Les friperies à Buenos Aires de A à Z

Galpón de ropa Buenos Aires
Foto de Galpón de ropa

Le vêtement de seconde main serait-il devenu la nouvelle mode ? Dans un monde où la course à la consommation devient problématique pour l’environnement (et où il faut environ 2500 litres d’eau pour fabriquer un t-shirt, trop souvent confectionné dans des conditions de travail abusives), donner une seconde chance à nos vêtements participe à ce que l’on appelle la « mode positive » : se faire du bien à la fois à soi-même, à son porte-monnaie, à la planète et même à son prochain. Et pourquoi ne pas se mettre à faire le tri dans son placard et à se débarrasser des vêtements de bonne qualité dont vous vous êtes lassés ? Dites NON à l’industrie de la fast fashion et OUI au recyclage ! On vous explique où et comment :

Chic, très chic

À la recherche du sac de luxe de vos rêves, à Recoleta, Boy Capel et L’Académie Vintage sont deux des meilleurs endroits de la ville pour acheter des vêtements de designers d’occasion en excellent état. Chanel, Gucci, Hermes, Dior… L’authenticité des produits est certifiée par un staff de professionnels. Le local Juan Perez (voire plus bas, catégorie “cool”) présente également des vêtements de créateurs de seconde main dans sa petite section VIP. Chaussures Fendi, sac Michael Kors, anciennes valises Louis Vuitton : les produits y sont certes, plus usés, mais également plus vintage et à meilleurs prix.

Plutôt robes longues à l’ancienne, manteaux d’époque et chemises de grand-mère parfaitement conservées ? La jolie sélection de la feria Miel fera votre bonheur.

Cool

À Palermo, la petite boutique Justo y Necesario chine avec grand soin les plus belles vestes Adidas, les bananes en cuir, les casquettes yankees et les chemises hawaïennes. De vraies pièces vintage et rock pour pimenter votre look.

Dans un style prêt-à-porter de seconde main plus classique, Cocoliche revend beaucoup de marques argentines modernes. Son voisin hipster, le Galpón de Ropa, sélectionne les meilleures pièces à la mode US et européenne (Zara, H&M, American Apparel, etc.) pour approvisionner ses trois succursales. Ces deux dernières enseignes disposent d’ailleurs d’un espace spécial pour racheter les vêtements que vous ne portez plus.

Pas pressés, rendez vous sans plus attendre chez Juan Perez. Vous ferez de belles affaires dans cette caverne d’Ali Baba de la frip, avant-garde, élégante et surprenante, au milieu d’une multitude de robes à sequins, de peignoirs sexy de chez Victoria’s Secret et de baskets des années 1990. À l’étage, pas de marques connues, mais une infinitude de vêtements usés à tout petit prix. Culte !

Pas cher

Pas du genre à investir des sommes pour renouveler votre dressing, fouillez le Mercado de San Telmo ou la Galeria 5ta. Avenida dans le Centro. Comme dans un dépôt-vente, armez-vous de patience et vous y trouverez des petits trésors à prix ridicules, voire même des pièces Levi’s en excellent état.

Plus moderne, la vermuteria Casa Maria à Palermo Hollywood organise un vide-dressing à l’air libre tous les dimanches où un petit groupe de porteñas et de françaises lookées vendent des vêtements d’hiver et d’été bon-marché. Autrement, la marque Green Box, qui fabrique des vêtements neufs de manière éco-responsable, présente aussi une catégorie seconde main sur son site web.

Sur-mesure

Pour finir, l’Argentine Sofia de Kemmeter propose sur Airbnb un tour vintage de Buenos Aires en fonction de votre style vestimentaire et de vos envies. Rock, tradi ou hippie chic ? Le look de vos rêves est à portée de (seconde) main. N’attendez plus !

Depuis son téléphone 

Avec l’application Renova tu vestidor, il est possible de vendre ses vêtements dans tout le pays depuis chez soi. Il suffit de prendre de jolies photos de ses articles, les décrire, mentionner la marque et le tour est joué en un click.