Ludivina, un coin de Méditerranée à Palermo

ludivina
Photo : Agustina Canaparo (Buenos Aires Connect)

Une vieille bâtisse pleine de détails caractéristiques qui rappellent l’esprit de la Mer Méditerranée. Des murs tapissés de souvenirs de voyages à Paris, Amsterdam, Londres et Berlin, entre autres… Des tableaux de bateaux, des vieilles reliques et un grand phare qui fait office de guide. Le bleu intense (en référence à l’immensité de l’Océan) est partout présent. Ludivina a voyagé un peu partout autour du monde, mais elle est tombée amoureuse du port de Buenos Aires.

Ludivina se cache parmi l’ébullition des bars et des brasseries de Palermo. La couleur bleue intense de ses murs et l’énorme baie vitrée de l’entrée, à travers laquelle on peut apprécier les petites tables avec bougies et une lumière chaude, indiquent que l’on entre dans un autre espace-temps.  Une fois le pas de la porte franchi, on a l’impression de découvrir un nouveau pays et de voyager entre les saveurs des différents plats. La salle compte deux étages : le premier est plus romantique (idéal pour les couples), alors que le second est plus confortable pour les bandes d’amis. Ils ont aussi un toit-terrasse où l’on peut y admirer les étoiles quand la nuit s’y prête.

- Anuncio -

Cette fois on s’est installés au rez-de-chaussée (on a beaucoup aimé la déco et on a eu l’impression que l’on était en train de dîner dans le salon de notre hôte). On s’est assis à une petite table en face de la baie vitrée qui donne sur la rue et on a commencé la soirée avec un verre de vin rouge de la maison. La corbeille de pain est arrivée au même moment (avec du pain maison) accompagnée d’un délicieux aïoli. On avait très faim, ce qui nous a poussé à commander deux entrées à partager : burrata avec chutney de tomate et bacon croquant, et polpette avec sauce méditerranéenne. La combinaison aigre-douce de la burrata nous a semblé excellente et les polpette étaient bien condimentées et pas trop lourds du tout.

Les pâtes sont artisanales et elles sont préparées tous les jours sur place. On nous a conseillé de tester les tagliatelles aux grosses crevettes à l’ail et ils nous ont paru super savoureux. (C’est incroyable quand tu vas au restaurant et que les pâtes sont faites maison). La prochaine fois, on goûtera les raviolis aux épinards, ricotta et noix avec leur pesto de roquette. Ils proposent aussi un risotto de betteraves avec champignons et croquant de fromage, mais aussi des sandwichs comme celui au poulet et pesto rouge avec roquette et tomates confites. Sans oublier le bife de chorizo et ses pommes de terre rustiques ainsi que la mini provoleta et sa sauce criolla. À l’heure du dessert, il ne faut pas manquer le tiramisu et le « Belga de chocolate » qui ressemble à un brownie (doux et spongieux à l’intérieur, croquant à l’extérieur) accompagné de glace et d’une pluie de meringue. Ce dernier est de loin notre préféré.

Chez Ludivina, on se sent comme chez soi : chaque plat a sa touche maison. De plus, la musique et la lumière tamisée participent à créer une ambiance unique. Une info à tenir en compte : il y a un brunch spécial le dimanche, « Por el mundo », avec des saveurs de différents pays. Il comprend des œufs brouillés avec saucisse, petits sandwichs jambon-fromage, pain perdu, scones, porridge et même des minicakes. Pour prolonger le goût du voyage, on vous conseille de terminer la nuit en apothéose chez Docks, un bar qui s’inspire de la vie portuaire.

Ludivina
Gurruchaga 1422- Palermo
Tel : 011 15-4831-9856
Du mardi au vendredi, de 17h à 00h ; samedi et dimanche, de 13h à 1h
Prix : $ $

Periodista y productora de radio. Soy inquieta, curiosa y amante del buen comer. Estoy siempre en busca de historias para contar.