El Pobre Luis, la parrilla uruguayenne

En plein quartier chinois, une petite parrilla uruguayenne résiste encore et toujours à l’influence asiatique de ses voisins. Depuis plus de cinquante ans, El Pobre Luis est l’un des meilleurs restaurants où déguster des morceaux de choix, idéal pour dîner avec la famille ou des amis de passage et leur faire découvrir la véritable viande argentine.

L’établissement est entièrement décoré avec des fanions et des maillots de football de clubs du monde entier. Ils n’ouvrent que le soir et nous vous recommandons vivement de réserver car l’endroit a tendance à se remplir assez rapidement. La grande spécialité sont les plats charrúas (uruguayens).

- Anuncio -

Pour éviter tout quiproquo, nous allons faire un point sur un des grands classiques de la cuisine uruguayenne : le choto. De l’autre coté du Río de la Plata, il s’agit d’intestins d’agneau tressés cuits à la parrilla, une achura (un abattis) qui accompagne votre morceau de viande. Ici évitez de dire en public que vous aimez le choto, on risque de vous rire au nez, dans le vocabulaire lunfardo, le choto fait allusion au membre viril, mais aussi à quelque chose de mauvaise qualité ou de vieux. Ceci dit, cela ne vous empêche pas de goûter à cette spécialité !

Si vous voulez éviter toute sorte de malentendus, laissez-vous tenter par les pamplonas : une fine tranche de cochon farcie avec des piments, de la mozzarella, du jambon et des olives, le tout est enroulé pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Les mollejas (ris de veau) sont un peu chères, mais la bonne humeur des serveurs, attentifs au rythme des clients et toujours prêts à recommander d’autres spécialités, saura vous séduire.

Avant ou après, allez boire un coup à Puerta Uno, un bar à cocktails caché en plein quartier chinois : une porte noire sur la rue Juramento, à deux cuadras à peine, facilement identifiable par les habitués. Sinon, marchez quelques cuadras de plus et allez prendre une pression à Antares ou à Van Koning à Las Cañitas, le quartier qui ne dort jamais.

El Pobre Luis

Arribeños 2393 – Belgrano

Tel : 4780-5847 / 4782-4488

De lundi à samedi de 20h à 1h

Prix : $ $ $
Foto : Turismo Buenos Aires