’air se fait de plus en plus rare dû à l’altitude. Sur la gauche de la Ruta 9, après une montée d’environ trois kilomètres, voilà le petit et très beau village de Purmamarca (terre vierge en quechua) classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Après s’être imprégné de l’atmosphère sur la Place principale et ses marchands d’artisanats locaux, l’on s’aperçoit que l’on est en réalité entourée de montagnes, et l’on retrouve parmi-elles le mythique Cerro de los Siete Colores (montagne aux sept couleurs). Une formation géologique impressionnante avec son dégradé de sept couleurs qui laisse sans voix. Deux options pour admirer cette merveille : Le Paseo de los Colorados, une balade de trois kilomètres au sein des montagnes réalisable à pied ou en voiture ou/et la randonnée du Cerro el Morado réalisable seulement à pied pour une durée d’environ deux heures.

*Purmamarca – Tilcara – Humahuaca 70 km / 1h de route.
*Conseil BAC : Prévoir une journée et une nuit à Humahuaca
*Lieux d’intérêts : Tilcara, Pucara de Tilcara, Uquia, Serrania de Hornocal, Humahuaca

22 Kilomètres au nord de Purmamarca, après avoir traversé la Paleta del Pintor (Palette du Peintre, autre chaîne de montagnes aux différentes couleurs), on arrive dans le village plein de charme et très animé de Tilcara (étoile filante en Quechua). Au programme, différent musée (Museo arqueologico, Museo Soto Avendano, Museo de la Pintura, Museo Ernesto Soto) mais surtout la Pucara de Tilcara. Cette dernière est une forteresse construite à l’époque inca au sommet d’une colline. Le point de vue en haut est époustouflant.

On reprend ensuite la route, toujours plus au nord vers Humahuaca. Après une petite halte dans le village de Uquia, nous conseillons de monter vers le site le plus merveilleux que vous verrez lors de votre séjour : Serrania de Hornocal. Certes, la montée en voiture est éprouvante… Plus de 60 kilomètres de pistes jusqu’à 4350 mètres d’altitudes mais que dire du résultat et de toutes ses couleurs… 14 au total ! On se croirait dans un tableau tellement le paysage est irréel voir même hallucinant. Magique.

A votre retour sur Humahuaca, village le plus peuplé de la région au bord du Rio Grande, profitez de la Place principale, de son cabildo et de la belle Iglesia de la Candelaria pour vous remettre de vos émotions.

*Huamahuaca – Iruya – Huamahuaca 70 km / 2-3h de route.
*Conseil BAC : Prévoir une journée et une nuit à Humahuaca
*Lieux d’intérêts : Iruya

Oui Iruya se trouve dans la province de Salta, oui Iruya est isolé, oui Iruya est difficile d’accès… Et bien malgré tout cela, Iruya est aussi un incontournable. Nous vous conseillons absolument de prévoir une journée (70 kilomètres de pistes assez dure) pour vous rendre dans ce village du bout du monde figé aux frontières de Salta et Jujuy. A 2780 mètres d’altitude et fondé en 1752, Iruya nous fait penser à un petit village de Dordogne ou de Corse planté en haut des rochers où les paysages aux alentours sont extraordinaires. Un autre immanquable.

*Humahuaca – Abra Pampa – Salinas Grandes 200 km / 3h de route
*Conseil BAC : Prévoir une journée
*Lieux d’intérêts : Abra Pampa, Les plateaux de la Puna, Salinas Grandes

A 90 kilomètres d’Humahuaca désormais, s’ouvre à nous la bien nommée Abra Pampa. Surnommée la « Siberia argentina », elle est une bonne option pour parcourir les plateaux de la Puna en direction du Salinas Grandes. Via la Ruta 11, très sauvage, on traverse de longues plaines désertiques où vivent lamas, vigognes ou encore suris puis le village de Casabindo.

Pile aux angles des routes 11 et 40, nous voilà sur la Ruta 52 et l’entrée du Salinas Grandes. Un autre lieu magique, une étendue blanche à perte de vue. C’est le plus grand désert de sel du pays et autant vous dire que cette expérience est elle aussi inoubliable…

Après ces quelques jours au cœur de la province de Jujuy, certains retourneront sur Buenos Aires, d’autres continueront leur route au sud vers la province de Salta, d’autres encore plus nord vers la Bolivie…

Comment s’y rendre : 

En bus depuis le terminal de Retiro : les compagnies Balut et Vosa entre autres. Durée : environ 23h.

En avion depuis l’Aeroparque de Buenos Aires : compagnies Aerolineas Argentinas et Andes. Départs de cinq vols quotidien.

En voiture depuis Buenos Aires : via la Ruta Nacional 34. Comptez environ 17h de route.

Terminal de bus de San Salvador de Jujuy :
Iguazú 1013-1099
Tel : (+54) 388 498-3337

Aéroport de San Salvador de Jujuy :
Aeropuerto Internacional Gobernador Horacio Guzmán (JUJ)
Ruta Provincial 56

Office de tourisme de San Salvador de Jujuy :
Canónigo Gorriti 295
Tel : (+54) 388 422-1325
Tous les jours de 07h à 22h

Nos restaurants préférés à San Salvador de JujuyManos Jujenas (pour des spécialités régionales), Viracocha (la meilleure parilla de la ville)

Notre bar préféré à San Salvador de Jujuy Guajira (pour le cadre et la buena onda)

Nos hostels / hôtels préférés à San Salvador de Jujuy : Posada el arribo (pour le confort et la qualité) et Club Hostel Jujuy (l’une des seules auberge de jeunesse de la ville)

Location de voitures : Hertz – Balcarce 578

Crédit photo : Bastien Poupat

SHARE
Journaliste freelance. Après avoir quitté la France pour partir en Argentine vivre ma passion, le football, j'ai décidé de me diversifier, outre que le sport, en intégrant l'équipe de Buenos Aires Connect.