Coiffeur en Argentine : kit de survie

Tu es française, installée à Buenos Aires, et ton dernier passage chez le coiffeur a fini en drame capillaire ? Tout ça parce que tu as acquiescé sans comprendre un mot lorsqu’on t’a dit : « bueno, te vamos a hacer un corte Bob bien canchero, con un flequillo para despejar el rostro y unos babylights bien veraniego para iluminar tu melena ». Résultat : tu es ressortie avec la frange de Mireille Mathieu et le blond peroxydé de Miley Cyrus. Pour la gente masculine, même combat. Sans le vocabulaire adéquat (et pour peu que votre coiffeur soit fan du ballon rond… probabilité 99,9%), vous autres les hommes auriez vite fait de finir avec le blond platine de Messie à l’époque où il avait sombré du côté décoloré de la force. Bref, vous vous êtes juré de ne plus jamais laisser votre chevelure aux mains d’un coiffeur Argentin. Mais ça c’était avant de lire notre super glossaire qui vous donne juste ce qu’il faut pour comprendre – et vous faire comprendre – chez le coiffeur. Vous êtes prêt ?

Tout commence par la lecture de notre article TOP 10 : Les meilleurs coiffeurs pour réinventer sa coupe de cheveux. De là, optez pour le salon de coiffure (peluquería) de votre choix et prenez rendez-vous (pedir un turno). Le jour J, installé devant le miroir, il vous sera peut-être utile de décrire la nature de vos cheveux : rizado (frisé), liso (lisse), grueso (épais), finito (fin), seco (sec), graso (gras), crespo (crêpu), quebradizo (cassant). Enfin, à la question « Qué te quieres hacer ?», les frileux(ses) répondront par un timide « je veux juste rafraîchir les pointes » (recortar las puntas). Mais pour les plus téméraires, pourquoi ne pas vous lancer dans un changement de look radical ? Allez, c’est parti !

Changer de couleur

4 options : la décoloration (decoloración), la coloration (tinte), les mèches (mechas) ou le balayage (reflejos).

Les classiques
– Castaño : châtain
– Moreno : brun
– Pelirrojo : roux
– Cobrizo : cuivré
– Rubio platinado : blond platine

Les dernières tendances
– Rubio hielo : blond froid (presque blanc)
– Rubio cenizo : blond cendré (tire légèrement sur le gris)
– Root Shadow : racines très foncées et le reste de la chevelure blond très clair
– Bronde : coloration hybride entre le châtain et le blond
– Durazno/melocotón : blond orangé
– Chocolate mauve : reflets violets/roses sur cheveux brun


Changer de coupe

Les classiques
– Corte cuadrado : carré
– Corte degradado o en capas : coupe dégradée
– Corte desfilado : coupe éffilée
– Flequillo : frange
– Moño/rodete : chignon

Les dernières tendances
– Corte Bob : variante du carré stricto sensus, destructuré et ondulé dit « wavy »
– Corte Lob : un « bob » long (jusqu’aux clavicules)
– Corte Swag : un « bob » avec une frange ouverte
– Corte Pixie : la coupe de Robin Wright (alias Claire Underwood, dans House of Cards), très courte et ultra féminine


Le matériel

– Plancha : fer à lisser
– Rozador : fer à boucler
– Secador : sèche-cheveux
– Horquilla : Pince à cheveux
– Cepillo : brosse à cheveux

Le travail sur la matière

– Rizarse : boucler/onduler
– Cortar en capas : dégrader
– Entresacar : désépaissir/effiler
– Alisar : lisser
– Desenredar (los nudos) : démêler (les nœuds)
– Cuidar las puntas abiertas : soigner les fourches


 

Le lexique des hommes

– Cera : cire de coiffage
– Rapado : tondu à ras
– Calvicie : calvitie
– Patillas : pattes
– Caspas : pellicules
– Remolino : épi
– Nuca despejada : nuque dégagée

Les dernières tendances
– Man bob : cheveux mi-long décontractés
– Corte Buzz : cheveux très courts presque rasés « à la militaire »
– Undercut (ou la coupe du gendre parfait) : rasé sur les côtés et à l’arrière, les cheveux longs sur le haut. Très à la mode ses dernières années, l’Undercut connaît aussi sa version moins sage, avec un effet légèrement décoiffé
– Pompadour : cheveux courts sur les côtés, beaucoup de volume sur le haut et une raie nette latérale (soit, la coupe d’Elvis dans ses jeunes années mais modernisée)
– El moñito (ou le look du hipster-bohême) : un chignon tirant l’ensemble ou la partie supérieure de la chevelure pour former une boule sur l’arrière


Les pratiques made in Argentina

– El baño de keratina o shock de keratina : très populaire en Argentine, ce soin pourrait être l’équivalent de ce que l’on pratique en France sous le nom de « lissage brésilien » (lequel peu s’avérer très utile contre les frisotis causés par l’humidité ambiante de Buenos Aires).

– El botox capilar : contrairement à ce que nous évoque son nom, ce traitement est 100% naturel. Ici, on l’applique comme un soin pour restaurer la fibre des cheveux abîmés.

– El gorro para mechas (ou l’instrument de torture du coiffeur porteño) : un bonnet en silicone perforé de petits trous pour sortir des mèches de cheveux sur lesquelles on vient ensuite appliquer la coloration. Nonobstant le fait que vous ressemblez à un têtard avec cette calotte sur la tête, cette technique s’avère plutôt douloureuse… D’ailleurs vous crierez « aïe » par deux fois : d’abord au moment de sortir les mèches au crochet par les trous, puis au moment de retirer le bonnet. On vous aura prévenu : cuir chevelu sensible s’abstenir !

– Vu et expérimenté à Buenos Aires : sortir du salon de coiffure les cheveux encore mouillés ! Oui oui, le séchage complet – après shampoing et coupe – n’est pas systématique ici. Au moment de la prise de RDV, précisez donc « avec brushing » (con cepillado).

– El corte Stone : la frange ultra courte aussi bien pour femme que pour homme (mais attention ce n’est pas flatteur pour tout le monde).

– El corte Mullet : court devant, long derrière. On pensait le mulet réservé à l’époque lointaine et révolue des années 90, et pourtant, il persiste encore sur le territoire argentin (en hommage à Bowie, qui sait.)


Voilà, vous savez tout.

Manon
Creo contenido y me gusta comer ✨ Mi motto : "Cuando sopla el viento, hay que viajar"
12,686FansLike
10,686FollowersFollow
1,478FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !