Ces entrepreneurs français qui ont tenté leur chance en Argentine

entrepreneurs français en argentine

Qu’est-ce qui plaît tant aux Français à Buenos Aires ? Les points communs… ou les différences ? (Ou le subtil mariage des deux ?) Quoi qu’il en soit, beaucoup d’entrepreneurs français ont décidé de s’installer à Buenos Aires et ne ménagent pas leurs efforts pour en faire une ville meilleure. On leur dédie ce papier. Et si on a oublié quelqu’un, n’hésitez pas à nous le faire savoir de manière à faire grossir notre base de données de franchutes 🇫🇷

Gastronomie française

Nous qui vivons à Buenos Aires avons une chance incroyable : l’importance de l’immigration française nous permet de profiter d’une des meilleures cuisines du monde sans quitter la ville. Il y aurait tant à dire sur le sujet qu’on préfère vous inviter à checker notre top de la cuisine française à Buenos Aires.

Fromage français made in Argentina !

Elise de Willecot de Rincquesen tient sa propre fromagerie avec son mari Fernando dans la province de Buenos Aires, la Granja Champs Elysées, où ils préparent ensemble leur propre fromage de chèvre artisanal dont le célèbre Rocamadour.

Baires à la mode

La joaillerie s’impose avec des projets comme Sesame&Orion de Jeanne Parrenne qui crée des bijoux textile aux inspirations sensorielles. SB Collection est née d’une amitié franco-argentine, entre Salomé et Sofia. Leur message : From Paris with Love depuis leur showroom à Capitale.

Le vin par-delà les frontières

La relation entre les Français et le vin est bien connue, et dépasse les frontières. Un exemple avec le critique de vin, Florent Michel, qui s’est spécialisé dans les vins d’Amérique du Sud et a créé l’appli Latinawine, avec un service de géolocalisation permettant de trouver vos bouteilles préférées près de chez vous.

Rapprochements culturels

Chloé et Arthur ont fondé l’agence de voyage Tierra Latina, qui vise à créer un lien réel et authentique entre l’Europe et l’Amérique latine. Tous deux sont tombés amoureux de l’Argentine lors de leurs premières visites sur le continent et ont décidé de s’associer pour créer cette agence qui opère en France et dans plusieurs pays d’Amérique du Sud.

Outre les frontières géographiques, il existe également des personnes qui se consacrent à dépasser les frontières de la langue. Apolline a fondé L’école d’Apolline pour des cours de français et d’espagnol qui reflètent son envie de relier les deux cultures.

Ils ont misé sur le bien-être

Le premier comparateur en ligne de mutuelles santé en Argentine, Elegí Mejor, a été créé par les Français Jessica et Fabien.

Démocratiser le bon goût

Jean-Charles voulait ouvrir une galerie à Buenos Aires pour rendre accessible l’art graphique et la photographie à tous les publics en proposant des œuvres de grande qualité à un prix abordable. Mission accomplie avec Henri’s Gallery.

10 ans à recevoir les nouveaux-venus

À travers notre service de logement « Buenos Aires Immo » (son site web dédié arrive bientôt !) nous chargeons de trouver un logement et d’en gérer l’aspect administratif pour les étrangers qui débarquent à Buenos Aires. Vous avez besoin d’un coup de main pour trouver votre nid douillet à Buenos Aires ? Contacte-nous ici.

Carlos Thays, le premier entrepreneur français de Buenos Aires ?

L’amour inexplicable que ressentent les Français en arrivant à Buenos Aires vient de très, très loin : Jules Charles Thays est né à Paris en 1849 et s’est installé à Buenos Aires quand il avait 40 ans avec la mission de concevoir un parc à Córdoba. Séduit par la capitale argentine, il y est resté jusqu’à la fin de ses jours. Il a conçu 69 places et espaces publics, il a planté plus de 150 000 arbres et compte aussi des œuvres à Mendoza, Córdoba, Entre Ríos, Salta, San Juan et Tucumán. De plus, il s’est lancé dans la culture du mate avec des moyens industriels, ce qui a été synonyme de beaucoup de bénéfices économiques pour l’Argentine. Plus de détails dans cet article.


Ça peut aussi vous intéresser :