Huis Clos ou l’enfer selon Sartre

SPECTACLE TERMINÉ

Un peu d’histoire pour commencer. En 2002, Claudio Tolcachir, un jeune acteur aux cheveux roux, installe un atelier de théâtre à Boedo. Timbre 4 est né. Dix ans plus tard, ce lieu est une référence du théâtre indépendant porteño.

On y découvre de petites pièces aux mises en scène simples mais qui parviennent toujours à toucher les spectateurs. On peut y admirer des monstres de théâtre qui dédient leur vie à la scène. Des personnes qui choisissent de sortir de leur réalité pour devenir l’espace d’un instant des êtres extraordinaires. Des pièces qui donnent la sensation d’avoir été cuisinées à feu doux pendant de longues heures et que nous découvrons bien huilées, homogènes, profondes, installées. Ces œuvres sont le plat principal de la scène locale et mettent tout le monde en appétit.

En 2007, les artistes du Théâtre du Soleil débarquent à Buenos Aires pour présenter « Les Éphémères », une pièce de… huit heures. Cette compagnie a vu le jour dans la région parisienne, dans une vieille fabrique appelée « La Cartoucherie » où fonctionne « une coopérative ouvrière de production ». Une mise en scène forte, présentée dans le Centre Municipal d’Expositions durant le Festival International de Buenos Aires. Fait original : on peut alors accéder aux coulisses et ainsi voir les acteurs se préparer. Sur scène, on assiste ensuite à huit heures de magie. Subtile. Éphémère. Des applaudissements qui ne s’arrêtent plus, les gens debout, de petites larmes au coin des yeux.

Rien n’est dû au hasard, les artistes des deux groupes se rencontrent entre les représentations de Madrid et Paris. Se forme alors une alliance entre Serge Nicolai et Olivia Corsini, qui viennent au théâtre Timbre 4 pour animer un séminaire dans lequel est travaillé le texte « Huis clos » de Jean Paul Sartre. Il est façonné intensément avec tous les acteurs. Chacun choisit son personnage, tous passent de l’un à l’autre, essayent, et le travail s’enrichit avec le temps. Naturellement, chacun se glisse dans la peau d’un personnage et la pièce prend forme.

L’alchimie se réalise. On est face à une œuvre mûrie, aboutie, dans la force de sa maturité. Une formule, simple et efficace : trois chaises, quatre corps et beaucoup de magie. Une master class de théâtre, transposée aujourd’hui au Teatro Patio de Actores de Palermo.

A puerta cerrada (Huis Clos) au Teatro Patio de Actores
Lerma 568 – Villa Crespo
Tel : 4772-9732
Dimanche à 20h30 et samedi à 21h
Entrée : AR$50

 

 

12,685FansLike
10,671FollowersFollow
1,458FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !