Mudrá, où l’on sème les saveurs et on les laisse fleurir

mudrá buenos aires
Photos : @evil.eats

Si vous n’avez jamais entendu parler de Matthew Kenney et que, comme moi, vous devez le googliser, vous n’allez pas tarder à vous rendre compte que ce n’est pas n’importe qui. Ce chef nord-américain a écrit au moins douze livres de cuisine où il développe son propre style d’alimentation plant-based (un régime alimentaire principalement basé sur tout ce qui vient des plantes : légumes, fruits, graines, noix…).

Comme il fallait s’y attendre, quand j’ai vu qu’un nouveau restaurant ouvrait tout près de chez moi, avec un menu conçu par lui, j’ai été envahie par la curiosité. À cela s’ajoute le grand panneau de publicité sur l’avenue Córdoba, dans un coin où il ne semblait y avoir que des kiosques, des franchises de fast-food et des ateliers mécaniques.

- Anuncio -

Toute la carte de Mudrá est libre en produits d’origine animale. Son offre est basée sur l’utilisation d’ingrédients naturels et de super-aliments, mais loin d’être simplistes, les plats dans leur présentation finale ont suffisamment de goût et de personnalité pour me faire sourire. La pizza aux truffes et pleurotes m’a surpris. Avec une pâte incroyablement légère (mais pas mesquine, hein !), elle est composée d’un fromage végan au riz, de pleurotes, de kale et d’une crème aux truffes. On a accompagné cela d’un anticucho de portobellos grillés, quinoa, citrouille, chimichurri et maïs. Le genre de plats qui, quand ils sont servis, vous font d’abord penser « Ouille, je ne vais pas manger à ma faim ! » – mais ce n’est pas le cas. Après le repas, tu te sens léger et content.

Ce qui ne signifie évidemment pas que l’on allait se priver de dessert. On a choisi le gâteau humide au chocolat, crème de vanille, ganache de chocolat et whisky. Délicieux, saveur intense. Ah et on a arrosé ça avec deux cocktails qu’on a adoré car ils étaient très légers et accompagnaient parfaitement la nourriture : le « Basil Spritz » avec spritz, torrontés, mousseux, kéfir et basilic ; et le « Matchapolitan » avec vodka, aquafaba, jus de fruits rouges, citron et cassis. Il y a aussi des cocktails sans alcool.

Ah et, cerise sur le gâteau, l’endroit est très bien décoré avec une combinaison entre la couleur rose pastel et beaucoup de végétation. On pourrait se croire dans un endroit super élégant, mais cela est pondéré par l’amusant uniforme rose des serveurs. Il y a aussi une petite terrasse, avec plein de plantes, très agréable pour boire quelques cocktails.

Dans le même genre que des lieux comme Sacro et Bio, qui cassent l’idée reçue que cuisine saine = salade et limonade, Mudrá porte les offres végétariennes/véganes au niveau supérieur dans le pays de la viande lui-même.

Mudrá
Av. Córdoba 3942 – Entre Palermo et Almagro (voir sur Google Maps)
Du lundi au dimanche, de 10h à 1h
Prix : $ $

* Traduction Nicolas Zeisler